Prix d’une baie vitrée

Le prix d’une baie vitrée dépend de tout un ensemble de critères qu’il est préférable de connaître afin d’opter pour une solution qui corresponde aux besoins spécifiques.

Avec l’aide de nos experts, vous saurez tout des différents types d’ouverture, les matières de baie vitrée et autres particularités.

Le prix des baies vitrées

Le prix des baies vitrées dépend de plusieurs éléments, dont la matière et le principe d’ouverture.

Matière de baie vitrée

Tarif en fourniture et pose d’une baie de 2 x 2,15 m

bois

900 à 2 500 €

PVC

400 à 1 300 €

alu

700 à 1 800 €

PVC + alu

1 800 à 2 200 €

bois + alu

1 800 à 4 000 €

Ce prix n’est qu’une base qui mérite bien plus de précisions, comme nous allons le voir, puisque la dimension, le principe d’ouverture, le vitrage peuvent apporter des nuances relativement importantes au prix d’une baie vitrée.

La qualité d’un produit peut aussi entrer dans ce calcul et il faudra quand même veiller à ne pas se diriger vers ce bas de gamme

Le principe de la baie vitrée

Au contraire de la porte-fenêtre qui peut recouvrir de nombreuses options, la baie vitrée se caractérise par un cadre très fin favorisant la luminosité, qui laisse alors place à des solutions fixes ou coulissantes, ainsi qu’à des dimensions totales relativement larges.

Les dimensions de la baie vitrée

Si la dimension étudiée dans le précédent tableau, pour cette baie vitrée, était de 2 m de haut x 2,15 m de large, il existe un certain nombre d’autres dimensions standards.

Voici, pour exemple, quelques prix constatés sur certaines dimensions pour mieux juger de l’incidence :

  • baie vitrée de 215 x 180 cm : autour de 850 €
  • baie vitrée de 215 x 210 cm : autour de 890 €
  • baie vitrée de 215 x 240 cm : autour de 935 €

Si la hauteur d’une baie vitrée est le plus souvent de 215 cm, elle existe aussi en 200 cm.

En largeur, on peut essentiellement noter les dimensions de 90, 120, 180, 210 et 240 cm, mais les dimensions les plus faibles peuvent plus difficilement être catégorisées dans les baies.

Cependant, en rénovation, il n’est pas toujours simple de respecter ces valeurs, à moins de réaliser des travaux de maçonnerie relativement conséquents, aussi la possibilité de sur-mesure est donc ouverte. Le prix est alors généralement compris entre 300 et 500 € le m².

Bien sûr, avec des formes spéciales, comme les baies arrondies, le prix risque de dépasser ce tarif.

Le choix de la matière de la baie vitrée

Les baies vitrées peuvent être proposées en plusieurs matières et chacun choisira selon les particularités de chacune d’entre elles.

Conseil : Attention également, certains spécialistes proposent des produits qui ne correspondent pas à de l’habitat chauffé mais peuvent convenir dans des annexes, par exemple. Dans les descriptifs, il est alors noté “hors pièce d’habitation”.

Baie vitrée en bois

C’est évidemment l’isolation qui prime avec ce modèle puisque le bois est le meilleur isolant qui soit.

Si le bois est une matière naturelle et écologique parce que renouvelable, il offre aussi une belle élégance.

Si c’est un produit durable, il nécessite cependant un entretien régulier, environ tous les 3 ans.

Bien sûr, pour être durable, il faudra aussi qu’il soit choisi parmi des essences de qualité.

Son prix peut alors aller de 700 à 2 200 €.

Baie en PVC

Le niveau d’isolation du PVC, sans atteindre celui du bois peut être très bon dès lors que vous délaissez les offres les plus basses.

terrasse bois

De la même façon, pour la bonne durée de vie du PVC, il faudra aussi vous assurer qu’il est adapté.

L’avantage du PVC est qu’il est facile à entretenir avec une simple éponge et de l’eau savonneuse.

Par contre, il est moins solide et sa teinte peut se ternir.

Il est moins écologique et peut aussi se déformer, raison pour laquelle, sur les modèles haut de gamme, il sera renforcé par de l’alu.

Le prix va alors de 200 à 1 000 €.

Baie en alu

La baie en alu se défait des problèmes du PVC puisque sa durée de vie et sa solidité sont bien supérieures.

baie vitrée aluminiumL’alu est aussi un produit presque totalement recyclable.

Son esthétique est supérieure à celle du PVC.

Par contre, là encore, les produits les plus bas de gamme pourront encore posséder des ponts thermiques.

Cependant, c’est un mal qui tend à disparaître avec les nouveaux modèles.

Mais l’alu restera un moins bon isolant que le bois ou le PVC.

L’entretien est facile, avec éponge et eau savonneuse.

Le prix est alors de 500 à 1 500 €.

Cadre en aluminium (face extérieure) et bois (face intérieure)

C’est une solution qui élimine la plus grande partie des défauts, notamment ceux des ponts thermiques.

De plus, avec l’alu en extérieur, vous n’aurez pas d’entretien.

Le bois intérieur permet de conserver l’esprit chaleureux et pourra être laissé brut ou teinté.

En outre, la solidité est évidente.

Son seul défaut est son prix, allant de 1 500 à 3 000 €.

Baie vitrée fixe ou coulissante

Comme précisé initialement, la vraie notion de baie se caractérise plutôt par des versions fixes ou coulissantes. Ce qui peut cependant être décliné en d’autres solutions.

Baie vitrée fixe

La baie fixe est la solution la plus simple et, donc, la moins onéreuse. Un simple cadre et un vitrage sont proposés, sans partie ouvrante et, donc, sans rail et sans fermeture.

Son seul but est d’éclairer la pièce.

Baie coulissante simple

La baie coulissante propose, en complément de la précédente, un passage, tout en conservant la volonté d’éclairer naturellement une pièce.

baie vitrée coulissanteElle comprendra généralement 2 vantaux, dans sa version de base mais pourra aller jusqu’à 6 vantaux pour des solutions très larges.

Il peut aussi arriver que cette baie dispose, à la fois, de vantaux fixes et de vantaux coulissants, pour des besoins plus spécifiques.

Les vantaux coulissent les uns sur les autres et ne laissent donc jamais place à une ouverture complète, raison pour laquelle, pour une bonne aération, il faudra penser à des dimensions très larges puisque, par exemple en 120 cm et en 2 vantaux, elle n’ouvrira au plus qu’à 60 cm.

Selon le principe de rail, en 3 vantaux, les 2 autres vantaux pourront coulisser sur le premier.

L’installation reste simple, mais se pose le problème du rail :

  • posé sur le sol, il représente une petite marche sur laquelle il y a risque de buter ;
  • incrusté dans le sol, c’est un endroit où la poussière se dépose fréquemment.

Le prix d’un tel modèle débute à 300 € et s’étale jusqu’à plus de 1 000 €, en fourniture.

Baie coulissante à galandage

Pour éliminer le problème de l’ouverture partielle, le galandage permet une ouverture totale, le ou les vantaux coulissant dans le mur.

baie vitrée galandageLe problème est que le système peut déboucher sur des déperditions thermiques, à moins de réaliser une sur-cloison qui fera perdre un peu d’espace dans la pièce.

Par contre, le principe est esthétique et agréable.

Il est aussi possible de faire coulisser plusieurs vantaux dans la cloison.

Le prix d’un tel modèle est plus conséquent, de 800 à 1 500 €.

En raison de la complexité du chantier, le prix de la mise en œuvre sera également beaucoup plus importante.

Baie oscillo-battante

A la limite de la porte-fenêtre et de la baie, se situe le fonctionnement oscillo-battant qui est un principe qui mixte l’ouvrant à la française et le basculant.

Son intérêt est de pouvoir disposer d’une ouverture normale, associée à une ouverture sécurisée permettant la ventilation.

Le prix se situe alors entre le modèle coulissant et le modèle à galandage.

Récapitulatif

Voici un ordre de grandeur de prix, avec des tarifs moyens, qui a essentiellement une valeur comparative, à la fois entre les différents fonctionnements et les différentes matières.

Ouverture de baie

Prix Bois au m²

Prix PVC au m²

Prix Alu au m²

Fixe

~ 100 €

~ 80 €

~ 90 €

Coulissante

~ 150 €

~ 110 €

~ 130 €

A galandage

~ 400 €

~ 300 €

~ 350 €

Oscillo-battante

~ 300 €

~ 200 €

~ 250 €

Le vitrage de la baie

  • En version de base, le vitrage classique est un double vitrage de 4 x 16 x 4, soit 2 verres de 4 mm séparés par 16 mm d’air, dans la solution la plus simple, ou d’argon, dans une solution plus onéreuse mais plus isolante qui se démocratise désormais.
    Le prix d’un tel vitrage, pour exemple, est de l’ordre de 150 € le m².
  • Le triple vitrage est surtout intéressant dans les secteurs les plus froids, comme en altitude par exemple.
    Le prix tourne alors autour de 250 € le m².
  • L’autre solution consiste en un double vitrage faiblement émissif avec lame argon.
    Le prix est alors sensiblement le même, soit 250 € le m², mais ne nécessite pas un renforcement du cadre.
  • Le double vitrage chauffant est une solution plus particulière pour les zones très froides.
    Il possède une puissance de 250 W par m² et évite la condensation sur les vitres et l’effet paroi froide.
    Mais le prix se situe plutôt dans les 800 € le m².
  • Le double vitrage réfléchissant permet, à l’inverse, de diminuer les effets du soleil dans les secteurs chauds et les orientations Sud.
    Le prix est alors de 300 € le m².
  • Côté sécurité, vous pouvez penser au vitrage anti-effraction.
    Son prix sur un double vitrage standard passe alors autour de 300 € le m².
  • Pour plus d’intimité, il est aussi possible de passer en vitrage opacifiant.
    Le prix est d’environ 350 € le m².
  • Enfin, on peut encore citer le cas du vitrage auto-nettoyant qui évite certaines traces comme celles de la pluie.
    Le prix sera alors de 200 € le m².

Les volets

Certaines baies sont prééquipées de volets roulants, ce qui a l’avantage de coûter moins cher à la pose.

Toutefois, si vous n’optez pas pour un système tout équipé, parce qu’il ne convient pas forcément à votre système de montage, vous pouvez aussi acquérir un volet roulant indépendamment.

Le plus souvent en PVC, un volet roulant pour une ouverture d’environ 4 m² coûte autour de :

  • 250 € TTC en mode manuel, prix départ ;
  • 350 € TTC en automatique.

Trouver le professionnel pour le montage

Compte tenu du travail que représente la pose d’une baie vitrée et, notamment, en termes de précision et d’isolation pour ne pas créer de ponts thermiques, il est plus prudent de confier ce travail à un professionnel.

En outre, des travaux complémentaires, dans le cadre de la rénovation surtout, peuvent venir compléter le travail.

C’est également l’artisan qui, au vu de logement, optera pour une pose en tunnel (au centre du tableau), en applique à l’intérieur, ou en feuillure à l’intérieur (ce dernier cas est le plus fréquent en neuf).

Sur une base simple d’installation, la pose d’une baie vitrée, est autour de 250 €.

Dans un cadre de rénovation, avec dépose de l’ancienne et les différents ajustements, ce tarif doublera, voire plus avec les préparatifs et les finitions.

A noter que, dans le cas d’un achat avec pose auprès d’un professionnel, il est possible de disposer d’une TVA réduite à 10 %, à condition d’être en travaux de rénovation.

Toujours dans ce cadre, des aides ne sont possibles que si le logement ne disposait, initialement, que d’ouvertures en simple vitrage.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire