Prix d’une piscine hors sol en bois et de son installation

La piscine hors sol en bois est sans conteste le modèle de piscine hors sol le plus esthétique. Disponible en différentes formes et dimensions, elle a su trouver sa place chez de nombreux particuliers. Votre projet est d’installer une piscine en bois ? Cet article est pour vous !

Prix d’une piscine hors sol bois selon le modèle

Le prix d’une piscine hors sol en bois est fortement influencé par le type de modèle, le plus souvent caractérisé par la forme de cette dernière.

Ainsi, voici les tarifs couramment appliqués pour une piscine hors sol en bois :

Forme de la piscine

Prix en fournitures seules

ovale

2 500 à 4 500 €

carrée

3 000 à 7 500 €

octogonale

3 500 à 6 500 €

rectangulaire

3 500 à 7 500 €

Prix d’une piscine hors sol bois selon la dimension

Le prix d’une piscine en bois dépend des dimensions de cette dernière. Il est naturel de dire qu’une petite piscine coûtera bien moins cher qu’un bassin de grande taille.

Dimensions

Prix

Diamètre : 3,54 m

Hauteur : 1,16 m

1 250 à 1 500 €

Diamètre : 4,34 m

Hauteur : 1,16 m

1 400 à 1 700 €

Diamètre : 5,37 m

Hauteur : 1,29 m

2 300 à 2 700 €

Dimensions : 5,62 m x 3,52 m

Hauteur : 1,24 m

2 400 à 2 800 €

Dimensions : 8 m x 4 m

Hauteur 1,32 m

5 000 à 7 000 €

Prix pour installer une piscine hors sol en bois

En termes de main d’œuvre, si vous souhaitez faire installer votre piscine hors sol en bois par un professionnel, ce qui est fortement recommandé, il faudra prendre en considération un certain nombre de facteurs tels que :

  • la taille de la piscine;
  • la création ou non d’une dalle ;
  • le professionnel en lui-même et les tarifs qu’il pratique.

Pour ce faire, voici une idée des tarifs auxquels il faudra vous attendre :

Forme de la piscine

Prix de pose

Assemblage du bassin (~1 à 2 jours)

200 à 800€

Création d’un dallage en béton

500 à 800€

Décapage de la terre végétale

30€/m3 avec un décapage sur une ~50aine de cm

Mise en place d’une couche de sable/gravier

~30 euros la tonne. Compter un lit épais de ~5 à 10 cm


Caractéristiques d’une piscine hors sol bois

La piscine hors sol est une bonne alternative à la piscine traditionnelle enterrée.

Esthétique, le bois s’intègre parfaitement à l’extérieur.

C’est un type de piscine modulaire qui pourra s’adapter à toutes les tailles de jardin grâce au large choix de dimensions qu’il est possible de trouver sur le marché.

Le bois est un matériau durable.

Pour le cas d’une utilisation en piscine, un traitement du bois est impératif. On appelle le bois traité “bois autoclave”.

Ce traitement répond à la norme NF EN 335-2. Il est classé selon 5 niveaux de qualité du traitement dont voici les caractéristiques :

  • Classe I et II : pour un usage intérieur ;
  • Classe III : résiste à l’humidité sur de courtes périodes ;
  • Classe IV : imputrescible en contact permanent à de l’eau douce ;
  • Classe V : imputrescible en contact permanent à l’eau salée.

Pour une piscine, on favorise l’utilisation d’un bois de classe V bien plus résistant avec une durée de vie de plus de 20 ans, bien que la classe IV est aussi une bonne solution.

Avantages et inconvénients d’un modèle hors sol en bois

Une piscine hors sol en bois présente un certain nombre de points forts. Toutefois, elle dispose également de quelques défauts dont voici une liste non exhaustive :

Les avantages:

  • esthétique: elle s’intègre bien dans la jardin
  • prix : moins coûteux qu’une piscine enterrée
  • travaux de faible envergure, installation rapide
  • facilement sécurisable
  • choix du modèle (formes, dimensions…)
  • peu de démarche administrative

Les inconvénients:

  • entretien du bois
  • prix : plus cher qu’une simple piscine hors sol autoportante

Piscine hors sol en bois : la réglementation

Il faut savoir que la mise en place d’une piscine hors sol, quelle que soit la matière, nécessite de respecter la législation en la matière.

Même si l’installation est moins contraignante que pour la création d’une piscine enterrée, il n’en est pas moins qu’elle doit être en conformité avec les normes en place.

Ainsi, la piscine devra se tenir, au minimum, à 3 mètres du bord de votre terrain et donc de la propriété de votre voisin.

Si l’emprise au sol ne dépasse pas les 20 m² et que la hauteur de cette dernière n’excède pas 1 mètre, alors aucune demande de permis de construire ne sera nécessaire.

A contrario, vous devrez faire une déclaration de travaux auprès du service urbanisme de votre mairie.

De plus, sachez que si l’équipement reste permanent, comme c’est souvent le cas pour les piscines hors sol en bois qui sont peu démontées en période hivernale, une déclaration préalable en mairie est indispensable et ce, quelles que soient les dimensions de la piscine.

Aucune déclaration n’est nécessaire dans le cas de figure où la piscine est dite “temporaire”, c’est-à-dire lorsqu’elle est démontée au bout de 3 mois.

Sachez aussi qu’une piscine hors sol fixe peut être prise en compte dans le calcul de la taxe foncière de votre habitation.


Pose d’une piscine hors sol en bois

Avant toute chose, et avant d’entamer la pose de votre piscine hors sol en bois, quelques points devront être étudiés.

En effet, il faudra déterminer l’endroit le plus approprié pour l’installation de la piscine :

  • à l’abri du vis-à-vis ;
  • à l’abri du vent ;
  • sur un espace fortement ensoleillé ;
  • à distance des arbres pour éviter de salir l’eau de la piscine.

Il faudra également que le terrain soit totalement plat et que ce dernier ne présente pas d’aspérité en particulier pour éviter de fragiliser la structure de la piscine.

2 cas de figure peuvent être observés :

  • sans terrassement : il est possible de poser la piscine sans réaliser de terrassement. Toutefois, il ne faut pas mettre la structure à même le sol. Ainsi, un lit de sable peut être étalé sur la pelouse. De la même façon, un feutre de protection imputrescible peut être placé entre le sol et la piscine afin d’éviter une dégradation du bois.
  • avec terrassement : pour une pérennité optimale de cet aménagement, il est fortement recommandé de mettre en place une dalle en béton.

Pour la création d’une dalle en béton, il faut compter un tarif aux alentours de 40 € / m².

Lors, l’assemblage de la structure complète de la piscine pourra se faire. Il s’agit d’une opération délicate qu’il est conseillée de faire réaliser par un professionnel.


Comment entretenir une piscine hors sol en bois?

Posséder une piscine demande un certain entretien, qui demande une rigueur mais aussi une régularité afin de conserver la qualité et l’esthétique du bassin.

Dans le cas de notre piscine en bois, on distingue deux types d’entretien, à savoir :

  • L’entretien de l’eau pour assurer sa bonne désinfection ;
  • L’entretien du bois qui est indispensable pour sa durabilité.

Entretenir le bois

Lorsque vous optez pour une piscine en bois, sachez que vous allez devoir passer du temps et de l’argent chaque année pour son entretien.

Une piscine est un investissement et la laisser dépérir serait dommage.

Beaucoup d’éléments entraînent la dégradation du bois alors même que ce dernier soit préalablement traité lors de l’achat du bassin.

On peut alors citer :

  • L’humidité : même pour un bois de classe V, l’humidité est néfaste dans le temps
  • Les différences de température ;
  • Les intempéries avec des pluies plus ou moins acides qui dégradent le bois ;
  • Les UV qui assèchent et donnent une couleur grise au bois.

Ainsi, nous vous encourageons à réaliser un entretien annuel.

L’idéal étant de le réaliser à chaque fin d’hivernage lors de la remise en route de la piscine.

Il convient alors de :

  • Nettoyer les parois de la piscine. Une eau savonneuse est suffisante pour dépoussiérer et éliminer les éventuels résidus de terre sur les parois.
  • Un léger ponçage peut être nécessaire pour éliminer les éventuelles échardes et défauts du bois.
  • L’application d’un dégriseur qui redonne une teinte naturelle au bois. Il faut l’appliquer sur un bois parfaitement sec. Comptez environ 20 € / litre pour traiter environ 30 m².
  • L’application d’un saturateur qui protège le bois des UV et des intempéries. Il convient d’imbiber le bois et d’enlever l’excédent au chiffon après la pose. Il faut débourser entre 10 et 25 € / litre pour traiter entre 10 et 15 m².

Ainsi, votre piscine en bois est parée pour affronter la saison estivale et toutes les baignades.

Entretenir l’eau

Comme toutes les piscines, l’entretien de l’eau est importante.

Garantir une bonne chimie de l’eau assure un bassin désinfecté, sans risque pour les baigneurs mais qui évite aussi la prolifération d’algues et de bactéries.

Un entretien dans les règles et régulier permet de ne pas devoir rattraper une eau trouble ou verte.

Le tableau qui suit présente les principaux entretiens nécessaires :

Type de traitement

Produit nécessaire

Fonction

Alcalinité de l’eau

TAC + ou TAC –

Permet de définir le pouvoir tampon de l’eau avec une bonne alcalinité qui permet au PH de se stabiliser

PH

PH + ou PH –

Le PH représente l’acidité de l’eau. Il convient de le régler pour assurer le bon fonctionnement de la désinfection.

Algues

Anti algues

Lutte contre l’apparition d’algues liée à la photosynthèse.

Désinfection

Chlore

Produit le plus courant et simple d’utilisation.

Brome

Permet une bonne désinfection sans l’odeur du chlore, néanmoins le traitement est plus onéreux.

Sel

Traitement haut de gamme fonctionne avec un électrolyseur qui garantit la désinfection.

Pour le traitement total (alcalinité, PH désinfection et anti algues) d’une piscine de 50 m³, il faudra compter un budget de :

  • 150 € pour le sel ;
  • 230 € pour le chlore ;
  • 260 € pour le brome.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire