Comment casser un mur porteur?

L’ouverture d’un mur porteur fait partie des travaux classiques. On l’effectue pour créer des nouvelles sources de lumière, ouvrir l’espace, ou faire une cuisine américaine. On vous explique comment casser un mur porteur, et à quel prix !

Rate this post
Pas de commentaire

Le mur porteur : c’est quoi ?

Les murs porteurs sont les premiers à être montés lors d’une construction.

Ils ont un rôle structurel, puisqu’il supportent toutes les charges (plancher, charpente) qui descendent du haut jusqu’au bas du bâtiment (fondations).

Vous l’aurez compris, les murs porteurs situés en partie basse d’un bâtiment de plusieurs étages supportent de très grandes charges.

C’est pour cela que les travaux visant à casser un mur porteur, ne doivent pas être pris à la légère!

Les étapes préliminaires avant de casser un mur porteur

Avant de vous lancer tête bêche dans votre projet, vous devez faire des études.

Un Bureau d’Etudes Techniques est indispensable tout comme l’aide d’un architecte pour prendre en compte toutes les charges et concevoir la solution la plus adaptée pour vos travaux.

De plus, dans certains cas il est nécessaire de faire une déclaration de travaux à la mairie donc renseignez-vous !

Comment casser un mur porteur ?

Vous vous demandez comment casser un mur porteur ?

Sachez qu’on utilise à tort le terme de « casser » car lorsque l’on ouvre un mur porteur on le scie et le découpe plutôt qu’on ne le casse.

Les principales étapes pour ouvrir un mur porteur sont données ci-dessous :

  • Contacter le BET et l’architecte pour déterminer la solution à retenir ;
  • Placer des étais (éléments verticaux métalliques) de chaque côté du mur à casser. Ces éléments reprendront les charges momentanément et assureront le transfert de celles-ci ;
  • Délimiter la zone du mur où se logera par la suite le linteau.
    Cet élément en acier, bois ou béton va répartir les charges et les distribuer sur le reste du mur porteur. Il se situera sur la partie haute de l’ouverture et constituera la hauteur de l’ouverture ;
  • Scier et retirer toute la partie du mur ou le linteau va être logé ;
  • Poser et sceller le linteau ;
  • Casser le reste du mur en dessous du linteau.
    Le linteau est plus large d’au moins 20cm de chaque côté que l’ouverture en elle-même. Par exemple, une ouverture de 2m nécessitera la pose d’un linteau d’au moins 2,40m ;
  • Retirer les étais en fin de travaux.

Casser un mur porteur : à quel prix ?

En général, le prix pour ouvrir un mur porteur se situe dans les 2000 à 5000€.

Cependant, ce tarif est variable, il dépend :

  • de la largeur de l’ouverture : plus l’ouverture est large, plus ça coûte cher;
  • de l’épaisseur de la paroi;
  • des complications éventuelles du chantier;
  • de votre lieu d’habitation : les tarifs sont très variable selon l’endroit ou vous vous situez;
  • du tarif de la main d’oeuvre

Trouver une entreprise qualifiée pour casser un mur porteur !

Les maçons et autres artisans de la démolition sont tout à fait qualifiés pour réaliser l’ouverture d’un mur porteur.

N’oubliez pas de faire appel à un architecte et un BET pour assurer la structure de votre bâtisse. Les conséquences pouvant être catastrophiques, ne négligez pas la phase d’étude !

Aussi, il est conseillé de demander plusieurs devis, pour comparer les prix. Ainsi, vous pourrez trouver un artisan qualifié qui vous proposera le meilleur tarif.

Laisser un commentaire