Guide sur la maison enterrée

De plus en plus tendance, la maison enterrée commence à attirer les futurs propriétaires. Atypique, original mais aussi écologique et économique, ce type de construction offre de multiples avantages.

Découvrez les prix de cet habitat et tout ce que vous devez savoir grâce aux savoir-faire de nos experts !

Le prix d’une maison enterrée

S’il est indispensable d’obtenir des chiffrages précis selon les critères et les contraintes de la future maison, voici tout de même quelques premières indications de prix permettant de se faire une idée de la dépense à prévoir pour la mise en œuvre d’un projet de construction de maison enterrée.

Construction envisagée

Prix au m²

maison enterrée

de 800 à 1500 €

maison semi-enterrée

de 700 à 1000 €

Il est à noter que cette fourchette tarifaire est plus basse que celle d’une construction plus traditionnelle en raison d’un besoin moins conséquent en fournitures et en travaux.

Il est à noter que, à ce prix, il faudra penser à ajouter celui en lien avec l’acquisition du terrain ainsi que les frais des différentes études de faisabilité à réaliser en amont. Et cela engendre, au final, des frais pouvant porter le coût global au-delà d’une construction traditionnelle!

Sur cette base il est donc possible de prévoir un budget entre 80 000 et 150 000 € pour construire une maison de 100 m2 habitable.

Ce tarif pourra être revu à la hausse selon un certain nombre de critères que sont, notamment :

  • l’implantation : il faudra prendre en compte les contraintes du terrain et les différents préparatifs nécessaires à une parfaite implantation du logement
  • la surface habitable : certains frais peuvent bénéficier de l’effet diviseur
  • enterrée ou semi-enterrée : le type de maison influe aussi sur le prix
  • la gestion de l’humidité : selon le terrain et la région, il faudra prévoir l’ensemble des installations permettant une gestion optimisée de l’humidité environnante (plantations adaptées, drainage, etc.)
  • les plans établis : plus ils sont complexes et plus le coût augmente
  • les matériaux utilisés et les installations souhaitées en termes de chauffage, de climatisation, etc.
  • le choix du constructeur et la région

La maison enterrée : un concept hors norme

Comme son appellation le suggère parfaitement, la maison enterrée est construite dans le sol.

Ce type de construction s’inscrit pleinement dans le principe des maisons écologiques puisque leur mise en œuvre vise à les intégrer dans l’environnement alentour.

Depuis l’extérieur, la maison enterrée peut s’apparenter à un logement troglodytique, tandis que sa mise en œuvre suggère celle du logement bioclimatique. Sur le plan esthétique, la construction est capable de revêtir aussi bien une dimension traditionnelle que moderne.

Démarches et obligations

Comme pour toute construction de maison, il faudra en passer par une demande de permis de construire.

Dans le cas d’un logement de plus de 150 m², il faudra également faire appel à un architecte, ce qui viendra augmenter la facture finale de 10 à 20 %.

Les étapes de construction

Avant même de penser à la construction d’une maison enterrée, il est indispensable de trouver un terrain adapté à ce type de projet. En effet, le choix d’implantation est crucial afin de garantir, ensuite la pérennité du logement.

Ensuite, dans la pratique, la mise en œuvre se révèle moins complexe que dans le cadre d’une construction plus classique.

Le choix du terrain

Lors de la sélection du terrain, il faudra s’appuyer sur différents éléments.

Eléments techniques

Eléments de confort

Eléments naturels

Eléments climatiques

Autres éléments

  • végétation présente
  • présence d’une nappe phréatique
  • type de sol
  • ensoleillement
  • taux de précipitation
  • climat local
  • potentiel de renforcement
  • stabilité des talus
  • topographie
  • force portante du sol
  • accès pratique au terrain
  • vue agréable
  • peu, voire pas de vis-à-vis
  • installations électriques et autres à proximité

Tous ces éléments permettront, après une étude minutieuse, de déterminer la capacité du terrain à accueillir, ou non, une maison enterrée.

La construction

Une fois la première étape passée, la construction de la maison peut démarrer.

Dans la pratique, la plupart du temps, la maison sera pensée sous la forme d’une coupole. Pour la réaliser, les professionnels tendent à se tourner vers des structures en béton armé. Et ce même béton armé sera utilisé pour les murs.

La seconde étape consistera à apporter de la terre par-dessus la coupole, le surpoids aura d’ailleurs été pris en compte dans l’établissement des besoins en termes de capacité de charge du béton. Cette opération permet de créer un talus enveloppant en grande partie le futur logement.

Par ailleurs, il sera la plupart du temps indispensable de procéder à la pose d’un drainage suffisant et à la plantation de végétaux qui permettront de limiter les risques en lien avec l’érosion, notamment lors des saisons plus humides. Les végétaux devront alors bénéficier d’un bon entretien afin qu’ils puissent assurer leur rôle.

Les avantages et inconvénients de la maison enterrée

Si la maison enterrée présente divers avantages, il faut cependant aussi tenir compte des quelques inconvénients qu’elle affiche.

Voici un petit tour d’horizons de ce que vous devez avoir en tête :

Avantages

Inconvénients

  • Protection :
  1. – maison moins vulnérable face au feu
  2. – maison mieux protégée contre les vents forts, les tornades et même les ouragans
  3. – maison moins vulnérable face aux séismes

 

  • Economies d’énergie et d’eau :
  1. – la terre est un réel isolant thermique : la maison profite donc naturellement d’une température agréable et homogène toute l’année, de plus elle voit son empreinte carbone réduite
  2. – associée à des panneaux solaires, cette maison peut disposer aussi de l’énergie électrique nécessaire à son fonctionnement (chauffage, éclairage, etc.)
  3. – le système d’étanchéité de la maison peut permettre une récupération de l’eau pour un usage au quotidien (lave-linge, WC, lave-vaisselle…)

 

  • Luminosité :
  1. – des baies vitrées de belle taille offrent un apport conséquent
  2. – des puits de lumière peuvent être créés

 

  • Intégration :
  1. – la maison enterrée s’intègre parfaitement dans le paysage et offre une belle esthétique
  2. – son toit offre une aire de jeu, un potager, un jardin
  • Luminosité :
  1. – mal anticipée, la luminosité peut venir à manquer : il est donc important de bien penser le projet en amont

 

  • Humidité :
  1. – vous devrez prévoir une aération de l’habitat par des moyens appropriés (ex: VMC..)

 

  • Complexité :
  1. – cette construction requiert un terrain adapté : cela empêche la mise en œuvre dans bien des cas, faute de compatibilité

 

  • Démarches :
  1. – la construction doit être conforme aux PLU (pas toujours autorisée)

 

  • Constructeur :
  1. – il peut être difficile de trouver le professionnel pour faire aboutir de tels projets de construction tant ils sont encore, aujourd’hui, atypiques

 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire