Mur anti-bruit : dites adieu aux nuisances sonores !

Vous habitez à proximité d’une voie rapide ? D’une gare ? D’un centre de loisir ? Retrouvez la tranquillité grâce au mur anti-bruit ! Toutes les informations dont vous avez besoin sont dans cet article 🙂

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est ce qu’un mur anti-bruit ?

Le mur anti-bruit est aussi appelé « écran acoustique« .

On le construit à proximité d’endroits bruyants (autoroute, voie ferrée, aéroport, zone industrielle…) dans le but de réduire la pollution sonore qu’ils occasionnent.

Comment ça marche ?

Le mur constitue un barrage efficace contre le bruit en absorbant les ondes sonores.

Le son vous parvient donc nettement affaibli.

Je suis un particulier, comment m’y prendre pour faire construire ce type de mur ?

Lorsqu’un particulier souhaite isoler sa maison du bruit, on édifie le mur en bordure de sa propriété, le plus près possible de la zone bruyante.

Il faut également veiller à ce que le mur soit suffisamment haut pour bien fonctionner (plus de 2 mètres). De même, plus il est long, plus il est efficace. Pensez à vous associer à votre voisin !

Qui doit prendre en charge les travaux ?

Concernant les nuisances sonores, il existe des seuils officiels de tolérance. Si vous vivez en France, voici ceux qui vous concernent :

  • Aéroports : 55 dB
  • Routes : 68 dB
  • Voies ferrées : 73 dB
  • Usine : 71 dB.

Si le bruit qui vous dérange dépasse les réglementations, c’est à la commune d’entreprendre les travaux.

Dans le cas contraire, c’est à vous de gérer la construction du mur.

Les réglementations en vigueur

Avant d’entreprendre des travaux, renseignez-vous auprès du service d’urbanisme de votre localité. En effet, il existe des réglementations plus ou moins strictes à propos de l’aspect des clôtures, de leur hauteur etc.

Déposez également une déclaration de travaux en mairie. Vous devrez y joindre un plan du mur que vous souhaitez construire.

Vous êtes décidé à gagner votre croisade contre le bruit ? On vous explique comment bien choisir le matériau de votre écran acoustique.

Quel type de mur anti-bruit est fait pour moi ?

Gabion, terre, béton…vous avez le choix. Nous vous aidons à choisir le modèle le plus adapté à votre situation !

On opte pour tel ou tel matériau en fonction de l’ampleur de la nuisance sonore.

Détaillons les caractéristiques des principales options qui s’offrent à vous.

Le béton, la brique

Vous avez le choix entre 3 types de blocs :

  • apparents : ce type de blocs de bétons se pose facilement et se passe de finition.
  • à enduire : s’ils se posent de la même manière que les précédents, comme leur nom l’indique, les blocs à enduire – eux – doivent être recouverts d’un enduit.
  • absorbants : comme ils sont poreux, les ondes acoustiques ne peuvent s’y réfléchir et sont absorbées. Cette solution est idéale pour éviter que le bruit ne se propage dans le voisinage après s’être heurté à votre mur.

La brique est un matériau efficace pour lutter contre le bruit si celui-ci ne dépasse pas les 40DB.

La terre

C’est la solution la plus économique mais vous devez posséder un espace suffisant pour créer un talus plus large que haut à la base.

Vous pouvez renforcer votre mur en terre avec du bois, du béton ou encore des éléments raidisseurs en métal.

Le gabion

Le matériau le plus efficace est le gabion. Ce mur bien particulier est constitué d’une cage métallique où sont entassée des pierres de toutes tailles. Son efficacité phonique est de 60DB.

Les autres solutions: haie, palissade

Vous pouvez également limiter la propagation du bruit avec d’autres options comme la création d’une haie anti bruit ou la mise en place d’une palissade anti bruit.

A NOTER : Votre mur peut être renforcé à l’aide d’un isolant (laine de roche, dalles spécifiques etc).

Il est également possible d’appliquer un parement en béton pour renforcer une clôture déjà existante et améliorer la protection acoustique qu’elle vous offre.

Vous vous êtes décidé ? Avant de trouver une entreprise, demandons-nous si ce mur anti-bruit présente des points négatifs.

Mur anti-bruit : avantages et inconvénients

Les avantages du mur anti-bruit ne sont plus à démontrer : il vous protège efficacement des nuisances sonores qui nuisent à votre tranquillité.

Toutefois, ce n’est pas la plus esthétique des clôtures, surtout si vous optez pour le mur en gabion. Notons tout de même qu’il est possible d’en améliorer l’apparence en y faisant pousser de la végétation

Vous savez tout maintenant, sauf le prix de notre fameux mur.

Prix d’un mur anti-bruit

On compte entre 200 et 400€ par mètre linéaire.

Ce prix évolue bien évidemment en fonction du matériau choisit, de l’épaisseur du mur, de sa hauteur etc.

Il faudra également y ajouter le coût de la pose si vous décidez de faire intervenir un professionnel.

Pour un chiffrage plus précis, demandez un devis ! Vous pourrez ainsi comparer les offres.

Pour votre mur anti-bruit, faites confiance aux meilleurs !

Il ne vous reste plus qu’à mettre votre projet à exécution.

Trouver un professionnel pour édifier un mur anti-bruit

Faites appel à un acousticien pour mener à bien votre projet ! Il saura vous conseiller sur les dimensions du mur, son matériau…

En engageant un pro compétent, vous êtes sûrs de faire le bon choix : les nuisances sonores ne seront plus qu’un lointain souvenir.

Comment faire ?

Il vous suffit de remplir gratuitement le formulaire ci-dessous. Vous ne le regretterez pas !


Laisser un commentaire