Prix d’une cloison alvéolaire et de son installation

La cloison alvéolaire est l’une des solutions de compartimentation courantes, tant chez les professionnels que chez les particuliers.
Découvrez avec nous tout ce qu’il faut savoir sur cette cloison, et repartez avec vos devis gratuits en mains.

Rate this post
Pas de commentaire

La cloison alvéolaire

La cloison alvéolaire est une cloison de séparation formée par deux plaques en plâtres, entre lesquelles vient se nicher une structure alvéolaire en forme de nid d’abeille.

Pratique, simple et rapide à mettre en place, la cloison alvéolaire est une solutions prisée pour compartimenter les pièces.

Autre atout intéressant,  le poids des plaques, qui sont très légères, rend cette cloison   adaptée aux chantiers de rénovation (en particulier en étage ex : comble).

Toutefois, quelques inconvénients viennent assombrir le panorama des avantages, comme sa faible résistance aux chocs et sa moindre isolation thermique en comparaison d’une cloison avec isolant en sandwich.

Intéressons-nous maintenant à l’atout phare d’une cloison alvéolaire : le prix !

Le prix d’une cloison alvéolaire

Le prix d’une cloison alvéolaire se chiffre entre 10 et 15 euros du m2.

Toutefois, le prix d’une cloison alvéolaire peut expérimenter des hausses et des baisses, car il dépend essentiellement des facteurs suivants :

  • Type de cloison : standard, hydrofuge, avec isolation, etc…
  • Epaisseur de la cloison.
  • Région d’habitation: les prix des matériaux sont assez inégaux à travers le territoire

Passons à présent à l’autre grand atout de la cloison alvéolaire : sa pose.

Pose d’une cloison alvéolaire

Faisant partie des cloisons sèches qui s’installent sans aucun liant, la cloison alvéolaire est l’une des structure de distribution et de séparation des plus faciles à mettre en œuvre.

Pour la pose vous devez simplement procéder comme il suit :

  1. Prises des mesures et marquage des repères : identifiez l’emplacement de la pose, et tracez vos repères au crayon tout en prenant grand soin de bien respecter l’alignement vertical des différents côtés de votre futur cloison.
  2. Pose de la semelle basse : la cloison alvéolaire bien que sans liants, repose sur une semelle en bois. Fixez donc cette semelle à même le sol sur votre tracé en vissant a intervalle régulier.
  3. Pose du rail supérieur : pour la stabilité d’une cloison alvéolaire, cette dernière s’emboite sur un rail que vous devez installer sur le plafond en parallèle avec la semelle basse, en le vissant toujours à intervalle régulier.
  4. Pose des panneaux : découpez votre premier panneau aux bonnes dimensions, en prenant soin de prendre en compte la hauteur sous plafond (équivalente à celle du rail) et la hauteur de la semelle basse. Ensuite vérifiez que le panneau se cale parfaitement puis répétez les mêmes étapes pour le reste des panneaux.

Remarque : le dernier panneau ne doit jamais être posé contre le mur d’appui, il s’intercale normalement entre deux panneaux préinstallés. Autrement dit vous devez commencer par les deux bouts de la cloison, et finir le chantier au niveau d’un point intermédiaire.

Avec un peu de connaissances en bricolage et les bons outils, la pose ne devrait pas vous poser trop de problèmes.

Si vous souhaitez vous éviter les tracas du chantier ou tout simplement pour vous faciliter la vie, vous pouvez faire appel à un installateur.

Engager un pro ce n’est malheureusement pas donné, et il faudra prendre en compte les frais d’installation à l’heure d’établir un budget.

Alors quels sont les tarifs des installateurs et combien coûte la pose en moyenne ? Nous allons y répondre dans notre prochaine rubrique.

Prix de pose d’une cloison alvéolaire

Pour faire appel à un installateur, il est nécessaire de débourser en moyenne une somme de 10 à 30 euros du m2.

Cependant, ce n’est là qu’un simple tarif indicatif, car au final le prix de l’installation d’une cloison alvéolaire dépend des facteurs suivants :

  • Taille de la cloison : les dimensions de la cloison impliquent des tarifs différents, à grande dimension, devis élevé.
  • Pose de fenêtres ou de porte : l’intégration d’une fenêtre ou d’une porte à la cloison est synonyme de travaux en plus et donc d’un devis plus corsé.
  • Le tarif horaire du pro : les honoraires sont très différents pour un seul et même service.
  • La localisation du chantier : les coûts liés au chantier sont plus élevés dans les grandes villes.

Au vu de toutes ces informations, il est plus qu’évident que calculer un budget réaliste ne risque pas d’être une partie de plaisir !

Si vous souhaitez obtenir un chiffrage concret, vous devez demander des devis.

Trouver une entreprise pour poser une cloison alvéolaire

Une entreprise reste toujours la meilleure garantie d’une installation parfaite, même si cela ajoute pas mal de frais au budget nécessaire.

En plus d’une pose réussie, vous pouvez profiter de plusieurs avantages que seule une entreprise peut vous offrir, comme par exemple :

  • Conseils personnalisés en fonction de votre budget et de vos besoins.
  • Chantier facile : dites au revoir aux outils…l’artisan se charge de tout !
  • Respect des normes en vigueurs, pour vous garantir une cloison opérationnelle et sans danger.

Si vous le souhaitez, vous pouvez solliciter votre devis dès maintenant sur notre plateforme, des pros qualifiés de votre région, se feront un plaisir de vous offrir un chiffrage dans les moindres détails et sans aucun compromis.

Demandez autant de devis qu’il vous sera possible d’obtenir, car cela vous permettra de comparer consciencieusement les différentes propositions, afin de choisir le pro qui offre le devis le plus adapté à vos moyens.

Laisser un commentaire