Prix du cumulus de 300L

Le cumulus est un grand réservoir qui stocke l’eau chaude.
Le prix du chauffe-eau dépend de nombreux critères : sa position, son type, sa marque, ses options, sa résistance,…
Tout savoir sur le prix cumulus 300L!

Rate this post
Pas de commentaire

Prix d’un cumulus de 300L

Un cumulus est un ballon d’eau chaude qui se présente sous la forme d’un cylindre.

Il est facile à installer et coûte peu cher. Toutefois, il prend du temps pour chauffer l’eau (quelques heures) !

Et son coût ? Le prix d’un cumulus de 300L est de ~350 à 800€.

Le cumulus de 300L est un très gros modèle de chauffe-eau, qui est adapté pour une famille de 5 et plus.

Vous noterez que le prix est donné sous forme d’intervalle, puisqu’il dépend de plusieurs paramètres que nous allons vous décrire dans cet article :

Les 4 paramètres qui impactent le prix d’un cumulus de 300L

Dans cette partie, nous allons vous expliquer les critères de prix du cumulus de 300L.

Paramètre prix 1 : les options du chauffe-eau

Il existe de nombreuses gammes de chauffe-eau, du plus basique au plus sophistiqué :

  • Option « Heures creuses » : Le cumulus chauffe l’eau pendant les heures creuses, ce qui permet de réduire la facture d’électricité (l’énergie est moins cher en période creuse)
  • Mode « absence » : Si vous n’êtes pas chez vous pendant une longue période, mieux vaut mettre votre chauffe-eau en mode absence, pour qu’il ne consomme pas d’énergie
  • ACI Hybride : C’est un système technologique anti-corrosion. Votre chauffe-eau est ainsi plus durable.
  • Le thermostat électronique : Cela permet de réguler votre température précisément, donc de faire des économies.

La plupart du temps, les options permettent d’économiser de l’énergie donc de l’argent. Toutefois, elles représentent un coût à l’achat.

Paramètre prix 2 : le type de résistance (modèle électrique)

Le chauffe-eau peut avoir différentes résistances :

  • La résistance stéatite : La résistance n’est pas en contact avec l’eau grâce à un fourreau (comme un étui) dans lequel elle est placée. Le chauffe-eau est donc protégé du calcaire.
  • La résistance thermoplongée : La résistance est en contact direct avec l’eau. Elle est plus exposée que la résistance stéatite, et elle devra être remplacée au bout d’un temps.

Bilan : il existe des modèles de résistances plus ou moins sophistiquées.

Paramètre prix 3 : le modèle de cumulus

On connait tous le cumulus électrique, traditionnel.

Toutefois, il existe d’autres catégories de cumulus :

  • Le cumulus au gaz : Il utilise une énergie peu cher. Toutefois, il est plus cher à l’achat !
  • Le cumulus thermodynamique : avec une calorie d’énergie électrique, il produit plusieurs calories de chaleur. Ainsi, il réduit la facture d’électricité. Toutefois, il peut être bruyant et nécessite un espace dédié.
  • Le chauffe eau solaire : Il utilise une énergie 100% gratuite car elle vient du soleil. Toutefois, il coûte cher et il est compliqué à installer.

Pour les solutions environnementales, vous pourrez bénéficier d’aides (crédit impôt, Anah, éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5 %…), qui réduiront le coût d’investissement des modèles alternatifs. Ceux-ci étant plus cher que le modèle électrique traditionnel !

Bilan : selon le modèle de cumulus, le prix d’achat n’est pas le même !

Paramètre prix 4 : le prix de pose

En dehors de l’équipement, vous devez aussi prévoir un coût pour l’installation du cumulus.

L’installation d’un cumulus classique consiste en 3 étapes :

  • Étape 1 : Fixer le cumulus (sol ou mur)
  • Étape 2 : Raccorder le cumulus au réseau hydraulique puis électrique.
  • Étape 3 : Ouvrir l’arrivée d’eau générale et rétablir le courant.

Le prix de pose d’un cumulus de 300L s’établit entre 300 et 500 € (pour un modèle standard).

Bien sûr, le prix est variable et dépend de plusieurs paramètres en particulier :

  • Le type de cumulus : Le type de cumulus influe sur le prix, un cumulus au gaz sera moins cher qu’un cumulus solaire car celui-ci demande une pose particulière pour installer les panneaux solaires.
  • Les difficultés de chantier : Certains chantiers demandent plus de travail que d’autres, par exemple si la pose requiert des raccordements particuliers, que l’espace est exigu, qu’il faut procéder à une dépose de l’ancien modèle, …
  • Le tarif horaire de l’installateur : chaque installateur sanitaire est libre de fixer ses honoraires d’intervention

Désormais, il ne vous reste qu’à trouver une entreprise compétente pour installer votre cumulus de 300L.

Trouver un installateur pour la pose d’un cumulus de 300L

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez demander l’appui d’un professionnel pour installer votre cumulus.

S’il entraîne des frais d’installation, il offre quelques avantages :

  • Aides : pour certains modèles de chauffe-eau, si vous faites installer l’équipement par un professionnel, vous pourrez obtenir des aides telles qu’un crédit d’impôt ou encore la TVA à 5,5 %,…
  • Risques : Un professionnel connait les risques liés à la pose ou aux raccordements et sait comment les minimiser.
  • Compétences : Un professionnel possède un savoir-faire en bricolage mais également en plomberie et électricité. Certains types de chauffe-eau (solaire ou thermodynamique) requièrent bien souvent l’appui d’un installateur car ils répondent à une pose plus complexe.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous demander un devis, ce qui vous sera utile pour évaluer le tarif de la pose, et faire jouer la concurrence.

Laisser un commentaire