Prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles

Nombre de toits arborent des tuiles. Dès lors, il nous semblait important de faire un point concernant le prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles afin de vous permettre de vous faire une idée des dépenses potentielles qui vous attendent lors d’un achat de maison ou durant l’occupation de celle-ci.

pose toiture tuile

Prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles

Le prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles est fonction de divers critères, dont le type de tuiles et les éventuels besoins d’intervention sur la charpente en plus de la couverture.

Ainsi, nous vous proposons de détailler ces deux critères dans les tableaux qui suivent.

Prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles selon le type de tuiles

Tout d’abord, vous allez pouvoir constater que le choix du type de tuile a son importance sur le prix global.

Types de tuiles Prix moyen en fourniture et pose 
au m² pour 100 m²
romane 45 à 65 € 4 500 à 6 500 €
canal 75 à 95 € 7 500 à 9 500 €
plate 110 à 155 € 11 000 à 15 500 €
béton 40 à 65 € 4 000 à 6 500 €
éclairement 230 à 510 € 23 000 à 51 000 €
photovoltaïque 910 à 1 810 € 91 000 à 181 000 €

Prix pour refaire une toiture de 100 m² en tuiles selon le niveau de travaux

Ensuite, nous ne pouvions vous faire une présentation tarifaire sans aborder le prix d’une réfection de toiture pouvant englober, selon les cas, soit la couverture seule, soit la toiture complète, c’est-à-dire la couverture et la charpente, voire l’isolation.

Type de tuiles Prix moyen en fourniture Prix moyen en fourniture et pose
au m² pour 100 m² au m² pour 100 m²
option 1 option 2 option 1 option 2 option 1 option 2 option 1 option 2
romane 20 à 30 € 60 à 100 € 2 000 à 3 000 € 6 000 à 10 000 € 45 à 65 € 110 à 185 € 4 500 à 6 500 € 11 000 à 18 500 €
canal 25 à 40 € 65 à 110 € 2 500 à 4 000 € 6 500 à 11 000 € 75 à 95 € 145 à 220 € 7 500 à 9 500 € 14 500 à 22 000 €
plate 30 à 55 € 50 à 125 € 3 000 à 5 500 € 5 000 à 12 500 € 110 à 155 € 175 à 280 € 11 000 à 15 500 € 17 500 à 28 000 €
béton 15 à 25 € 55 à 95 € 1 500 à 2 500 € 5 500 à 9 500 € 40 à 65 € 110 à 190 € 4 000 à 6 500 € 11 000 à 19 000 €

Option 1 : Couverture seule – Option 2 : Toiture complète

Prix de pose

Concernant les prix de pose pour refaire une toiture en tuiles, il faudra prévoir une dépense de l’ordre de 30 à 80 € par m², uniquement pour la pose des tuiles. 

Par ailleurs, en rénovation, il ne faut pas omettre le coût de dépose des anciennes tuiles. Cette prestation peut alors être chiffrée autour de 5 à 10 € par m², soit un coût global de 500 à 1 000 € pour découvrir intégralement le toit.

Afin d’éviter les surprises, n’hésitez pas à réaliser plusieurs demandes de devis auprès de nos professionnels. Cela permet de mieux connaître les pratiques tarifaires sur votre secteur, mais aussi de comparer les offres de prestation.

Prix d’entretien d’une toiture en tuiles

Un autre prix qu’il est intéressant de connaître est celui de l’entretien de votre toit en tuiles. En effet, après sa rénovation, il est fortement conseillé d’assurer un entretien adapté afin de lui offrir la plus grande durée de vie possible. Dès lors, voici quelques actions pouvant vous garantir cette pérennité :

Type d’entretien

Explication

Prix pour 100 m²

nettoyage

Une fois par an, il est possible de procéder à un nettoyage simple. Ce dernier consiste à débarrasser le toit et les gouttières des feuilles mortes. C’est l’occasion de jeter un œil à l’état des tuiles, des raccords et des solins.

1 500 à 5 000 €

démoussage

En présence de mousse sur le toit, il faut agir sans attendre. En effet, la mousse abîme la tuile en la rendant fragile et poreuse.

1 500 à 3 000 €

traitement hydrofuge

Le traitement hydrofuge protège les tuiles des infiltrations d’eau, mais aussi de la prolifération de la mousse.

1 500 à 3 000 €

Les différents types de tuiles

Comme vous avez déjà pu le constater, il existe des tuiles de différents types. Nous allons donc vous les présenter ici.

Types de tuiles

Présentation

Les plus

Pente nécessaire

Nombre de tuiles au m²

Les tuiles romanes

Issu du sud de la France, ce type de tuile est posé dans de nombreuses régions. 

Il s’agit de modèles à emboîtement, le plus souvent mécaniques, qui proposent un format plutôt grand et galbé.

– mise en œuvre rapide et facile grâce à leurs cannelures

– polyvalentes

– performantes

– excellente évacuation de l’eau

– vaste choix de coloris

de 25° à 60° 

entre 10 et 15 en moyenne

Les tuiles canal

Également originaire du sud de la France, cette tuile est à emboîtement. 

Sa forme lui vient du fait que, lors de sa création, elle était moulée sur la cuisse des hommes qui les fabriquaient.

– excellentes performances

– mise en oeuvre facilitée avec la version double canal

– vaste choix de coloris

de 15° à 60°

entre 20 et 50 en moyenne

Les tuiles plates

Modèle typique du nord de la France, ce type de tuile est souvent mécanique et à emboîtement. Certaines variantes sont galbées afin d’aller habiller les toitures coniques ou rondes.

– très bonne résistance au vent

– vaste panel de choix de styles et de formats

supérieure à 40°

entre 10 et 60 en moyenne

Les tuiles béton

Avec une durée de vie similaire aux tuiles réalisées en terre cuites, ces versions en béton sont par contre plus lourdes sur une toiture.

Par ailleurs, le béton est plus facilement sujet aux problèmes de mousse, un entretien régulier est donc impératif.

– très techniques

– polyvalentes

– faciles à mettre en œuvre

– multiples finitions possibles

de 20° à 60°

N.C.

Les tuiles d’éclairement

Certains modèles de tuiles sont proposés dans une version en verre. Le plus souvent, elles sont installées par petits groupes de manière à permettre la création de points d’entrée de lumière, que ce soit pour faire un puits de lumière ou éclairer des combles.

– permet un apport de lumière naturelle

– empêchent la formation de mousse

– bonne isolation

de 25° à 60° 

entre 10 et 15 en moyenne

Les tuiles photovoltaïques

Enfin, les tuiles photovoltaïques, qui restent relativement rares, permettent de générer une production d’énergie intéressante pour le logement.

Généralement, ces tuiles se veulent assez modernes, mais aussi très discrètes.

– permettent une production d’électricité

de 25° à 60° 

entre 10 et 15 en moyenne

La pose d’une couverture en tuiles

Pour une pose effectuée dans les règles de l’art, il convient de s’en remettre à un professionnel de ce type de travaux, à savoir un couvreur.

Lors de son intervention, ce dernier respectera un certain nombre d’étapes afin de vous installer une couverture pérenne.

  • l’installation d’un voligeage : c’est souvent la toute première étape, notamment si la toiture ne possédait pas de film d’étanchéité
  • la mise en place de l’écran sous toiture ou pare pluie : c’est le film d’étanchéité
  • la pose de linteaux : le litonnage permet de créer une structure capable de recevoir, ensuite, les tuiles
  • la mise en oeuvre des tuiles

Les frais associés à la pose d’une toiture en tuiles

Lors de travaux de réfection de toit, il est important de savoir que certains frais annexes peuvent être à prévoir. Voici quelques éléments qui pourraient venir se greffer à votre chantier :

  • La fourniture et pose d’un écran sous toiture : Les maisons anciennes ne disposent pas toujours d’une protection suffisante contre les infiltrations d’eau. Ainsi, il n’est pas rare de voir apparaître ce poste sur le devis du professionnel. Ce type de film est généralement vendu autour de 5 à 10 € par m².
  • La fourniture et pose de fenêtres de toit : Réaliser une réfection de couverture est une excellente occasion d’ajouter des fenêtres de toit. 
  • La fourniture et pose de gouttières : Bien entendu, rénover une toiture s’accompagne souvent d’une rénovation des gouttières. 
  • L’isolation des combles : Les travaux de toiture sont une parfaite occasion de revoir, au passage, l’isolation des combles. De plus, ce gain en performance énergétique de votre logement peut vous ouvrir droit à certaines aides pour alléger l’enveloppe globale de travaux.

Les aides envisageables lors d’une rénovation de toiture en tuiles

Comme énoncé précédemment, certains travaux de toiture, à savoir ceux d’isolation, peuvent ouvrir droit à des aides. Dès lors, voici ce à quoi il est possible d’accéder. Attention, la plupart du temps, il faudra que les travaux soient effectués par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Un des dispositifs les plus connus à l’heure actuelle est Ma Prime Rénov’. En effet, moyennant un gain énergétique pour le logement, l’ANAH propose une aide pour financer les travaux. Cette aide prend la forme d’une dotation forfaitaire dont le niveau est fonction des revenus du foyer. Ainsi, il est possible d’obtenir de 20 à 25 € d’aide par m².

Un autre dispositif, toujours sous l’impulsion de l’ANAH, est l’aide Habiter Mieux. Ce dernier permet de rénover une toiture vétuste avec, en parallèle, la pose d’une nouvelle isolation. L’aide peut atteindre 35 à 50 % du montant des travaux selon, là encore, le niveau de revenu du foyer.

Bien entendu, en passant par un professionnel, vous bénéficiez automatiquement d’un taux de TVA de 10 %, voire de 5 %, au lieu des 20 % habituellement appliqués.

FAQ

Quelle est la durée de vie d’une couverture faite en tuiles ?

En moyenne, les tuiles en terre cuite offrent une durée de vie oscillant entre 30 et 50 ans. Toutefois, cette durée peut être un peu plus longue si la toiture est régulièrement et correctement entretenue. 

Quel tarif faut-il prévoir pour faire changer les tuiles abîmées de mon toit ?

Généralement, le coût de la main d’œuvre pour des réparations de couverture en tuile est de l’ordre de 10 à 15 € par tuile remplacée. Si vous demandez à votre artisan de fournir les tuiles, le coût pourra alors tourner autour de 30 à 140 € le m², en fourniture et pose, selon le type de tuile. 

Comment contrôler l’état de ma toiture ?

Un contrôle visuel de votre toiture peut aisément être réalisé de manière régulière afin de repérer au plus vite les éventuelles dégradations. L’avantage de ce contrôle est d’éviter que les dommages ne s’amplifient. Parmi les points de contrôle à garder à l’esprit, vous pouvez alors retenir les suivants :

  • présence des tuiles décalées, cassées ou manquantes
  • présence de mousse sur les tuiles
  • dégradations visibles sur le bas du conduit de cheminée 
  • problème au niveau de la ligne de faîtage (elle n’est plus droite)
  • gouttière bouchée ou oxydée
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire