Extension de maison en ossature bois : prix au m2 et guide complet

L’extension de maison est une réponse pratique pour augmenter la superficie habitable de cette dernière. Différents projets peuvent trouver place dans une extension. Design, chaleureux et isolant, le bois est une bonne solution. Nos professionnels vous donnent dans cet article toutes les informations sur l’extension de maison en ossature bois.

extension ossature bois

Quel prix pour installer une extension de maison en ossature bois ?

Le prix de la mise en place d’une extension de maison en ossature bois est fonction de plusieurs critères dont les tarifs sont détaillés dans les tableaux qui suivent.

Prix selon la nature de la construction de l’extension en bois

Le choix de la nature de la construction de l’extension sera le premier facteur impactant le prix de cette acquisition. En voici quelques tarifs :

Type d’extension ossature bois

Prix en fourniture et pose

extension ossature bois en kit

800 € le m²

extension ossature bois modulable

1 000 € le m²

extension ossature bois sur-mesure

1 500 € le m²

Prix selon le type d’extension

Le type d’extension sera également un paramètre à prendre en considération dans la note finale de cette opération. Voici ce à quoi vous attendre en termes de prix :

Nature de l’extension

Prix au m² en fourniture et pose

extension latérale

1 000 à 1 500 €

surélévation

2 000 à 2 500 € 

véranda

1 000 à 2 000 €

Prix selon la superficie 

Plus la superficie de l’extension sera grande, plus le coût sera important. 

 

Extension latérale

Surélévation

Véranda

15 m²

15 000 à 22 500 €

30 000 à 37 500 €

15 000 à 30 000 €

20 m²

20 000 à 30 000 €

40 000 à 50 000 €

20 000 à 40 000 €

30 m²

30 000 à 45 000 €

60 000 à 75 000 €

30 000 à 60 000 €

Prix d’une extension ossature bois selon l’essence

L’essence du bois pour lequel vous opterez pour la création de l’ossature influencera, elle aussi, le coût de la construction.

Nature de l’essence de bois

Prix des fournitures au m³ 

pin

250 à 300 € 

douglas

350 à 400 € 

chêne

450 à 500 € 

bois exotique

400 €

Prix d’un bardage pour une extension en ossature bois

Il faudra aussi en passer par le choix du bardage extérieur pour revêtir cette extension en ossature bois.

Voici les différentes solutions, accompagnées de leurs prix :

Nature du bardage

Prix au m² en fourniture seule

bois

10 à 50 €

bois composite

50 à 150 €

PVC

20 à 80 €

métal

100 €

Prix des travaux annexes pour une extension en ossature bois

La mise en place d’une extension en ossature bois, engendre un certain nombre de frais supplémentaires, autres que l’extension en elle-même.

Le tableau qui suit recense quelques postes de travaux auxquels vous n’échapperez pas lors de la construction d’un tel agrandissement.

Postes de travaux

Prix en fourniture et pose

terrassement

30 à 60 € le m³

toiture

80 à 300 € le m²

ouverture mur porteur

1 000 à 2 000 € selon la taille de l’ouverture

isolation

30 à 50 € le m²

cloisonnement

20 à 30 € le m²

menuiserie

dès 500 € pièce

électricien

30 à 50 € de l’heure

chauffage

500 à 1 000 € par radiateur électrique

revêtement de sol

20 à 100 € le m²

Extension ossature bois : définition

Pour commencer, il est bon de définir rapidement ce qu’est une extension de maison. Par ce terme, il est entendu qu’il s’agit d’un agrandissement en prolongation de l’habitation déjà existante. Dans ce cas, cela signifie que l’extension et la maison sont reliées et devront donc communiquer. Une construction indépendante de la résidence n’est pas considérée comme une extension.

De plus, une extension en ossature bois ne signifie pas forcément que le rendu final et donc, l’aspect extérieur est aussi en bois. En effet, un revêtement autre pourra prendre place sur l’armature. 

Le principe de l’ossature bois est simple. L’armature de la structure se compose de traverses et de montants en bois formant un quadrillage sur lequel viennent se mettre en place des panneaux en bois de type panneaux OSB pour former les murs de la construction. De manière générale, une isolation est créée en intérieur et la pose d’un revêtement de type bardage est ajoutée à l’extérieur de la structure et dont le rôle est double. La première vocation consiste en la protection de l’extension contre les divers aléas climatiques notamment et la seconde permet de rendre le tout parfaitement esthétique. 

Les différents types de montage pour une extension ossature bois

L’extension en ossature bois peut se matérialiser sous différentes formes qui sont détaillées ci-après.

L’extension bois en kit

Il s’agit de la solution la plus simple qui permet de bénéficier rapidement de son extension. De plus, c’est également la méthode la moins coûteuse pour disposer d’un agrandissement de surface exploitable. Comme son nom l’indique, l’ossature est en kit, préparée préalablement en atelier puis transporté directement sur le chantier où il faudra seulement en réaliser le montage des diverses parties.

Toutefois, il faut savoir que le choix reste relativement restreint. En effet, il ne vous est pas possible de choisir les dimensions selon vos besoins ou plans. Il faudra opter pour l’une des dimensions standard d’un modèle existant. Le choix de ces constructions en kit est moins large qu’avec du sur-mesure notamment. 

Ce sont généralement des types de fabrication accessibles aux particuliers qui ont un minimum de technique en bricolage. Il reste toutefois recommandé de faire appel à un professionnel pour en assurer l’assemblage afin d’en garantir une parfaite étanchéité notamment.

En choisissant l’auto construction, cela permet de faire quelques substantielles économies sur la main d’œuvre.

L’extension bois modulaire

Le second type d’extension en ossature bois est l’extension modulaire. Le modulaire s’apparente quelque peu au modèle en kit, à la différence que le modulaire se décline en des versions plus nombreuses que celles pour le kit.

Il est vrai que les dimensions sont plus variées. A l’instar de l’extension en kit, la modulaire est également conçue en atelier puis est livrée directement sur le chantier. 

Toutefois, à la différence du kit, le modulaire est généralement livré déjà assemblé. Il est donc quasiment habitable. Il ne vous restera plus qu’à en aménager l’intérieur à votre convenance ainsi qu’à effectuer les divers raccordements nécessaires, que ce soit en électricité, en plomberie ainsi que de créer un passage de communication avec l’habitation à laquelle il est accolé.

L’extension bois sur-mesure

Comme son nom l’indique, l’ossature bois sur-mesure est adaptable à tous les besoins et toutes les envies. En effet, il est possible de le personnaliser quasiment à l’infini, notamment en termes de dimensions.

Il s’agit de l’agrandissement adéquat à tout type de configuration. Il permet de se moduler aux besoins de chacun des acquéreurs. 

Cette extension sera donc personnalisable tant sur les plans que sur les ouvertures à insérer (fenêtres, portes, baie vitrée…) ou encore le type de toiture. 

De la même façon, il est aussi possible d’opter pour le type de bois qui composera cette ossature.

Les solutions pour agrandir sa maison avec une ossature bois 

Pour agrandir sa maison avec une extension en ossature bois, 3 principales solutions sont disponibles. Voici un bref descriptif de chacune d’entre elles.

L’extension latérale

L’extension latérale est le modèle le plus couramment employé afin de disposer d’un agrandissement de maison en ossature bois. 

Pour ce faire, il faudra s’assurer de disposer de la superficie nécessaire dans la prolongation de l’habitation, afin de pouvoir réaliser cette nouvelle construction de plain-pied. 

La surélévation

Plus compliquée à mettre en œuvre, la surélévation est aussi une solution envisageable pour créer une extension de maison en ossature bois. 

C’est une méthode à privilégier lorsque l’on souhaite obtenir des mètres carrés habitables supplémentaires et qu’on ne dispose pas de suffisamment de terrain exploitable pour effectuer une extension latérale. Cela peut aussi être une bonne solution lorsqu’il existe des contraintes au niveau urbanisme par exemple.

Cela consiste donc à augmenter le volume habitable via une surélévation en étage ou bien grâce à l’ajout d’une surface suspendue (qui n’est pas de plain-pied). 

Toutefois, ce sont des travaux relativement complexes à réaliser. Il est recommandé de réaliser une analyse de faisabilité du projet afin de savoir si la structure en place est en mesure de supporter de tels travaux. Pour ce faire, l’appel à un architecte est fortement préconisé. 

La véranda

Le dernier moyen d’obtenir une extension en ossature bois à sa maison est la véranda. Elle fonctionne sur le même principe qu’une extension latérale à la différence que la véranda est composée de grandes surfaces vitrées qui permettent l’apport en luminosité, mais aussi d’avoir une vue exceptionnelle sur le jardin.

Il est important que l’ossature bois soit solide et résistante afin de pouvoir accueillir et supporter le poids des surfaces vitrées qui y seront ajoutées. 

Ces mètres carrés supplémentaires seront généralement utilisés en tant qu’espace de vie supplémentaire. La véranda pourra rarement servir de chambre supplémentaire ou encore de salle de bains, au vu de la présence de si grandes vitres. La vocation de cette nouvelle pièce est donc restreinte à certaines utilisations seulement.

Choisir le bardage extérieur de l’extension

Il est important de porter sa réflexion quant au type de bardage à mettre en place sur cette extension.

C’est un paramètre important car il en va de la protection de votre agrandissement, mais cela dépend aussi de l’esthétique que vous souhaitez lui apporter.

Lors, il vous sera possible d’opter entre :

Nature du bardage

Description

bardage bois

Il offre de bonnes capacités en termes d’isolation et est un matériau chaleureux se mariant avec tous les styles architecturaux. Un entretien plus ou moins régulier devra toutefois lui être apporté.

bardage bois composite

Il présente le même visuel que le bois, mais offre une résistance plus accrue et l’entretien est quasiment nul avec ce type de matériau.

bardage PVC

L’avantage majeur de ce matériau est l’absence d’entretien. Les performances thermiques sont relativement bonnes. Toutefois, sous l’action des UV, il est possible que le PVC perde de son éclat au fil des années. De plus, il existe peu de couleurs et modèles de bardage PVC.

bardage métallique

C’est une solution particulièrement esthétique et affichant de bonnes capacités en termes d’isolation et d’étanchéité. L’entretien n’est pas indispensable sur ce type de matériaux qui est généralement naturellement anti corrosif.

Quelles essences de bois pour une extension de maison ?

Une extension de maison en ossature bois peut être revêtue de bois à l’extérieur. Dans ce cas, cela implique forcément de mener une réflexion quant au choix de l’essence qui sera utilisée. 

Ce dernier pourra se faire en fonction de plusieurs paramètres que sont :

  • la qualité du bois ;
  • la résistance du bois face aux divers aléas climatiques ;
  • l’entretien plus ou moins régulier à réaliser ;
  • l’aspect esthétique ;
  • le prix.

Ainsi, il est donc possible de choisir entre des essences de bois blanc tels que le sapin ou encore le pin. Ce sont des bois réputés pour leurs prix attractifs. Toutefois, malgré leur bon rapport qualité / prix, un entretien régulier doit être observé afin d’éviter des dégradations trop importantes du matériau.

Pour éviter cette opération fastidieuse d’entretien, il faudra choisir l’essence en adéquation avec ce critère. Pour ce faire, les bois durs le permettront. Le chêne ainsi que les bois exotiques à l’instar du teck, de l’iroko ou encore l’ipé offriront une plus grande résistance, que ce soit à l’humidité comme aux insectes. Ainsi, ils nécessiteront moins de traitement. 

Les avantages et inconvénients d’une extension bois

Avant de se lancer dans la création d’une extension de maison en ossature bois, il est important d’en connaître tous les tenants et aboutissants.

Voici donc un premier tableau récapitulant les points forts d’une telles construction :

Avantages

Descriptif

solutions variées

Diversité des modèles, ce qui permet de trouver des prix abordables pour chacun.

montage

Pour les modèles kit ou modulaire notamment, le montage peut être accessible aux bons bricoleurs. L’auto-construction est possible, ce qui permet de limiter les frais de main d’œuvre, même si l’appel à un professionnel reste fortement recommandé.

poids

Le bois reste un matériau relativement léger et est donc plus maniable que des parpaings par exemple. Cela permet un assemblage plus rapide. En quelques jours seulement, une extension en ossature bois peut prendre forme.

isolation

Le bois offre une très bonne isolation naturelle, aussi bien sur le plan thermique que phonique. Le confort est donc amélioré.

résistance

Le bois est un matériau résistant face aux aléas climatiques. Selon les variétés, certaines nécessitent des traitements spécifiques pour renforcer cette résistance. Le bois offre donc une bonne durabilité dans le temps, s’il est entretenu comme il se doit.

esthétique

Le bois offre un aspect visuel hors pair. Il permet de s’accorder à tout type d’architecture. C’est un matériau noble et chaleureux.

écologique

C’est une solution de construction naturelle et écologique car le bois qui est utilisé pour ce type d’édifice provient d’espaces reforestés au fil du temps.

Quelques inconvénients sont également à noter. Même s’ils restent moindres que les qualités, il est nécessaire de les connaître :

Inconvénients

Descriptif

entretien

Même si certaines essences de bois sont plus résistantes et nécessitent moins d’entretien, il n’en reste pas moins que pour une bonne conservation du matériau, il faudra tout de même lui apporter un minimum d’entretien. Des traitements spécifiques permettent donc de lutter contre l’humidité ou encore contre les insectes xylophages. De la même façon, si un bardage bois est choisi, une lasure ou une peinture permettra de protéger le bois de façon durable. 

ajout d’un isolant

Malgré le fait que le bois présente une bonne isolation naturelle, pour parfaire ces capacités, il est indispensable d’ajouter un isolant pour renforcer les aptitudes thermiques et phoniques.

Les étapes de construction d’une extension en ossature bois

Afin de mettre en place son extension de maison en ossature bois, il faudra en passer par un certain nombre d’étapes importantes avant de pouvoir utiliser ce nouvel espace habitable.

En effet, voici les opérations qu’il faudra effectuer :

  • En amont de la réception de votre ossature bois, il faudra créer un espace pour recevoir cette dernière. Une dalle béton devra alors être prévue à cet effet. Du fait que le bois soit relativement léger, l’épaisseur de la dalle sera moindre que si cette dernière recevait une construction en parpaings par exemple. 
  • Une fois l’armature créée en usine puis reçue sur le chantier, l’assemblage pourra débuter.
  • Il faudra, dans un premier temps, réaliser le montage des murs.
  • Une fois cette étape effectuée, il sera possible de passer à la mise en place d’une toiture.
  • Suite à cela, les différentes menuiseries pourront être installées. Cela consiste donc au montage des fenêtres, des portes ou encore des baies vitrées par exemple.
  • Afin de relier l’habitation principale à ce nouvel espace de vie, la création d’un passage devra être effectuée si la maison n’est pas déjà pourvue d’une ouverture permettant l’accès à l’extension. Cela pourra alors se matérialiser par une porte, une porte fenêtre ou encore une baie vitrée, voire simplement un passage ouvert. Selon les cas, il faudra parfois casser un mur porteur afin de pouvoir créer cette jonction entre les 2 structures.
  • La mise en place d’un revêtement extérieur pourra ensuite être réalisée.
  • Une fois tout cela effectué, il sera possible de passer aux étapes à l’intérieur de l’extension. Pourront donc être effectués les divers raccordements ainsi que tous les aménagements intérieurs (isolation, cloisonnement, revêtement mural, de sol…).

Extension ossature bois : obligation et démarches administratives

Il faut savoir que la mise en place d’une extension de maison en ossature bois engendre parfois des démarches administratives particulières selon les cas. 

Le tableau qui suit recense les différentes situations qu’il est possible d’observer, accompagnées des obligations qui leurs sont liées :

Déclaration de travaux

Permis de construire

Agrandissement inférieur à 5 m²

Dimensions comprises entre 5 et 20 m² (voire 40 m²)

Avec un PLU dans la commune : extension de plus de 40 m²

Sans PLU dans la commune : extension de 20 m² et plus

Dès lors que la construction dépasse 150 m², agrandissement compris. De plus, un architecte est obligatoire dans ce cas.

Quelle que soit la démarche, elle s’effectue auprès de la mairie. En termes de délais de réponse, cela est plus court pour une simple déclaration de travaux. Il faut généralement compter 1 mois contre 3 mois pour un permis de construire.

Il est donc fortement recommandé, avant de débuter les travaux, de se renseigner auprès du service urbanisme de la mairie des démarches administratives à effectuer ainsi que des éventuelles restrictions présentes dans le Plan Local d’Urbanisme de la commune en question.

Ce document peut en effet vous contraindre au choix d’un matériau plutôt qu’un autre ou d’une certaine teinte du bois ou encore les distances à respecter avec les propriétés voisines. 

Les taxes liées à une extension de maison

Une extension de maison engendre des coûts supplémentaires, notamment des taxes. Il faudra donc anticiper le paiement de cette dernière afin de ne pas être surpris le moment venu.

Il s’agit donc d’une taxe sur l’aménagement. Il vous est possible de la calculer vous-même à l’aide de la formule suivante :

  • Surface taxable en m² x valeur forfaitaire en euros par m² x taux communal en % (déterminé par la commune en question) 

+

  • Surface taxable en m² x valeur forfaitaire en euros par m² x taux départemental en % (déterminé par le département en question) 

De manière générale, elle s’élève à 759 € par m² en province et 860 € par m² en Ile-de-France. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire