Prix et installation d’une charpente traditionnelle

Une charpente traditionnelle apporte un cachet incontestable à une demeure, surtout si celle-ci est ancienne.

En quoi consiste ce type de charpente, comment est-elle composée et combien coûte-t-elle ?

Des experts vous apportent toutes les réponses ici !

Rate this post
Pas de commentaire

Qu’est-ce qu’une charpente traditionnelle ?

La charpente traditionnelle est une charpente réalisée « pièce par pièce ».

Elle se définit par opposition à la charpente industrielle.

Type de charpente Description
Industrielle

Elle est fabriquée en usine sur base de plans fournis. Elle se compose d’éléments préfabriqués sous forme de fermette.

Cette charpente est très facile à mettre en place et peu chère à l’achat.

Traditionnelle

Elle va être travaillée comme elle l’était avant; avec une possibilité de la réaliser partiellement en usine.

La charpente traditionnelle est assemblée sur place.

La charpente traditionnelle: avec ou sans ferme

Selon la largeur des murs on peut construire une charpente traditionnelle avec:

  • Uniquement des pannes : si les murs ne sont pas très larges il sera possible de travailler avec des chevrons associés à des voliges et/ou des liteaux;
  • Pour les largeurs plus importantes, il faudra prévoir une ferme (un assemblage en bois épais et porteur qui forme une ossature) qu’il faudra alors tailler;

La ferme comporte différents éléments :

Eléments

Présentations

le poinçon

c’est un bois qui se place au milieu et qui va faire la hauteur du faîtage

le lien de contrevent

c’est un bois qui se place également au milieu et qui va faire, lui aussi, la hauteur du faîtage

l’arbalétrier

c’est un bois placé en suivant la diagonale formée par la pente

l’entrait

c’est un bois placé à l’horizontale

La composition d’une charpente traditionnelle

Tout d’abord, on dispose les fermes, qui constituent « l’ossature primaire » en bois épais.

Ensuite, la panne peut venir se poser sur la ferme. Elle relie soit les murs, soit les arbalétriers et les entraits.

Et, par-dessus, viennent les chevrons et les liteaux (ou les voliges).

La couverture (tuiles, ardoises…) pourra alors être posée.

Les voliges sont des planches qui permettent de fermer directement la toiture, mais cela se fait de moins en moins.

Selon les besoins, il est également possible d’installer un film pare pluie.

Ce n’est pas obligatoire mais s’il est installé, il faudra alors prévoir un contre-liteau, c’est-à-dire un liteau qui permettra que les liteaux ne touchent pas le pare-pluie évitant ainsi qu’une condensation sur bois entraîne son pourrissement.

Le cas particulier de la volige

Si on met de la volige, il est possible d’opter pour des liteaux un peu plus petits. Les liteaux se fixent alors entre les chevrons (40-50 cm).

En présence de volige, le liteau va porter sur toute la surface, un liteau du 27 x 37 pourra alors remplacer celui de 32 x 32.

Auparavant, la volige était très utilisée car les tuiles portaient directement dessus. Maintenant la plupart des tuiles s’accrochent avec un téton qui permet de la fixer sur le liteau.

Comment placer un pare pluie ?

Le film pare pluie est étendu puis fixé sur les chevrons.

Il faudra placer un contre-liteau, moins épais, par-dessus le film pare pluie. Ensuite, des liteaux se positionnent sur les contre-liteaux, laissant un vide d’air.

Pour info :

L’appellation « pare vapeur » désigne exactement la même chose que le pare pluie.

L’isolation

En termes d’isolation, la solution la plus courante, et la moins onéreuse, consiste en la mise en œuvre d’une isolation sous les combles.

Les avantages et inconvénients de la charpente traditionnelle

Dans une construction neuve, une charpente industrielle sera moins coûteuse.

Par contre, dans de l’ancien, bien qu’il soit possible d’opter pour de la fermette, le recours à une charpente traditionnelle permettra de respecter l’architecture et ainsi de conserver le cachet de l’ancien.

Notons qu’avec une fermette, il faudra travailler avec un plafond horizontal, alors que la charpente traditionnelle offre toutes les possibilités architecturales.

Le prix d’une charpente traditionnelle

Pour les bois de charpente, les coûts sont calculés au m3 : il faut ainsi compter environ 400 à 500 € du m3.

Comparativement à une charpente industrielle, les coûts sont entre 30 à 50 % plus chers.

Ce qui impacte le prix porte sur :

  • le nombre de fermes
  • les sections de bois
  • la qualité des matériaux
  • la taille de la charpente…

Par exemple, pour un agrandissement de 43 m² à l’aide de fermettes, il faudra compter plus de 2 000 € de fourniture.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
J’accepte les conditions générales du site et de ses partenaires.

Laisser un commentaire