Prix du placo

Le placo est un matériau très utilisé dans les habitations, du fait de sa polyvalence et de son prix économique.
Le prix du placo repose sur plusieurs variables. On vous explique!

Rate this post
Pas de commentaire

Prix du placo

Le placo est un matériau très populaire qui s’utilise dans les habitations pour la réalisation de cloisons, doublages, plafonds….

Son nom vient de Placoplatre, marque déposée par la société Saint-Gobain.

A l’instar du « Sopalin », le terme placoplatre ou plus simplement placo, est entré dans le langage commun du bâtiment.

Le placo est composé d’un mélange de plâtre et de carton.

Il est facile à poser, abordable, et polyvalent en terme d’utilisation.

Cependant, le placo est fragile et il n’est pas toujours enclin à supporter des objets lourds (radiateurs ou autres).

Et son coût? Le prix du placo est de 2 à 15€/m2.

Cependant, le prix du placo est plus subtile à évaluer. Il repose sur différentes variables que nous allons évoquer dans les sections suivantes. Nous avons choisi de vous présenter les trois majeures.

Les trois paramètres qui impactent le prix d’un placo

Nous avons déterminé les trois paramètres qui nous semblent les plus importants dans l’évaluation du prix de la pose de placo.

Paramètre 1 : le type de placo

Le premier paramètre que nous allons aborder concerne le type de placo utilisé dans le cadre de votre projet.

Il existe en effet différents types de plaques de placo, chacun ayant des caractéristiques spécifiques et étant adapté à un usage particulier. Nous allons vous présenter les plaques les plus utilisées.

Placo Description Prix (€/m2) Exemple de prix (€/m2)
Standard La plaque de placo standard est la plus commune, elle offre des performances standards que ce soit en terme d’isolation et de résistance. 2 à 4€ 3€
Hydrofuge Dans les pièces humides comme les salles de bain, les garages, les celliers, (en général les pièces non chauffées ou mal isolées), il est recommandé d’utiliser un placo hydrofuge dont la résistance à l’humidité est supérieure à celle du placo standard. Sa couleur est verte 5 à 9€ 6€
Feu Dans les pièces sensibles aux départ de feu, ce qui est par exemple le cas dans une cuisine, il est recommandé de choisir du placo ignifugé. Ce type de placo offre une résistance de 2 heures au feu, du fait de sa composition comprenant vermiculite et fibre de verre. Cela offre une sécurisation maximale. 8 à 15€ 9€
Résistance Il existe des placos renforcés permettant une résistance mécanique plus élevée,ce qui permet d’accrocher et suspendre des objets lourds (radiateurs, étagères…). 10 à 15€ 12€

Selon le type de plaque que vous choisirez, le prix du placo sera différent.

Après avoir abordé le paramètre lié au type de placo, nous allons nous intéresser à la variable concernant l’épaisseur du placo.

Paramètre 2 :  épaisseur du placo

Ce deuxième paramètre concerne l’épaisseur du placo.

En effet, il existe plusieurs possibilités.

La plaque standard est le placo BA13, qui, comme son nom l’indique, fait 13 mm d’épaisseur.

Outre ce standard, il existe le BA10 (10 mm d’épaisseur), le BA15 (15 mm d’épaisseur), le BA18 (18 mm d’épaisseur), le BA25 (25 mm d’épaisseur).

Selon l’épaisseur choisie, le coût sera différent.

plaques de platre

Le placo est susceptible de présenter différentes épaisseurs

Abordons maintenant le troisième paramètre, il s’agit du coût d’installation.

Des professionnels sont à votre disposition pour évaluer la pose de placo dans votre habitation. Sollicitez un devis dès maintenant 🙂 !

Paramètre 3 :  prix de l’installation

Dans cette dernière section, nous abordons le coût de l’installation.

Une pose autonome est possible, cependant il est conseillé de solliciter un professionnel pour la pose de votre placo.

Le prix de pose du placo est de 20 à 50 € /m2 (matériau et main d’oeuvre).

Toutefois, selon la surface à poser, la difficulté associée au chantier, à la localisation du chantier… le coût de l’installation ne sera pas le même.

Si des options complémentaires sont choisies, le prix sera également plus élevé.

Les exemples d’options pouvant être ajoutées

Lors de la pose d’un plafond, d’une cloison, il est possible d’intégrer des éléments qui permettent d’apporter des qualités supplémentaires.

  • Isolation thermique : Il est possible d’ajouter un isolant thermique dans le faux plafond, la cloison, que ce soit de la laine de verre, des granulats de béton cellulaire, de la ouate de cellulose, du vermiculite…
  • Éclairage : On peut facilement intégrer des éclairages dans un faux plafond en placo, par exemple des spots.
  • Placo décoratif : il existe maintenant des plaques de placo décoratives, qui permettent de personnaliser une cloison, un faux plafond etc etc.

Selon les options choisies, le prix sera plus ou moins élevé.

Recevoir un devis pour l’installation de placo

Se tourner vers un professionnel est une solution que nous vous recommandons. La pose soi-même est une solution attirante mais en réalité, elle n’apporte pas le même niveau d’efficacité.

C’est pour cela que, malgré les frais représentés pas la main d’œuvre, nous vous conseillons de réaliser votre projet avec un professionnel.

  • Expertise: il saura vous indiquer quel est le placo adapté à la pièce concernée par la pose de placo.
  • Compétences: il saura poser correctement les plaques, et les options additionnelles choisies, en mettant à votre disposition sa large palette de compétences.
  • Matériel et outillage: la pose de placo nécessite de disposer d’une visseuse pour placo, de rails et montants métalliques, d’équipements de mesure, d’un lève plaque…. Un professionnel sera en possession de tous ces éléments.

Avant de vous engager auprès d’un professionnel, il est recommandé de solliciter a minima trois devis auprès de prestataires différents. Veillez à obtenir des devis détaillés, ce qui vous permettra de comparer les offres, de faire jouer la concurrence, et de vous en sortir au meilleur prix.

Laisser un commentaire