Monter un mur en agglo : comment faire ? A quel prix ?

Monter un mur en agglo est une solution commune pour ériger une clôture, un garage, une cloison ou même une maison. Saviez-vous qu’il existe plusieurs catégories d’agglo : agglo plein, agglo creux, agglo coffrant ? Tout savoir sur le prix et la pose d’un mur en agglo !

Rate this post
Pas de commentaire

Prix de l’agglo

On appelle agglo le bloc en béton utilisé pour la construction de mur.

L’agglo se présente sous différentes formes : plein, creux, à bancher…

Le prix de l’agglo est de 0,8 à 3,8 € soit 6 à 38 €/m2.

Modèle Prix d’un bloc (€) Prix (€/m2)
Agglo plein  2,5 à 3,8  25 à 38 €
Agglo creux  0,8 à 1,6 €  6,4 à 16 €
Agglo coffrant  2,5 à 3 €  20 à 30 €

Commentaire : certains modèles requièrent 8 parpaings/m2, d’autres nécessitent 10 parpaings au m2.

Prix de l’agglo plein

L’agglo plein est une brique pleine en béton.

L’agglo plein est plus lourd et dense que les autres types d’agglo.

Toutefois, il est recommandé pour les constructions amenées à supporter un certain poids. En effet, il est reconnu pour sa solidité.

Et son coût ? Le prix de l’agglo plein est de 2,5 à 3,8 € par bloc, soit 25 à 38 €/m2.

Commentaire : on assemble les blocs entre eux par une jointure au mortier.

Prix de l’agglo creux

L’agglo creux prend la forme d’un bloc avec des trous dedans.

Plus léger que le bloc plein, il est couramment employé pour construire un mur extérieur ou une cloison intérieure.

L’assemblage des blocs est réalisé par une jointure au mortier.

Et son coût ? Le prix d’un agglo creux est de 0,8 à 1,6 € par bloc, soit 6 à 16 €/m2.

Prix de l’agglo coffrant

L’agglo coffrant également appelé agglo à bancher prend l’aspect d’un bloc « quasi » complètement creux.

Contrairement aux autres blocs, on ne le joint pas au mortier, mais en coulant directement du béton dedans. Ainsi, il constitue un coffrage permanent.

L’agglo coffrant est simple à poser, et il offre un rendu très solide.

On l’utilise pour construire de nombreux murs: mur de soutènement, bassin de piscine, mur porteur, vide sanitaire, cave…

Et son coût ? Le prix d’un agglo banché est de 2,5 à 3 € par bloc, soit 20 à 30 €/m2.

La dimension de l’agglo

La dimension standard d’un agglo correspond à une largeur de 20 cm, une hauteur de 25 cm et une longueur de 50 cm.

Cependant, il existe d’autres formats (non exhaustif):

  • La hauteur : 10 à 30 cm
  • La longueur : 10 à 60 cm
  • L’épaisseur : 5 à 35 cm

Les faibles épaisseurs conviennent aux cloisons, les plus fortes sont préférées pour les murs soumis à des contraintes mécaniques (mur de façade par exemple).

Quant à la longueur, sachez que l’agglo est sécable, c’est-à-dire qu’il peut être coupé, sectionné pour correspondre aux longueurs désirées du mur à construire.

Commentaire : il faut 8 agglos pour former une surface de 1m2. Pour un parpaing présentant une hauteur de 20 cm, il vous en faudra 10 au mètre carré !

Vous hésitez entre bricoler ou contacter un pro ? Comparez les prix en demandant un devis rapide et gratuit 🙂

Comment monter un mur en agglo ?

Monter un mur en agglo peut sembler facile. En revanche, l’opération demande de la rigueur, et des connaissances en maçonnerie.

En effet, il ne s’agit pas seulement d’assembler des blocs, un à un, mais d’ériger une structure alignée et d’aplomb !

La construction des fondations : l’étape #1 !

Pour un mur extérieur, le travail commence par la mise en place de fondations.

Les fondations stabilisent l’ouvrage.

Elles consistent à creuser le sol, puis à couler du béton permettant de supporter le poids du mur.

Commentaire : les fondations placées sous le mur portent le nom de semelle filante.

Monter un mur en agglo

La pose d’un mur en agglo se fait selon quelques étapes :

  1. Réaliser un tracé au sol. Celui-ci doit-être bien droit.
  2. Mettre un lit de mortier.
  3. Mettre une rangée de parpaing en commençant par les angles. Il faut bien aligner les parpaings, en s’aidant d’un cordeau.
    Pour favoriser l’assise, on donne un coup de maillet. On vérifie régulièrement la position au niveau à bulle.
  4. Réaliser les joints verticaux en insérant du mortier dans les espacements entre les parpaings.
  5. Monter les rangées suivantes, en joints décalés. On vérifie la verticalité au fil à plomb.

Monter un mur en agglo à bancher

agglo coffrant a bancher

Contrairement aux agglos classique, l’agglo à bancher ne s’assemble pas en faisant des joints au mortier. En effet, il s’assemble à sec, en emboîtant les blocs.

Au cours de l’assemblage, on veillera a bien ferrailler la structure (armature horizontale et verticale).

Une fois les rangs de parpaings assemblés, on coule du béton dans les alvéoles prévues pour.

Prix pour monter un mur en agglo

Le prix pour monter un mur en agglo est de 40 à 60 € HT/m2 (main d’oeuvre et matériaux inclus).

L’agglo est connu pour être un matériau avec un rapport qualité/prix très satisfaisant. C’est un matériau pratique et économique à la fois.

Son prix dépend de plusieurs, variables :

  • Dimension du parpaing. Un mur de type façade réclamera des agglos avec une épaisseur supérieure à ceux d’un mur de type cloison.
  • Type de parpaing. L’agglo à bancher est plus cher qu’un parpaing traditionnel ! Il coûte dans les 100-150€/m2 (le bloc est moins cher, mais il requiert de couler du béton. Le béton de centrale coûte 100-150€/m3 livré et pompé).
  • Tarif du maçon. Le coût d’un maçon est de 35 à 50€/heure HT. A cela peut s’ajouter des frais de déplacement.
  • Zone géographique : le tarif des matériaux est très disparate selon les régions.
  • Finition : un supplémentent est à prévoir pour le crépissage du mur

Avantages et inconvénients de l’agglo

L’agglo est un matériaux classique dans la construction de murs, s’il est autant utilisé c’est notamment pour ces raison :

Avantages : Inconvénients :

  • Rapide à monter
  • Pas cher
  • Résistant
  • Tenue au feu
  • Ne nécessite pas de traitement, comme le bois !

  • Pas beau « au naturel » ! Nécessite un traitement de surface pour lui donner un bel aspect ! Compter ~20€/m2 pour un crépissage
  • Isolation thermique. Nécessite un doublage isolant.
  • Ne régule pas l’humidité, comme la brique !
  • Poids

Pour ne pas monter seul son mur en agglo, faire appel à une entreprise de maçonnerie !

Monter un mur en agglo peut devenir, pour certains, un casse tête.

Pour éviter toute erreur ou de finir avec un mur bancal et fragile, vous pouvez faire appel à un maçon professionnel.

Il vous offrira :

  • Des conseils pour évaluer le type d’agglo vous avez on a besoin et son épaisseur.
  • Une pose de qualité et durable
  • Une facilité. Vous n’aurez pas besoin de vous charger des tracas du trajet des agglos, de leur disposition etc…
  • L’absence de surcoût lié à l’achat d’outils : niveau à bulle, masse, cordeau à tracer, fil à plomb, truelle, taloche… Sans compter la matière première (ciment et sable pour faire le mortier).
  • La construction de fondations propres et solides. Celles-ci doivent être bien dimensionnées (profondeur, largeur) pour la stabilité de l’édifice

Si vous hésitez entre bricoler, ou faire appel à un pro, demandez un devis gratuit. Ainsi, vous connaîtrez le tarif des artisans, et vous serez en mesure de prendre la bonne décision !

Laisser un commentaire