Recouvrir un mur abîmé : comment faire ? A quel prix ?

Pour recouvrir un mur abîmé, il existe différentes solutions de revêtement mural à réaliser une fois le support remis en état, c’est-à-dire propre et sain. Cet article vous donne toutes les réponses aux questions que vous pouvez vous poser à ce sujet. Suivez le guide !

entrerprise plaquiste platrerie avec platroir

Quels prix pour recouvrir un mur abîmé ?

En termes de prix, il faut savoir que ces derniers sont impactés par certains paramètres comme :

  • la nature du support
  • si une dépose doit être effectuée avant de recouvrir le mur
  • l’état du mur abîmé et donc, l’ampleur des travaux à effectuer
  • le type de revêtement mural choisi
  • la main d’œuvre

Le tableau qui suit vous donne donc un ordre d’idée des tarifs pratiqués pour recouvrir un mur abîmé :

Type de travaux

Prix en fourniture et pose

Préparation du support

enduit de lissage

10 à 20 € le m²

enduit de rebouchage

15 à 25 € le m²

traitement résine anti-humidité

50 à 200 € le ml

plaque de plâtre 

20 à 30 € le m²

Revêtement de mur

papier peint

25 à 50 € le m²

toile de verre

10 à 30 € le m²

enduit décoratif

20 à 180 € le m²

peinture

40 € le m²

lambris

25 à 50 € le m²

plaquettes de parement

20 à 150 € le m² 

faïence

40 à 150 € le m²

1ère étape : déterminer l’état du mur à recouvrir

Avant de recouvrir un mur abîmé, il est important d’étudier l’état de ce dernier. En effet, il n’est pas conseillé de réaliser un revêtement mural sur un mur qui n’est pas sain, notamment en cas d’humidité par exemple. Il faut traiter le problème à sa source, sans quoi, le camouflage ne durera qu’un temps et l’humidité ou autres, finiront par réapparaître. 

Voici donc quelques conseils pour déterminer l’état de vos supports afin de connaître la marche à suivre pour les préparer correctement :

  • Qu’est-ce qu’un support peu abîmé ? Un mur peu abîmé aura de petites dégradations peu visibles telles que des petits chocs, des éraflures… Le support reste toutefois sain, propre et relativement lisse.
  • Qu’est-ce qu’un support moyennement abîmé ? Pour reconnaître un tel support, vous pouvez vous fier à la présence de fissures assez importantes, de grosses aspérités ou encore de trous.
  • Qu’est-ce qu’un support très abîmé ? Ce type de support est facilement reconnaissable. En effet, un mur très abîmé présentera des tâches de moisissure, de l’humidité ou encore des traces d’infiltration par exemple. Le support n’est donc pas sain et la surface est généralement inégale. 

La préparation du support selon l’état du mur

Selon le diagnostic qui aura été rendu sur l’état du mur, il sera nécessaire de mettre en place le bon procédé afin de réaliser les bons travaux de préparation pour le support qui pourra alors, seulement, recevoir son revêtement.

Etat du support

Type d’imperfection

Solution de préparation

peu abîmé

saleté

légères imperfections

enduit de lissage sur les imperfections

léger ponçage avec un grain fin

lessivage du support

moyennement abîmé

fissures

aspérités

trous

enduit de rebouchage 

ponçage pour un support lisse

très abîmé

humidité

infiltration

moisissure

très grosses aspérités

injection de résine anti-humidité dans les murs touchés

enduit de rebouchage sur les zones nécessaires et, si cela ne suffit pas, mise en place de plaque de plâtre pour repartir sur une base saine et propre

Les solutions pour recouvrir un mur abîmé

Il existe plusieurs variantes pour recouvrir un mur abîmé. Cette étape se fera uniquement après avoir préparé votre support comme précédemment expliqué. 

Le choix est vaste et il y en a pour tous les goûts. Voici donc quelques idées de types de revêtement qu’il vous est possible de mettre en place : 

    • la toile de verre : il s’agit d’une très bonne solution pour rattraper des murs légèrement abîmés. Disponible en rouleaux, la toile de verre se pose comme le papier peint. Constituée de fibres, cela offre une très bonne résistance à ce matériau. La toile de verre existe en différentes épaisseurs (mesurées en g/m²). Plus la valeur en g/m² sera élevée et plus la toile sera épaisse et résistante. Il est possible d’opter pour une toile lisse ou bien avec des motifs (chevrons, quadrillage, losange…). Une fois posée, il sera possible de mettre la toile de verre en peinture selon le coloris de votre choix.  
    • le papier peint : c’est aussi une solution intéressante à appliquer sur un mur avec de petites imperfections qu’il pourra camoufler à merveille. Toutefois, il est préférable de choisir un papier peint épais de type vinyle qui cachera très bien les défauts présents sur le support. De plus, il existe maintenant des modèles très décoratifs et esthétiques pour tout type de pièce et de style. Chacun trouvera donc un modèle qui l’intéresse. 
  • l’enduit décoratif : c’est une option intéressante qui peut permettre de rattraper des surfaces assez abîmées, car les enduits décoratifs sont généralement texturés, ce qui permet de combler les aspérités. Avec pléthore de coloris, l’enduit décoratif trouve parfaitement sa place dans tous les styles de décoration. Il est possible d’effectuer une finition grattée, talochée, écrasée ou encore d’effectuer un béton ciré. Des motifs peuvent aussi être effectués à l’aide de rouleaux spéciaux par exemple. 
  • la peinture : elle prendra parfaitement place sur un mur trop abîmé qui aura été préalablement recouvert de placo plâtre. Nombreux sont les coloris, mais aussi les effets spéciaux, les paillettes et autres.
  • le lambris : à clipser ou à coller, vertical ou horizontal, le lambris, qu’il soit en PVC ou en bois, se décline en différents modèles afin de s’intégrer au mieux dans le style de la pièce. Facile à mettre en place, il est même possible de l’appliquer dans les pièces humides (pour les versions PVC). C’est une solution idéale qui permet de recouvrir parfaitement les imperfections d’un mur abîmé.
  • les plaquettes de parement : il peut s’agir d’une solution intéressante lorsqu’on fait face à un mur abîmé que l’on souhaite recouvrir. Très esthétique, la plaquette de parement se décline en de nombreuses versions permettant de donner un effet contemporain, industriel, chaleureux ou encore naturel. Les coloris sont nombreux et les plaquettes peuvent se trouver en imitation pierre naturelle, brique ou encore bois. Faciles à mettre en œuvre, elles demandent simplement un encollage.
  • le carrelage : il peut aussi être une bonne alternative, notamment dans les pièces d’eau ou dans les cuisines et buanderies. La faïence permet donc de rattraper un mur abîmé sans forcément devoir en passer par un enduit et un ponçage complet des surfaces. Disponibles en de nombreuses dimensions, formes, couleurs et textures, le panel de choix est infini. Sa résistance et sa facilité d’entretien en font un choix de taille.

Conseils de pro 

Il se peut que votre support ne soit pas totalement lisse même après avoir réalisé correctement votre préparation. Dans ce cas, il est préférable de ne pas mettre de peinture qui nécessite un support en parfait état, sans quoi, ce type de revêtement met en lumière la moindre petite aspérité. Si votre souhait est vraiment d’effectuer une peinture, optez plutôt pour une version mate qui dispose d’une meilleure couvrance et qui camoufle mieux les petites imperfections.

Sachez qu’il existe également des peintures spécialement conçues pour les murs faiblement abîmés. Il s’agit en réalité d’une peinture plus épaisse qui permet de couvrir les microfissures ou les petites aspérités.

FAQ

Mon mur de salle de bains est assez abîmé, je souhaiterai refaire le revêtement, que me conseillez-vous ?

Dans un premier temps, si votre mur de salle de bains est humide, il faudra le traiter avant de pouvoir le recouvrir. Si ce n’est pas le cas, dans une pièce d’eau, il peut être intéressant de mettre en place un carrelage mural ou bien du lambris PVC. Parfaitement hydrofuges, résistants et faciles à entretenir, ce sont les meilleures solutions pour ce type de pièce.

J’aimerai installer de la toile de verre pour récupérer mes murs abîmés. Est-ce une bonne idée d’en mettre dans une pièce de vie ?

La toile de verre est une excellente solution pour recouvrir des murs abîmés. C’est une option peu coûteuse et facile à mettre en place. Pour une pièce de vie, il est tout à fait possible de faire ce choix, d’autant que l’entretien est très simple car il est possible de lessiver la toile de verre. De plus, elle supporte plusieurs couches de peinture si les traces ou tâches ne partent pas au lessivage !

Le mur de ma cuisine est très abîmé. Est-il préférable de l’enduire dans sa totalité ou bien de le recouvrir de placo ? 

Pour un mur très abîmé, en fonction du type de revêtement souhaité, il peut être préférable d’opter pour l’une ou pour l’autre solution. 

Il faut savoir que l’enduit et le ponçage sont des étapes fastidieuses et salissantes mais cela reste moins coûteux et moins long que de mettre en place des plaques de plâtre. Le placo peut être intéressant si vous souhaitez une peinture. Sinon, pour un enduit décoratif, une toile de verre, de la faïence et autres, un enduit de rebouchage recouvert d’un enduit de lissage si nécessaire peut suffire.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire