Prix et installation d’un puits artésien

Vous rêvez d’avoir une source d’eau potable au sein même de votre propriété ? Et si vous optiez pour le puits artésien ? Caractéristiques, prix, avantages, réglementations…on vous explique tout pour vous permettre de faire le bon choix. Bonne lecture !

Rate this post
Pas de commentaire

Puits artésien : définition

Ce type de puits a été inventé au XIIe siècle par des moines artésiens (c’est à dire habitant en Artois), d’où son nom.

Il est foré dans une nappe phréatique sous pression. L’eau jaillit alors naturellement sans pompage.

Les moines se sont en effet rendu compte que certaines nappes, piégées entre deux couches de roches imperméables, ont tendance – quand on les perce – à s’échapper en jets verticaux.

C’est ce phénomène naturel qu’exploite le puits artésien.

Vous savez maintenant comment il fonctionne; mais en fait, qu’est ce qui le distingue des autres types de puits ?

Quelle différence entre un puits artésien et les puits plus « classiques » ?

Si vous comptez faire creuser un puits dans votre propriété, vous allez devoir choisir entre trois méthodes :

  • Le puits artésien dont l’eau jaillit naturellement, comme on l’a vu plus haut.
  • Le puits creusé qui capte par pompage une eau assez proche de la surface du sol. C’est la solution la plus économique mais il présente un risque sanitaire puisque l’eau peut être plus facilement contaminée.
  • Le puits foré qui exploite l’eau de sources bien plus profondes grâce à une pompe puissante. Le rendement de celui-ci est supérieur à celui du puits traditionnel.

Le puits artésien se différencie des deux autres en ce qu’il n’a pas besoin de pompe pour fonctionner puisqu’il tire parti d’un phénomène naturel.

Curieux ? Voici de quoi vous convaincre d’opter pour un puits artésien 😉

Pourquoi opter pour un puits artésien ?

Nous venons d’expliquer que ce type de puits se passait de pompe.

C’est un avantage de taille quand on connait le coût de ce type d’équipement, et tous les frais annexes liés à son installation puis à son entretien !

De plus, le puits artésien vous garantit une quantité d’eau importante et stable tout au long de l’année.

Sachez également que comme ce puits va chercher l’eau en profondeur, les risques de contamination sont moindres par rapport aux puits de surface.

Enfin, il réclame peu d’entretien (nous détaillerons celui-ci plus loin dans notre article).

Alors, solution idéale ? Presque…car il comporte tout de même quelques points négatifs.

Les points faibles du puits artésien

L’inconvénient majeur de notre puits est son prix.

Sa mise en place est également assez complexe et régie par de nombreuses règles sanitaires; elle doit donc être obligatoirement prise en charge par un professionnel.

Là encore, cela engendre un surcoût.

Gardez tout de même en tête que cet investissement initial, bien que lourd, est rapidement rentabilisé puisque le puits artésien vous alimente en eau de façon régulière et abondante.

Mais puisque nous parlons de prix, combien coûte un puits artésien ?

Prix d’un puits artésien

On prévoit entre 2.500 et 5.000€ pour faire creuser ce type de puits.

Le coût de l’opération varie en fait en fonction de nombreux critères :

  • la profondeur de la nappe phréatique (et donc la taille du trou à creuser)
  • le diamètre du forage
  • les contraintes propres à votre terrain…

Pour obtenir un chiffrage cohérent avec votre situation, il est recommandé de demander des devis.

Profitez-en : ici, c’est gratuit !

Des professionnels fiables chiffrent gratuitement vos travaux !

Passons maintenant à la description des étapes techniques de sa construction.

Comment réaliser un puits artésien ?

Au préalable, une étude de terrain doit être menée. Celle-ci permet de déterminer l’emplacement des nappes phréatiques.

Il s’agit ensuite de réaliser un forage vertical jusqu’à la nappe sous pression.

Il est possible que le forage atteigne les 100 mètres, il vous faut donc un matériel de qualité. On utilise d’ordinaire une foreuse rotative.

Une fois le trou réalisé, fixez à la roche un tubage d’acier avec un sabot d’enfoncement.

Il est possible de placer une collerette pour éviter la contamination de l’eau par d’éventuelles bactéries.

Une fois la canalisation réalisée, on place un couvercle sur le puits.

Quelles réglementations autour du puits artésien ?

Le puits artésien est soumis à diverses règles.

Par exemple, un organisme agréé viendra tester régulièrement la qualité de votre eau. La première visite se fait dans les 30 jours qui suivent la création du puits.

Avant d’entreprendre les travaux, vous devrez obtenir auprès de votre mairie un permis de forage.

Le puits doit être éloigné d’au moins 15 mètres de votre fosse sceptique et de 30 mètres d’un cimetière.

Maintenant que vous savez quelles sont vos obligations, il est temps de vous conseiller quant à l’entretien de votre puits.

Puits artésien : nos conseils pour bien l’entretenir

Nous avons évoqué plus haut l’entretien assez sommaire que réclame un puits artésien.

Voici 4 conseils pour vous aider à maintenir le vôtre en bon état de fonctionnement :

  • Vérifiez régulièrement votre puits ainsi que ses abords. Débarrassez l’endroit des éventuels déchets (feuilles mortes ou autres) pour éviter qu’ils ne viennent encrasser le puits.
  • Surveillez l’état général de la construction. La présence de fissures, de moisissures ou encore de fuites doit vous alarmer. Idem si vous constatez des flaques d’eau stagnante à proximité du puits.
  • Si votre eau change d’aspect et/ou de goût, contactez d’urgence un professionnel.
  • Il est recommandé de traiter le puits avec du chlore une à deux fois par an.

ATTENTION

Pour que votre puits reste sain et fonctionnel, évitez absolument l’usage de pesticides et autres produits chimiques à proximité de votre puits.

Ne versez pas non plus de liquides potentiellement toxiques (solvants, peinture…) dans vos toilettes.

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour réussir votre projet. Il ne vous reste plus qu’à trouver un professionnel pour vous assister dans sa concrétisation.

Obtenir un devis pour faire creuser un puits

L’intervention d’un professionnel est obligatoire puisque la réalisation d’un puits artésien nécessite des compétences particulières, un matériel adapté, et est soumise à des règles précises.

Pour éviter de vous ruiner en frais de déplacement, l’idéal est de trouver un professionnel proche de chez vous; c’est justement ce qu’on vous propose !

En remplissant notre formulaire, vous êtes mis gratuitement en contact avec des entreprises compétentes…dans votre région.

Laisser un commentaire