Prix d’une porte fenêtre en bois et de son installation

Offrez-vous une jolie vue sur le jardin et donnez ainsi du cachet à votre maison en créant une porte-fenêtre ! Celle-ci peut être en PVC, en aluminium ou en bois. Découvrez les avantages, les inconvénients et bien sûr le prix de cette dernière option. Obtenez également des devis pour la pose de votre porte-fenêtre en bois !

porte fenetre

Prix d’une porte fenêtre en bois et de sa pose

Comptez entre 200 et 700€ pour une porte-fenêtre en bois. Cela fait d’elle une solution légèrement plus onéreuse que le PVC (entre 150 et 500€) mais plus abordable que l’aluminium (jusqu’à 1.000€).

Le prix exact de votre porte-fenêtre ne peut cependant être calculé que par le biais d’un devis. En effet, il évolue en fonction de plusieurs paramètres :

  • Les dimensions de la baie-vitrée
  • Le type de vitrage
  • L’essence de bois choisie pour le cadre
  • Les options qui s’ajoutent à votre porte-fenêtre (store banne, volet roulant, domotique…)
  • Les tarifs propres au professionnel qui effectuera la pose.

En parlant de pose, celle-ci est en général facturée entre 150 et 350€. Toutefois, là encore, il est difficile de chiffrer précisément, tout dépendant de l’ampleur du chantier (en rénovation, il faut déposer l’ancienne fenêtre ; dans le cas d’une création, il faut ouvrir un mur porteur).

En attendant le devis, voici de quoi vous donner une idée du coût de votre projet :

Type de porte fenêtre Prix
En bois 1 vantail 200-400€
En bois 2 vantaux 450-700€
En bois sur-mesure 500-900€
Mixte (bois et alu) 400-1.000€
Frais annexes Montant
Dépose ancienne porte-fenêtre 120-150€
Pose de la porte-fenêtre par un pro 150-350€
Ouverture mur porteur pour création porte fenêtre 1.000-2.000€

Pour affiner votre budget, vous pouvez dès maintenant demander un devis :

Nous avons comparé plus haut le prix d’une porte-fenêtre en bois à celui des autres types de porte-fenêtre. Alors, pourquoi opter pour le bois ?

Choisir le bois pour sa porte fenêtre : une bonne idée ?

A première vue, le bois ne paraît pas être le matériau le plus indiqué. En effet, on le dit sensible à l’humidité, aux parasites, et nécessitant par là un entretien consciencieux.

Il est vrai que le bois est un matériau noble, donc exigeant ; toutefois, il présente des avantages non négligeables dans le cas de la réalisation d’une porte-fenêtre :

  • Il est naturellement isolant. Contrairement à l’aluminium auquel il faut associer des rupteurs de ponts thermiques, le bois vous protège efficacement contre les nuisances sonores et les déperditions thermiques.
  • Il est très esthétique. A côté de lui, le PVC et son aspect plastique font pâle figure. Le bois séduit par son authenticité. Laissé brut, il se fond dans n’importe quel style architectural. Si vous le souhaitez, il peut facilement être peint (à l’acrylique ou à la glycéro), vous laissant une marge infinie de personnalisation.
  • Il est résistant. Le bois vieillit bien. Il résiste sans problème au passage du temps, sous réserve que vous ayez choisi une essence adaptée.

Nous reviendrons sur le choix de l’essence mais avant toute chose, présentons une autre solution à ceux que les avantages ci-dessus n’ont pas convaincus.

La porte-fenêtre mixte : le compromis idéal ?

Si vous êtes tenté par le bois mais découragé par l’entretien qu’un tel matériau demande, tournez-vous vers une porte-fenêtre mixte. Celle-ci est constituée à la fois de bois et d’aluminium. Elle réunit ainsi les qualités de ses deux composants.

  • L’esthétique du bois et ses qualités en matière d’isolation
  • La légèreté de l’aluminium et son incroyable résistance.

Toutefois, cette petite merveille a un coût très élevé, alors, à vous de voir !

Revenons à nos essences. Il en existe un certain nombre mais toutes ne sont pas adaptées pour une utilisation en extérieur.

Quelle essence de bois pour une porte-fenêtre ?

Comme toute menuiserie extérieure, la porte-fenêtre est soumise aux variations de température, aux parasites, à l’humidité etc.

Dans certaines régions elle doit même faire face à l’air marin, à des vents violents, à la neige, à la pollution…

Il est important de choisir un bois adapté aux caractéristiques de votre lieu d’habitation.

Sachez que les essences sont classées en cinq catégories. Ce classement vous renseigne sur la capacité de telle ou telle essence à supporter l’humidité.

Classes Caractéristiques Exemples d’essences (sans traitement)
I Ne supporte pas l’humidité. On la réserve donc aux menuiseries intérieures (lambris, parquet mobilier, escalier…) Charme, érable, cerisier, noyer…
II Peut supporter une atmosphère humide mais ne doit pas être mouillé. On s’en sert pour construire des charpentes ainsi que l’ossature de certains bâtiments. Chêne, sapin, hêtre…
III Ne craint pas l’humidité lorsqu’elle est ponctuelle. Ce type de bois est utilisé pour les menuiseries extérieures ou les bardages. Douglas, mélèze, pin maritime, Iroko, western red cedar, pin sylvestre…
IV Peut sans soucis être exposé régulièrement à l’eau. C’est le bois qu’on privilégie pour réaliser les portiques pour enfant ou encore les terrasses en bois. Bois exotiques : cumaru, teck…
V Les bois de classe V peuvent être partiellement ou totalement immergés. Ils sont choisis lors de la création de ponts par exemple. Itauba, ipé…

BON A SAVOIR

Nous avons précisé que les essences données en exemple sont « sans traitement ». En effet, certains bois, une fois traités, sont considérés comme appartenant à la classe supérieure. Par exemple, le pin maritime, qui est de classe III sans traitement, accède à la classe IV lorsqu’il a reçu un traitement hydrofuge. Il en est de même pour le sapin, de classe II au naturel, qui – une fois traité – obtient la classification III et peut donc être utilisé en extérieur.

De ce tableau, on conclut que les bois les plus adaptés à la création d’une porte-fenêtre sont ceux de classe III et IV.

Maintenant que vous avez choisi l’essence de bois qu’il vous faut, attaquons-nous au choix du vitrage.

Choisir le vitrage adapté à une porte-fenêtre en bois

Commençons par mentionner que les performances des vitrages en matière d’isolation sont identifiables grâce aux deux indices suivants : uW et sW.

  • Le premier indique la capacité du vitrage et du cadre à empêcher les déperditions de chaleur. Plus il est élevé, plus la fenêtre est isolante.
  • Le second, concerne la façon dont le vitrage (cette fois le cadre n’est pas concerné), laisse passer les rayons solaires. Un sW faible bloque efficacement cette source de chaleur extérieure. C’est très appréciable en plein été si vous êtes exposé plein Sud. En revanche, pour une façade Nord, il vaut mieux opter pour un sW élevé. Vous rentabiliserez ainsi la chaleur du soleil, en complément de votre chauffage central.

Maintenant que vous savez interpréter les indices uW et sW, il est temps de vous présenter les différents types de vitrages :

Votre situation Le vitrage qu’il vous faut Caractéristiques Prix au m²
Vous avez un budget réduit mais souhaitez une isolation performante. Le double vitrage classique Il s’agit de deux vitres séparées par une lame d’air ou de gaz. L’isolation que propose le double vitrage est tout à fait satisfaisante tant sur le plan thermique que phonique. 100-150€
Vous voulez un niveau d’isolation supérieur. Vous habitez peut-être dans une zone bruyante ou dans une région soumise à des températures extrêmes. Le vitrage à isolation renforcée (VIR) C’est un double vitrage recouvert d’une couche faiblement émissive (de l’atome d’argent le plus souvent). Ce système offre une isolation hors pair. 200-250€
Vous voulez vous protéger des éventuelles tentatives d’effraction car vous craignez pour votre sécurité. Le vitrage anti effraction Verre trempé ou feuilleté renforcée avec un film PVB, spécialement créé pour résister aux chocs. 250-270€
Votre baie-vitrée est visible depuis la rue et vous souhaitez vous protégez des coups d’œil indiscrets des passants. Le Privalite Vous pouvez le rendre opaque dés que le besoin s’en ressent, grâce à un commutateur électrique. 350-500€

Nous avons volontairement omis le simple vitrage, fortement déconseillé en raison de ses faibles performances à tous niveaux (isolation thermique, isolation phonique, sécurité).

Vous êtes désormais fixés sur le vitrage de votre nouvelle porte-fenêtre.

Nous allons vous expliquer maintenant comment se déroule l’installation de cette dernière.

Pose d’une porte fenêtre en bois

On distingue la pose en rénovation de la création de porte-fenêtre.

La pose en rénovation est bien moins complexe. Il s’agit d’ôter l’installation précédente : c’est la dépose. Puis de mettre à sa place une nouvelle porte-fenêtre, aux dimensions identiques.

Si vous avez décidé de créer une porte-fenêtre, il va vous falloir ouvrir un mur porteur. Cette opération est délicate et demande l’intervention d’un professionnel. En effet, il faut d’abord s’assurer qu’il n’y a pas de risque de fragilisation voire d’effondrement de l’édifice. C’est un architecte qui étudiera la faisabilité de votre projet.

Une fois que le projet est validé par l’architecte, vous devez déposer en mairie une déclaration de travaux. Quand celle-ci est acceptée, vous pouvez commencer.

Créer une ouverture dans un mur porteur

On ouvre toujours un mur par le haut.

ipn ouverture mur porteur

 

On commence par figurer sur le mur la partie à enlever puis on ouvre deux brèches, de chaque côté de l’ouverture. Cela va permettre de mettre en place un coffrage avec des poutrelles pour éviter l’effondrement.

Ensuite, on scie la partie la plus haute afin d’y insérer un linteau IPN. Le rôle de ce dernier est de supporter le poids des étages supérieurs et de la toiture.

On peut ainsi finir de démolir le mur. On enlève alors une à une les poutrelles et on va pouvoir poser la porte-fenêtre.

Installer la porte-fenêtre

Il existe trois types de pose mais toutes ont comme points communs les étapes suivantes :

  1. Vous devez choisir l’endroit où vous installerez votre porte fenêtre.
  2. Préparer et vérifier la maçonnerie et l’ouverture destinées à recevoir la porte fenêtre. le tout doit être parfaitement fini et bien nivelé.
  3. Mettre en place le dormant.
  4. Installer les ouvrants.
  5. Procéder à la finition avec des joins de finitions et d’étanchéité.

En fonction de la position de la porte fenêtre on distingue les trois méthodes suivantes :

  1. Pose en applique : la porte fenêtre vient s’adosser côté intérieur de la maçonnerie. Cette pose est spécialement conçue pour la construction neuve.
  2. Pose en feuillure et en tunnel: la porte est posée dans l’encadrement.

Avant de vous recommander des professionnels fiables, nous vous livrons quelques conseils d’entretien pour que votre porte-fenêtre vieillisse bien.

Entretenir une porte-fenêtre en bois

Si vous avez opté pour une lasure, il faut la poncer dés que celle-ci prend un aspect mat (environ tous les 3-4 ans). Nous rappelons que la lasure pour bois extérieure ne doit pas être de couleur trop claire : elle risquerait de ne pas correctement protéger votre bois des UV.

Si votre bois est peint, l’entretien ne se fait que tous les 10 ans. Il faut alors poncer pour ôter la peinture écaillée et repeindre par-dessus une fois le support est propre et lisse.

Dans tous les cas, surveillez l’apparition de moisissures et, le cas échéant, appliquez un traitement fongicide.

Si la menuiserie est vermoulue, injectez une résine spécifique aux endroits abîmés. La résine va durcir et combler les aspérités de la surface.

Vous avez toutes les informations nécessaires. Il ne vous reste plus qu’à faire installer votre porte-fenêtre.

Recevez un devis pour votre porte-fenêtre

Sachez qu’une pose d’huisserie mal effectuée engendre des déperditions thermiques, il est donc important de faire appel à un spécialiste.

Engager une entreprise représente un investissement non négligeable, toutefois vous ne le regretterez pas. En faisant appel à un professionnel, vous bénéficiez en effet de conseils personnalisés et vous pouvez être sûr que la pose de votre porte-fenêtre sera impeccable.

En demandant quelques devis, vous ne vous engagez à rien mais vous vous donnez la possibilité de comparer les offres pour pouvoir choisir la meilleure.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire