Prix du remplacement d’une chaudière au fuel par une chaudière aux granulés

La chaudière fuel occupe encore une place très importante dans les maisons individuelles comme solution de chauffage central et de production d’eau chaude sanitaire. Pourtant, les enjeux écologiques actuels poussent les utilisateurs à remplacer ces systèmes polluants par des énergies renouvelables. La chaudière à granulés représente une excellente alternative et voici tout ce que vous devez savoir.

fonctionnement chaudiere bois a buche

Quel prix pour remplacer une chaudière fuel par un modèle à granulés ?

Les travaux de chauffage ne sont pas une mince affaire. En effet, il s’agit d’un domaine qui demande de l’expertise. La venue d’un professionnel est indispensable, ce qui fait considérablement augmenter la note. 

Le remplacement d’une chaudière fuel au profit d’un modèle à granulés nécessite plusieurs manipulations que ce soit le retrait de l’ancien système et l’adaptation du nouveau. 

La facture sera donc généralement élevée, d’autant plus que les chaudières à granulés sont des équipements coûteux à l’achat mais qui apportent en revanche une excellente qualité de chauffe. 

Le prix de la chaudière 

La chaudière à granulés est pourvue de technologies plutôt modernes avec des systèmes d’automatisation de la production de chauffage pour la plupart qui permet de mieux gérer la température ambiante dans la maison. 

Équipée de l’unité de production mais aussi d’un réservoir et parfois, en supplément, d’un silo, elle nécessite une pièce assez vaste pour recevoir l’ensemble de ces éléments. 

Le tableau qui suit présente les tarifs appliqués sur les chaudières à granulés :

Type de chaudière à granulés Prix avec la pose
Chaudière standard 9 000 à 15 000 €
Chaudière standard + silo 10 000 à 20 000 €
Chaudière à condensation 13 000 à 18 000 €
Chaudière à condensation + silo 14 000 à 22 500 €

La variation des tarifs s’explique, entre autres, par les différentes puissances de chaudières présentes sur le marché et qui sont adaptées à plusieurs cas de figure, notamment selon la configuration des maisons à chauffer et alimenter en ECS.

Justement, la production d’eau chaude sanitaire représente un surcoût considérable à prendre en compte. Toutes les chaudières à granulés n’assurent pas cette fonction, il faut donc choisir un appareil qui réponde à vos besoins.

La pose

La pose d’une chaudière à granulés doit être assurée par un professionnel. Seul un artisan disposera des qualifications pour installer correctement une chaudière à granulés.  

Un surcoût peut être appliqué en fonction de l’accessibilité qui implique un chantier plus ou moins complexe. 

Il faudra aussi prendre en compte d’éventuels coûts supplémentaires pour la dépose de l’ancien modèle et son recyclage. Ces prix varient d’un professionnel à l’autre. 

On peut estimer le coût de la pose seule entre 1 000 et 3 000 €.

L’importance du remplacement de la chaudière au fuel

Avec les diverses interdictions envisagées par le gouvernement concernant les systèmes de chauffage au fuel, il n’est pas judicieux de vouloir remplacer une chaudière fuel par un modèle identique. Au contraire, le législateur a même tendance à encourager l’installation d’équipements plus propres et sains pour l’environnement afin de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. 

Le fuel est une énergie fossile très polluante. L’impact carbone des gaz émis par le fuel participent à la destruction de la couche d’ozone et donc au dérèglement climatique. 

Les divers accords internationaux œuvrent en faveur du freinage de ce réchauffement et il est du devoir de chacun de faire des efforts à différentes échelles. Le chauffage en fait partie. 

D’ailleurs, la RE 2020 mise en application sur les constructions individuelles neuves au 1er janvier 2022, impose l’installation d’un système d’énergie renouvelable dans chaque habitation et bannit naturellement le fuel ainsi que le gaz qui étaient jusqu’à lors appréciés mais qui restent toujours trop polluants. 

Les avantages de la chaudière à granulés

La chaudière à granulés repose sur l’utilisation de la biomasse, le bois. 

Les granulés de bois sont fabriqués à base de résineux compressés. La forte densité de ces granulés appelés aussi pellets assure une combustion lente et donc, une faible consommation. 

Le bois étant considéré comme énergie renouvelable, la chaudière à granulés assure une production de chauffage et aussi d’eau chaude sanitaire respectueuse de l’environnement. On retrouve des chaudières à pellets à condensation qui augmentent encore plus cet effort écologique en tirant profit de l’énergie des gaz de combustion pour augmenter la production en consommant moins de granulés. 

Outre l’aspect écologique qui fait de la chaudière à granulés un équipement avantageux, c’est aussi le coût d’utilisation qui est intéressant. Bien plus attractif que le fuel et le gaz, le granulé dispose d’un cours moins variable que les énergies fossiles bien que son prix ait tout de même tendance à fluctuer. Néanmoins, la tonne de granulés peut se trouver à partir de 275 € et jusqu’à 350 € pour la version en vrac livrée. La qualité du pellet n’est pas à négliger. Un granulé de qualité assure une combustion lente sans production de suie. 

Ainsi le coût mensuel de production de chauffage peut facilement tourner autour des 50 € qui est un prix vraiment intéressant par rapport aux autres méthodes de production. 

Installation de la chaudière à granulés

La chaudière à granulés peut aisément venir en remplacement d’un système fuel. En effet, la chaudière pellets est un appareil hydraulique. L’eau est chauffée grâce au brûleur alimenté de granulés. L’eau chaude est ensuite distribuée dans les émetteurs de chaleur (radiateur ou sol chauffant). Ainsi, il suffit simplement de venir déposer l’ancienne chaudière et brancher la nouvelle sur les différentes arrivées et sorties d’eau. 

La dépose de la chaudière fuel implique aussi la dépose de la cuve à fuel. Cette dernière coûtera entre 1 000 et 1 500 € tout compris.

Le silo de stockage

La chaudière à granulés nécessite un vaste espace de stockage pour les granulés. Il s’agit là de son point négatif, en plus de son prix… 

chaudiere a pelletIl existe deux options pour acheter les pellets : 

  • en sacs : facile à ranger et à manipuler, il est possible d’acheter des sacs en fonction des besoins
  • en vrac : moins cher, il est possible de négocier les prix selon les quantités

L’achat en vrac est le plus intéressant pour gagner en coût d’utilisation. Toutefois, le vrac impliquera l’achat d’un silo de stockage. 

Le silo offre de nombreux avantages techniques, notamment, l’alimentation automatique de la chaudière sans avoir besoin de remplir l’appareil chaque jour avec des sacs. 

De plus, le vrac est plus écologique puisqu’il évite l’utilisation de plastiques. 

Si certains silos débutent à 600 €, les modèles avec des contenances plus confortables tournent quant à eux autour des 2 500 € posés. Ces équipements sont toutefois imposants et requièrent une très grande zone dans la chaufferie. 

Bien dimensionner l’appareil 

Le dimensionnement de la chaudière à granulés est indispensable pour tirer un maximum de profit des bénéfices de l’appareil. 

Sous-dimensionnée, la chaudière ne produira pas assez de chaleur et sera en surrégime. Surdimensionnée, elle consommera trop d’énergie pour vos besoins réels. 

Le dimensionnement est réalisé par l’artisan. Il détermine la puissance nécessaire de la chaudière en fonction :

  • de la superficie à alimenter en chauffage
  • du nombre d’émetteurs
  • de la production ou non d’eau chaude sanitaire
  • de la qualité de l’isolation 
  • de la zone géographique de l’habitation

Faites confiance à un pro pour dimensionner correctement votre chaudière, lui seul sera à même de vous proposer l’appareil qui vous convient. 

Des aides pour financer le remplacement ? 

Le remplacement d’une chaudière fuel pour un modèle à granulés entre dans une démarche de transition énergétique. Pour encourager le contribuable à mieux se chauffer et réduire son empreinte carbone, l’État met à disposition des aides qui permettent de réduire le poids financier d’équipements à énergie renouvelable. 

Pour profiter des aides, il faudra impérativement avoir recours à un artisan certifié RGE et qui dispose donc des connaissances des spécificités techniques de l’ensemble des appareils de chauffage propre. 

Ainsi, vous pourrez prétendre à : 

  • MaPrimeRenov’ qui est la principale aide de l’État regroupant l’ensemble des anciens dispositifs. Elle est sans condition de ressource mais adapte son montant selon les revenus du foyer.
  • au CEE qui est un coup de pouce supplémentaire délivré par les principales entreprises polluantes, notamment les sociétés d’énergie qui versent une aide en compensation de leur empreinte carbone.
  • la TVA à 5,5 % qui permet de réduire en partie le montant des travaux grâce à un allègement fiscal.

FAQ

La chaudière à granulés émet-elle du CO2 ? 

La chaudière à granulés utilise une énergie renouvelable, le bois. Une émission de CO2 reste toutefois à observer. Aucune énergie n’est totalement neutre en carbone. Toutefois, la quantité de CO2 émise par le granulé est bien inférieure à l’électricité ou à un combustible. Pour 1 kWh de chaleur utile produite, le granulé laisse 33 g de carbone s’échapper là où l’électricité en produit 180 g et plus de 220 g pour les combustibles fossiles.

Pour réduire encore plus l’impact du granulé, il est possible de choisir une gamme certifiée Flamme Verte qui assure un meilleur rendement et une moindre production de CO2.

Ma maison offre une superficie de 200 m², quelle puissance sera nécessaire pour produire chauffage et eau chaude sanitaire avec une chaudière à granulés ? 

Le dimensionnement de la chaudière à granulés est une étape importante. Pas de panique si vous disposez d’une grande surface. Pour 200 m², il faudra prévoir un appareil de 10 kW pour une construction neuve RE 2020 et jusqu’à 25 kW pour une mauvaise isolation. 

Dans tous les cas, nous vous encourageons à revoir l’intégralité de votre isolation lors de vos travaux de rénovation pour gagner en confort, réduire les factures de chauffage et être plus éco responsable.

J’hésite entre la chaudière à granulés et la pompe à chaleur, un conseil ? 

Le dilemme entre la PAC et la chaudière à granulés fait souvent débat auprès des consommateurs. Premièrement, pour être efficace, la pompe à chaleur doit être sur le principe de la géothermie. Vous devez donc disposer d’un terrain pour un forage ou la disposition de capteurs de surface. L’unité extérieure est bruyante et peut déranger le voisinage.

La PAC ne convient pas à des installations de très fortes puissances. 

La chaudière à granulés peut convenir à des grandes surfaces dont l’isolation n’est pas au point. Elle reste toutefois coûteuse mais très performante. 

Le choix se fera donc selon la configuration de l’habitation à équiper : une maison récente de surface moyenne ou une vieille bâtisse en rénovation.

Comment être accompagné pour les aides ? 

L’agence France Rénov’ accompagne les porteurs de projets de rénovation énergétique. Elle permet ainsi le montage du dossier mais aussi la recherche des artisans pour un accompagnement complet en amont et en aval du chantier.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire