Le réchauffeur de piscine: prix & infos

Les propriétaires de piscine le savent, l’utilisation de leur bassin dépend des conditions météorologiques.

Pour profiter de sa piscine plus longtemps, chauffer son eau est la solution idéale. Le réchauffeur de piscine est un équipement utile dont voici les caractéristiques.

Prix d’un réchauffeur de piscine

Chauffer sa piscine a un coût et nécessite un investissement initial qui peut être plus ou moins important selon le modèle sélectionné.

Le réchauffeur de piscine électrique est une solution des plus simples pour chauffer l’eau de son bassin mais aussi la moins chère à l’achat.

Son prix de base oscille entre 300 et 800 € selon ses capacités de chauffe. Ainsi il est idéal pour un petit bassin d’environ 30 m³.

Les réchauffeurs plus puissants, c’est-à-dire ceux capables de réchauffer l’eau des bassins d’environ 50 m³, vous coûteront aux alentours des 1 000 € en fourniture seulement.

Il existe aussi des réchauffeurs pour piscines hors sol, simple à poser et à raccorder. Les prix débutent à 90 € pour des piscines de 10 à 20 m³.

La pose du réchauffeur

Poser un réchauffeur a un coût si vous le faites réaliser par un professionnel.

Afin de trouver l’artisan qualifié, rapprochez-vous d’un pisciniste, il est à même de vous conseiller et de procéder à l’installation de l’appareil.

En effet, ce type d’équipement pour piscine requiert un savoir-faire de base puisque vous allez devoir investir dans un kit by-pass.

Il s’agit de tuyaux en PVC en forme de U équipés généralement de 3 vannes permettant de décider ou non de l’utilisation du réchauffeur. Il est en effet possible de choisir de faire passer l’eau filtrée par le réchauffeur ou bien en direct si l’eau n’a pas besoin d’être chauffée.

En faisant appel à un professionnel, vous êtes certain de profiter d’un résultat optimal sans risquer de voir des fuites apparaître sur votre circuit de conduites d’eau de piscine. Il faut effectivement découper une partie des tuyaux en PVC après le filtre de la piscine pour y installer le by-pass qui desservira le réchauffeur avant de rejeter l’eau chaude dans le bassin.

Le coût de la main d’œuvre uniquement est facturée entre 300 et 600 € pour un réchauffeur électrique. C’est un chantier qui demande de la rigueur d’où le prix de pose appliqué, comprenant également le déplacement.

Principe de fonctionnement du réchauffeur

Le fonctionnement d’un réchauffeur de piscine est simple et relativement basique.

L’appareil doit être placé dans le local technique de la piscine après la filtration de la piscine, directement sur le circuit PVC.

C’est un équipement électrique qui peut être en monophasé ou bien en triphasé selon la puissance de ce dernier et l’installation électrique de votre domicile.

Pour chauffer l’eau, cette dernière a juste besoin de circuler dans le réchauffeur. Une résistance produit de la chaleur afin de porter l’eau à une température préalablement réglée par le propriétaire de la piscine. Également appelée thermoplongeur, la résistance est composée d’inox ou bien de titane pour garantir la durabilité de l’appareil.

Le réchauffeur permet de gagner quelques degrés. En moyenne, c’est un gain de 3 à 5 °C que vous pourrez bénéficier en début de saison mais aussi en fin. Vous profitez alors de la piscine et des baignades plus longtemps et amortissez votre investissement par le temps supplémentaire passé dans l’eau du bassin.

Avantages et inconvénients du réchauffeur

L’achat d’un réchauffeur de piscine électrique présente des avantages mais aussi des inconvénients qu’il ne faut pas négliger.

Avantages

Inconvénients

  • Permet une saison de baignade plus longue
  • Facile à utiliser : réglage de la température directement sur l’appareil
  • Facile à mettre en place raccord électrique et en eau
  • Peu coûteux à l’achat*
  • Silencieux
  • Chauffage par résistance électrique qui s’avère énergivore
  • Coût important pour le fonctionnement
  • Température de chauffe limitée

*Par rapport aux autres équipements permettant de chauffer l’eau d’une piscine.

Puissance du réchauffeur de piscine

Il est important de bien choisir son réchauffeur de piscine.

Ce choix passe par la puissance de l’appareil qui varie en fonction de la taille du bassin.

C’est en effet la taille de la piscine et donc son cubage qui va déterminer le réchauffeur nécessaire à acquérir.

De plus, il faut savoir que pour installer un réchauffeur, une prérogative existe : elle concerne la puissance de la pompe de filtration.

Pour les plus petits modèles de réchauffeur une pompe de 4 m³ / h est nécessaire.

Pour ce qui est de la puissance, les réchauffeurs commencent à 3 kWh et jusqu’à 18 pour les modèles les plus courants. Les plus puissants quant à eux s’échelonnent de 45 kWh et jusqu’à 120 pour les plus perfectionnés.

Pour connaître la puissance et donc le dimensionnement de votre réchauffeur, vous pouvez appliquer le calcul suivant :

  • [(Volume du bassin x diff.T) x 1.4] / T ; T est le temps de chauffe maximum que vous souhaitez en heures. Diff.T est la différence de température entre celle du bassin et celle souhaitée.

Par exemple, pour une piscine de 40 m³, l’eau est à 21 °C et vous souhaitez vous baigner dans une eau à 29 °C le lendemain soit une différence de température de 8 °C en moins de 24 heures.

Le calcul est donc le suivant :

  • [(40 x 8) x 1.4] / 24 = 18 kWh.

Pour les plus gros modèles de réchauffeurs, il faut impérativement vous renseigner sur l’ampérage de votre habitation qui doit être en adéquation avec l’appareil choisi.

De plus, le rajout d’un disjoncteur 30 mA peut être nécessaire ; cette étape peut coûter entre 50 et 80 €.

Coût annuel pour chauffer l’eau

Chauffer l’eau de sa piscine représente un coût qu’il est important de considérer pour prévoir le bon budget et ne pas se retrouver sans les moyens d’utiliser son réchauffeur de piscine.

En effet, voilà ici le grand inconvénient du réchauffeur de piscine qui est son coût d’utilisation.

Ce type d’appareil est l’idéal pour une utilisation de petite ampleur. Pour une utilisation intensive, le coût en électricité serait bien trop élevé et nous vous conseillons ainsi d’opter pour d’autres moyens de chauffer l’eau de la piscine.

La facture est en accord avec la puissance de l’appareil. Plus les capacités de la résistance sont grandes et plus cette dernière sera gourmande en électricité. Notez aussi que certains modèles d’appareils disposent de deux résistances, ce qui double aussi leur consommation en énergie.

Il n’est pas rare de voir une facture d’électricité annuelle qui oscille autour des 1 000 € pour l’utilisation du réchauffeur. Il faut donc prioriser une utilisation ponctuelle du réchauffeur.

Les autres solutions pour chauffer son eau

Pour pallier l’inconvénient du coût de chauffe du réchauffeur de piscine, des alternatives existent et peuvent être employées pour satisfaire vos besoins en chauffage de l’eau de la piscine.

Parmi eux, on distingue alors :

  • L’échangeur de chaleur qui s’adapte sur votre système de chauffage résidentiel comme une chaudière. Il sera ainsi tout à fait possible de chauffer votre eau grâce au gaz ou encore au fioul. Il faudra alors compter entre 600 et 1 000 € pour l’achat de l’échangeur. Le coût annuel de chauffe peut être faible si vous disposez d’une chaudière économe.
  • Le chauffage solaire est une solution propre, non polluante et facile à mettre en place. Néanmoins peu esthétique, le système requiert des circuits d’eau à exposer au soleil où l’eau circule et est chauffée grâce aux rayons du soleil. Il faut compter environ 500 € pour cette installation. Son coût de revient reste cependant nul !
  • La pompe à chaleur est l’équipement préféré des propriétaires de piscines. Elle permet de chauffer l’eau grâce aux calories de l’air. Son utilisation est peu coûteuse mais son installation est chère puisqu’il faut compter entre 600 et 2 000 € pour l’achat de la pompe seulement. Ce prix peut être amené à près de 7 000 € pour un modèle grand bassin et pilotable à distance.
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire