Le nombre de tuiles canal au m²

La tuile canal, aussi appelée « tuile creuse », « tuile ronde » ou encore « tige de botte », est de forme tronconique et particulièrement adaptée pour les toits avec une faible pente. Quel est son prix ? Combien faut-il prévoir de tuiles par m² de toiture ? Nos experts vous renseignent !

pose tuile canal sur plaque

Le nombre de tuiles canal au m²

Dans la pratique, il faut compter autour de 30 tuiles canal par m² de toiture, avec:

  • une quinzaine de tuile en courant 
  • une quinzaine de tuile en chapeau (couvert)

Bien évidemment, ces chiffres varient en fonction des fabricants, en voici quelques exemples :

Fabricant

Modèle de tuile canal

Dimensions de la tuile canal

Nombre de tuiles par m²

Terreal

Evolution

50 x 22

20

Origine

50 x 21

21

Canalavérou Evo

40 x 18

35

Edilians

Canal 50 Poudenx

50 x 26

20

Tejas Borja

 

45 x 20

25

 

40 x 19

30

 

40 x 15

33

Les données du fabricant

Généralement, pour réaliser une bonne estimation du nombre de tuiles nécessaires, il est possible d’aller consulter directement le fournisseur et de lui indiquer le nombre de m² de la toiture.

Pour mesurer la toiture, il suffit de multiplier la longueur par la largeur sur les 2 pentes. Il est également possible de réaliser ce chiffrage sans monter sur le toit. Pour ce faire, il faudra alors prendre l’inclinaison, utiliser un télémètre laser…

Le prix

En termes de prix, il faut prévoir une dépense de l’ordre de 10 € par m².

Quelle pose pour la tuile canal ?

La tuile canal se pose indifféremment sur chevrons, sur liteau, sur plaques (de bitume ou de fibrociment), ou sur panneaux OSB.

Afin d’assurer une bonne étanchéité de la toiture, les tuiles se chevauchent : l’une est posée à l’envers sur le toit (c’est la tuile de courant), et la tuile dite « de couvert » vient se poser sur elle. Enfin la tuile faîtière joint les deux pans du toit.

Les tuiles de couvert sont fixées entre elles. Les tuiles de courants aussi. Traditionnellement on utilise pour les joindre, un mortier. Cependant, de plus en plus, ce dernier est remplacé par des adhésifs spéciaux ou par des crochets. Dans de rares cas (pour les bâtiments situés à proximité d’un aéroport ou d’une autoroute par exemple), on opte pour des tuiles canal à verrou. Sur l’envers de ces tuiles, on trouve des encoches qui évitent le glissement des tuiles en cas de vibrations ou de vent très violent.

Pour réaliser une toiture en tuile canal, on peut utiliser deux types de pose :

  • La pose en butée : c’est la méthode la plus fréquemment utilisée. Il s’agit de poser les courants puis de faire glisser les couverts jusqu’à ce qu’ils viennent buter contre le nez des courants du rang supérieur. Chaque tuile recouvre en partie la précédente, il y a donc un décalage entre le rang des courants et le rang des couverts. On privilégie cette pose pour les toits à faible pente.
  • La pose à point lacé : on pose les courants et les couverts ensemble, ils sont donc alignés transversalement. Cette pose peut-être utilisée pour tous les types de toit, à pente forte ou à pente faible. Elle permet une bonne aération de la couverture.

Une fois que les tuiles de courants et de couverts auront toutes été installées, il faut dérouler une bande étanche, le « closoir » au faîte du toit puis le recouvrir des tuiles faîtières. La pose se fait à sec, sans mortier, car le mortier à tendance à mal vieillir, à devenir poreux et à générer des infiltrations.

Les alternatives à la tuile canal

La tuile mécanique

La tuile mécanique, ou tuile à emboîtement, est très simple à poser et requiert, elle aussi, un petit chevauchement afin d’assurer l’étanchéité de la toiture.

Ce type de tuile est intéressant pour des toits dont la pente est jugée moyenne et se présente sous des dimensions allant de 23 x 33 cm à 30 x 40 cm.

Dès lors, en termes de nombre de tuiles par m², le résultat peut être un peu variable. Dans la pratique, il faudra compter de 10 à 12 tuiles au m².

Pour ce qui est du prix, il faut généralement prévoir une dépense de l’ordre de 7 € par m².

La tuile romane

La tuile romane est un compromis entre la tuile canal et la tuile mécanique.

Dans la pratique, il faudra compter entre 10 et 15 tuiles au m².

En termes de prix, il faut généralement prévoir une dépense de l’ordre de 15 à 100 € par m².

La tuile plate

Idéale pour les toits présentant une forte pente, elle est plus petite que les autres types de tuile. Il faut donc prévoir aux alentours de 40 pièces par m². Très résistante elle vieillit bien.

Pour ce qui est du prix, il faut généralement prévoir une dépense de l’ordre de 30 à 80 € par m².

Bon à savoir : à chaque région sa tuile !

Avant de faire refaire votre toit, vérifiez bien que votre choix soit en accord avec les directives locales. En effet, certaines régions tiennent à uniformiser au maximum les toitures. 

La tuile plate, par exemple, se trouve principalement dans Les Pays de la Loire, en Auvergne ou encore en Île de France. La tuile canal, elle, est la reine des régions méditerranéennes. Enfin, les contrées pluvieuses et venteuses comme le Nord, la Picardie ou encore la Normandie, privilégient la tuile à emboîtement. 

Conseil de pro

Il est largement recommandé de prendre un surplus pour les pertes de chantier. Ce surplus est de l’ordre de 10 % supplémentaire par rapport au besoin réel.

Il est question, ici, de prévoir des pertes en lien avec de la casse (chutes de tuiles) mais aussi une potentielle petite erreur de calcul.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire