La rénovation d’une grange: comment faire? A quel prix?

Transformer une grange en habitation est un projet séduisant !
Il permet de combiner le charme de l’ancien, avec le confort du moderne.
Découvrez comment rénover une grange : des formalités administratives, jusqu’aux travaux !

Rate this post
Pas de commentaire

Transformer une grange en habitation : les 3 fondamentaux !

Avant de transformer une grange en habitation, il faut s’acquitter de formalités. En voici trois:

#1 – Le permis de construire !

permis-de-construire

Le saviez-vous ? L’administration distingue plusieurs biens en fonction de leur utilisation : le bien hôtelier, la maison, ou encore la grange.

Or, la transformation d’une grange en habitation occasionne un changement de status, puisque vous passez d’une classe « grange » à une classe « maison ».

Dès lors, les travaux nécessitent un permis de construire, qui fait l’objet d’une instruction de deux mois.

Lors de l’instruction, les autorités administratives déterminent si « oui ou non » le projet est conforme avec le plan d’occupation des sols et le plan d’urbanisme.

#2 – L’architecte : obligatoire au-dessus de 170m2 !

En plus du permis de construire, vous devrez recourir à un architecte si votre projet de transformation implique une surface supérieure à 170 m2. C’est la loi !

#3 – La rénovation de la grange peut donner lieu à plus de taxes !

calcul impot taxe

Malheureusement pour vous, un changement d’usage est assimilé à une construction neuve.

De fait, vous ne pourrez prétendre aux subventions liées à la rénovation d’un bâtiment ancien (Anah, …).

Aussi, vous devrez vous acquitter d’une taxe d’habitation et d’un impôt foncier liés à la surface habitable que vous possédez.

Maintenant que nous sommes clairs sur les «fondamentaux » liés à la transformation d’une grange, voyons quels sont les travaux pouvant s’effectuer dans le cadre d’une rénovation.

Les défis liés à la rénovation d‘une grange

La grange est un espace qui est initialement conçu pour accueillir du bétail ou pour du stockage.

La rénovation vise à transformer cet espace pour en faire un lieu de vie agréable et fonctionnel.

La rénovation implique plusieurs « grands » travaux :

A- La rénovation du plancher

Le sol d’une grange peut-être déformé par les années ou mal isolé.

Cela peut impliquer la mise en place d’un ragréage, ou d’une chape flottante.

chape ragreage plancher bois

La chape flottante consiste à couler du mortier au-dessus d’un isolant. Au préalable, on vérifiera que le sol soit suffisamment sain pour accueillir cette surépaisseur.

Pour le rez-de-chaussée, si la dalle est jugée « impropre » (faiblesse structurelle), il se peut que vous ayez à casser le sol, pour couler une nouvelle dalle ferraillée.

B- Les raccords : eau, électricité

Que serait un espace de vie sans électricité ni eau courante ?

Le raccordement au réseau électrique et hydraulique est vise à assurer la fonctionnalité de votre nouvelle habitation.

C- Les ouvertures : portes, fenêtres

Les travaux peuvent impliquer l’ouverture de mur porteur pour y loger des portes et des fenêtres.

D- L’isolation thermique

L’isolation thermique fait partie des points prioritaires.

Pourquoi ? Parce qu’un logement mal isolé est très gourmand en énergie…

pose laine de verre comble

Dès lors, vous pouvez envisager deux systèmes isolants :

Toutefois, si vous devez priorisez vos travaux, commencez par isoler le toit, car c’est lui qui génère le plus de pertes thermiques !

E- La rénovation de la toiture

La rénovation de toiture implique de vérifier de l’état de la charpente et de la couverture.

Certains projets requièrent de changer tout le bloc toiture (charpente + couverture) suite à une dégradation de la charpente sous l’effet de l’humidité et des insectes.

F- L’humidité

L’humidité est responsable de plusieurs problèmes qui impactent le confort des habitants, et l’état de la bâtisse.

Pour contrôler l’humidité, il y a plusieurs leviers d’action :

  • Changer les tuiles.
  • Reboucher une fissure.
  • Imperméabiliser un mur
  • Traiter la capillarité : drainage autour de la maison, injection de résine…

G- Ventilation

Pour favoriser la circulation naturelle, vous pouvez mettre des aérateurs au-dessus des fenêtres.

Une autre solution consiste à installer un système centralisé : la VMC.

H- Cloisonnement

La création de cloisons fait partie des « inconditionnels » de la construction.

Il existe plusieurs solutions de cloisonnement :

cloison de séparation
  • La cloison sèche : elle s’assemble sans liant. Le placo en est un bon exemple.
  • La cloison humide : c’est une solution maçonnée qui s’assemble avec du mortier (béton cellulaire, brique platrière..). Elle est solide, mais plus longue à mettre en place…

La liste des travaux est encore longue, mais ceux que nous vous avons détaillé sont les plus importants 

Alors quel est le tarif de ces travaux : combien coûte une rénovation de grange ?

Prix d’une rénovation de grange

La rénovation d‘une grange coûte entre 500 et 2000 euros selon l’ampleur des travaux. 

En réalité, les travaux se chiffrent par le biais d’un devis de travaux, personnalisé !

Trouver une entreprise pour rénover une grange

Pour une rénovation de cette amplitude, mieux vaut faire appel à une entreprise de bâtiment qualifiée !

Pour cela, vous pouvez demander plusieurs devis, pour vous faire une idée des prix, avant de vous engager avec le prestataire de votre choix.

Laisser un commentaire