Quel est le prix du plaquiste pour une maison de 100 m² ?

Dans le cadre de vos futurs travaux, vous vous interrogez sur les prix de plaquiste pour une maison de 100 m² ? Nos partenaires issus de cette profession du second œuvre vous apportent des réponses claires et détaillées sur le sujet afin de vous aider à y voir plus clair.

Installation-cloison-fenetre

Les prix de plaquiste pour une maison de 100 m²

Le plaquiste, aussi connu sous les dénominations de plaquiste-peintre ou plaquiste-plâtrier selon sa formation, est un expert dans la pose de cloisons et autres doublages de parois. Il se charge également des travaux d’isolation intérieure.

Ce dernier, pour réaliser ses différentes missions, peut être amené à travailler plusieurs matériaux (le bois, le métal) et différentes techniques de pose. Il est également en mesure de réaliser des éléments décoratifs très précis tels que les moulures, les rosaces, les corniches, etc., et certaines finitions (peinture, enduit).

Ainsi, pour mener à bien ses divers chantiers, ce professionnel se doit d’être à jour dans ses connaissances des matériaux et des techniques les plus récentes de manière, ensuite, à présenter un travail soigné, exécuté dans les règles de l’art, qui ne nécessitera pas de reprise avant la mise en œuvre des finitions. 

Découvrez, dans cette section, certains prix de plaquiste pour une maison de 100 m².

Les prix de plaquiste par prestation

Tout d’abord, abordons ensemble les tarifs selon le type de prestation :

Types de prestation

Prix au m²

Prix pour 100 m²

Préparation de support

5 à 10 € 

500 à 1 000 € 

Pose de plaques de placo

Pose seule de cloisons en BA13 standard

15 à 30 € 

1 500 à 3 000 € 

Pose seule plaques en plafond

25 à 35 € 

2 500 à 3 500 € 

Pose de cloison fourniture comprise

20 à 30 € 

2 000 à 3 000 € 

Fourniture et pose cloison isolante (laine de verre ou polystyrène expansé)

30 à 50 € 

3 000 à 5 000 € 

Fourniture et pose cloison hydrofuge

35 à 50 € 

3 500 à 5 000 € 

Fourniture et pose plafond placo

35 à 55 € 

3 500 à 5 500 € 

Pose plafond en plâtre

40 à 50 € 

4 000 à 5 000 € 

Jointoiement

Jointoiement en surface avec 2 passes

autour de 5 € le ml

autour de 500 € le ml

Jointoiement des angles avec armature

autour de 10 € le ml

autour de 1 000 € le ml

Ponçage

5 à 10 € 

500 à 1 000 € 

Doublage placo collé

10 à 15 € 

1 000 à 1 500 € 

Mise en peinture

25 à 60 €

2 500 à 6 000 €

Pose d’un enduit de lissage

autour de 50 €

autour de 5 000 €

Selon les situations, il est possible de voir des prix au m² englobant ou non la fourniture des matériaux. En effet, le client peut décider de fournir lui-même ces matériaux. 

Notez tout de même que si votre logement a plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA de seulement 10 % sur l’intégralité de votre facture de plaquiste. Si vous choisissez de fournir vos matériaux, vous les achèterez peut-être moins cher, mais la TVA assortie sera de 20 %.

Le prix de main d’œuvre d’un plaquiste

Désormais, étudions le coût de la main d’œuvre. Il est question, ici, du prix horaire pratiqué par ces experts.

Ramenée à l’heure, il faudra compter une dépense de l’ordre de 35 à 45 €. Bien entendu, dans ce cas, le coût des fournitures n’est pas pris en considération et doit donc être ajouté.

Le prix horaire facturé dépendra notamment du type de prestation à réaliser, mais aussi de l’expérience du professionnel et de son secteur géographique.

Toutefois, c’est plus souvent le prix au m² ou au forfait qui est utilisé par les entreprises.

Dans la pratique, vous pouvez partir du principe que :

  • le coût horaire est utilisé sur des chantiers de petite taille, et donc de courte durée ;
  • le coût au m² est utilisé sur des chantiers plus importants.

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement ne sont pas toujours compris dans le tarif global de l’artisan et peuvent alors apparaître sur une ligne dédiée.

Dans ce cas, il est possible de prévoir un tarif oscillant entre 20 et 40 € hors taxes.

Le plus souvent, ces frais sont appliqués dans le cas de petits travaux dont le temps d’exécution se révèle parfois même plus court que celui du déplacement du professionnel.

Les facteurs impactant le prix

Un certain nombre de facteurs peuvent venir impacter le prix d’un plaquiste pour une maison de 100 m². En voici les principaux :

Critères

Précisions

La nature des travaux

De la pose d’un isolant à celle d’une cloison simple, d’un besoin de faux plafond à la création de corniches, les travaux exécutés sont divers et variés et ne font pas appel aux mêmes techniques et compétences.

L’état des supports

En rénovation, il se peut que quelques travaux de préparation des supports, voire, en amont, démolition, soient indispensables avant de pouvoir poser une cloison ou autre.

Le type de placo

Selon le type de placo retenu (BA13, placo hydrofuge ou ignifuge, placo avec polystyrène expansé), la technique de pose diffère, ainsi que le coût des matériaux.

Le type de pose

Pour les cloisons et doublages, il existe deux grands principes de pose :

– la pose collée : le placo est alors directement collé sur le support ;

– la pose sur ossature métallique : des rails sont installés et accueillent ensuite les plaques. Cette méthode permet d’ajouter un isolant.

Le professionnel

– Secteur géographique concerné : les prix pratiqués en province et en région parisienne, par exemple, ne sont pas du tout les mêmes.

– Expérience du professionnel retenu : plus il est expérimenté et spécialisé et plus son tarif augmente.

– La charge de travail du professionnel : un artisan débordé tendra à facturer plus cher, c’est la loi de l’offre et de la demande.

– Les labellisations : il se peut qu’un professionnel RGE, QUALIBAT ou autre soit plus onéreux.

Les garanties offertes par les plaquistes

Le plaquiste est tenu, dans le cadre de ses activités professionnelles, de se garantir par une assurance décennale puisque les missions qu’il mène peuvent mettre en jeu l’intégrité de la construction. Cette garantie couvre automatiquement sa clientèle lors de ses interventions. En effet, les éventuels dommages qui seraient constatés après l’achèvement des travaux sont couverts, et ce, sur une période décennale à l’issue de la réception de chantier.

Notez d’ailleurs que l’ensemble des professionnels du bâtiment se doivent de contracter cette assurance afin de répondre aux obligations légales en vigueur. 

Les taux de TVA pratiqués

Selon le type de travaux effectués, un plaquiste peut attribuer des taux de TVA différents.

En effet, il pourra appliquer un taux standard de 20 % pour l’ensemble des travaux réalisés dans le neuf ou dans les interventions sur des constructions terminées il y a moins de deux années. Ce même taux sera valable pour la création d’une extension si cette dernière propose une augmentation de surface de plus de 10 % ou s’il est question d’une surélévation. Il sera encore utilisé si le chantier porte sur des locaux ne concernant pas de l’habitat.

En rénovation sur des bâtis achevés depuis plus de deux ans, c’est un taux de TVA réduite de 10 % qui sera présenté sur la facturation de ce professionnel. 

Enfin, dans des cas très particuliers d’améliorations des performances énergétiques d’un logement de plus de deux ans, une TVA à 5,5 % pourra être assortie. Généralement, il faudra se tourner vers un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

Les aides

Dans certains cas, les travaux d’un plaquiste peuvent bénéficier d’aides financières.

En effet, dans le cadre de l’amélioration des performances énergétiques des logements, un certain nombre de dispositifs ont été mis en place afin d’aider les foyers à lancer des travaux. Les chantiers d’isolation entrent parfaitement dans ce cadre et le plaquiste assurant cette mission, s’il est RGE, peut ainsi vous faire profiter, en plus d’un taux de TVA à 5.5 %, d’aides telles que :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • les aides de l’Anah ;
  • l’Eco Prêt à taux 0
  • voire des aides locales

Pour en bénéficier, il faudra généralement répondre à des contraintes liées à des plafonds de ressources.

FAQ

J’ai un projet de construction de maison. A quel moment devra intervenir mon plaquiste ?

Le plaquiste assure des travaux dits de second œuvre. Il intervient donc une fois le gros œuvre achevé et avant les finitions. Ainsi, votre plaquiste pourra travailler lorsque les murs porteurs sont en place et que la construction est hors d’eau et hors d’air. Alors, il sera en charge de poser votre isolation intérieure, d’assurer le doublage de vos murs périphériques et de créer les cloisons intérieures de votre logement. Mais il pourra également être sollicité pour les finitions, notamment pour les mises en peinture ou en enduit, et pour les créations ornementales (corniches, rosaces et autres).

Je souhaite créer des moulures dans mon salon mais je ne sais pas trop comment sélectionner le plaquiste qui saura exécuter ce travail à la perfection. Comment choisir ?

Si nombre de professionnels plaquistes sont assez polyvalents, il est vrai que certains travaux peuvent demander une réelle expertise. Dans le cas des moulures, l’idéal est de se tourner vers un plaquiste spécialisé, à savoir un plaquiste staffeur-ornemaniste. Ce dernier est alors parfaitement qualifié pour vos travaux et pourra même vous apporter les conseils et savoir-faire indispensables à votre projet.

Pour trouver cet expert et vous assurer d’en choisir un capable de répondre à vos attentes, vous pouvez vous appuyer sur le bouche à oreilles, les avis clients disponibles sur le Net ou encore faire une demande de devis en ligne, directement sur notre site.

J’aimerais créer une cloison protégeant du bruit pour séparer une future chambre d’un salon. Est-ce possible ?

Bien sûr. Un artisan plaquiste pourra vous proposer un principe de cloison montée sur rails. Avec ce système, il est possible de placer des plaques de placo de part et d’autre des rails et d’intégrer, entre ces deux faces, de l’isolant acoustique. De cette manière, le bruit du salon ne viendra pas perturber le repos du ou des occupants de la chambre.

Un plaquiste peut-il intervenir dans un local professionnel ?

Bien entendu ! Le plaquiste peut offrir ses services pour tout type de bâtiment, qu’il soit à usage privé, professionnel ou public. Ses missions peuvent d’ailleurs porter sur des besoins en neuf comme en rénovation.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire