Puits perdu : facilitez l’évacuation des eaux pluviales

Lorsqu’il pleut ou même lorsque vous arrosez votre jardin l’eau a tendance à stagner ? Le puits perdu est votre allié pour lutter contre ces problèmes d’évacuation. Découvrez maintenant son prix, les réglementations auxquelles il est soumis ainsi que nos meilleurs conseils pour creuser vous-même votre puits. Bonne lecture !

Rate this post
Pas de commentaire

Puits perdu : qu’est-ce que c’est ?

puisard eaux pluviales
Le puisard évacue les eaux pluviales vers le sol

Aussi appelé « puisard » ou « puits d’infiltration », le puits perdu permet l’écoulement des eaux pluviales dans le sol.

C’est pourquoi on le dit « perdu » puisqu’il ne les récupère pas contrairement à un puits classique.

Pourquoi opter pour un puits perdu?

La présence d’un puits perdu empêche l’eau de stagner, de ruisseler, ou encore de s’infiltrer dans vos fondations… en bref, elle empêche l’eau excédentaire de causer de multiples dégâts.

Cet « excès » d’eau peut être du à:

  • un terrain pentu
  • un sol trop imperméable
  • une mauvaise gestion des eaux pluviales (gouttières, etc.)

Si vous êtes concerné par ce problème, le puits perdu peut être la solution que vous attendez.

Avant de vous expliquer comment vous y prendre pour réaliser votre puits perdu, voici les réglementations qui entourent un tel chantier.

Puits perdu : quelles règles?

Voici de quoi vous renseigner sur les règles en vigueur en matière de puisard.

Les distances

Vous devrez creuser votre puits à plus de :

  • 4m d’un bâtiment
  • 5m d’une route
  • 3m d’un arbre

Il est interdit de creuser à proximité d’une fosse sceptique et déconseillé de le faire dans une zone agricole.

Les dimensions du puits

La taille de votre puits perdu dépend de la nature de votre terrain.

Si le sol est perméable (sable, limon, calcaire), le puits doit mesurer 2,50m de profondeur pour 80 cm de diamètre.

Si le sol est imperméable (argile, marne…), la profondeur du puits doit se situer entre 5 et 25m pour 1,50m de diamètre.

Les démarches administratives

Avant le début du chantier, vous devez déposer en mairie une déclaration de travaux.

Le puits perdu peut représenter un risque de pollution pour la nappe phréatique, c’est pourquoi des contrôles sont effectués.

Si votre puits n’est pas conforme aux réglementations et représente un risque sanitaire, il sera fermé.

Maintenant que vous savez à quelles obligations vous plier, nous pouvons passer au vif du sujet : l’élaboration de ce fameux puits.

Comment creuser un puits perdu ?

Nous venons de le voir, le puits perdu est un trou vertical dont les dimensions varient en fonction du type de sol où il est creusé.

Idéalement, il doit être situé à proximité des gouttières. Si votre terrain est pentu, placez votre puits au bout de la pente.

Avant de commencer les travaux, observez votre terrain par temps de pluie : vous saurez ainsi déterminer quel est l’endroit le plus stratégique pour votre puisard.

Il est fortement conseillé de faire appel à un expert pour réaliser une étude de terrain.

Vous connaissez maintenant l’emplacement et les dimensions de votre puits.

Le reste du chantier se décline en 4 étapes :

1° Une fois le trou creusé, placez un géotextile et tapissez le fond de graviers.

Plus le puits est profond, plus la couche de graviers doit être épaisse (environ 20 cm pour un sol perméable, contre 50 en cas de sol imperméable).

2° Mettre en place les anneaux perforés en béton.

3° Remplissez le contour de pierres.

4° Recouvrir le puisard d’un couvercle prévu pour

Bon à savoir

Il existe également des cellules en PVC qu’il vous suffit d’enterrer sur un lit de sable recouvert de film géotextile.

Prix d’un puits perdu

On compte entre 1.000 et 4.000€ pour faire creuser un puisard par un professionnel.

Ce prix comprend l’étude de terrain, l’achat de l’ensemble du matériel nécessaire à la réalisation du puits et bien sûr les travaux en eux-mêmes. Il évolue en fonction des dimensions de votre terrain et de la nature du sol.

Dans certains cas, des travaux d’assainissement et d’évacuation sont nécessaire avant de pouvoir creuser le puits. Cela a bien évidemment un impact sur le coût total de l’opération.

Si vous vous souhaitez travailler seul, vous devrez prendre en compte le coût des graviers, du film géotextile etc, ainsi que de l’éventuelle location d’une pelleteuse.

Frais liés à la réalisation d’un puits perduMontant
Location d’une pelleteuse150-200€ par jour
Film géotextile1€ par m2
Graviers15-30€ par tonne
Anneaux perforés50 à 200€ par mètre
Couvercle 50 – 150€

Pour un chiffrage plus précis, il est conseillé de demander des devis !

Les meilleurs pros de votre région chiffrent vos travaux !

Il ne vous reste plus qu’à trouver une entreprise compétente pour creuser votre puits perdu.

Faire appel à une entreprise pour creuser un puits perdu

L’intervention d’un pro pour poser un diagnostic sur votre terrain est vivement recommandée.

Il saura vous conseiller quand au meilleur moyen d’évacuer vos eaux pluviales et, si le puits perdu est la solution adéquate, il vous renseignera sur les dimensions et l’emplacement de celui-ci.

Ne prenez pas de risques : confiez vos travaux aux meilleurs professionnels de votre région.

Pour entrer en contact avec eux, il suffit de remplir le formulaire ci-dessous. C’est gratuit 🙂

Laisser un commentaire