Ventilation d’une toiture ardoise

Vous avez, à plusieurs reprises, entendu parler de ventilation de toiture ardoise ou tuile et vous vous demandez de quoi il s’agit ? Avec l’apport de nos artisans couvreurs, voici de quoi répondre à vos interrogations.

Toit-ardoise

La ventilation de toiture ardoise : principe

Lors de la mise en œuvre d’une toiture en ardoises, il convient de laisser un vide d’air entre les ardoises et l’écran sous-toiture, voire l’isolant. Mais ce vide d’air, s’il n’y a pas de circulation d’air, ne suffit pas.

Ainsi, afin de permettre une bonne ventilation de la charpente, il existe des éléments en zinc dédiés. Soit ces derniers sont fabriqués par l’artisan, directement sur le chantier, car il sait travailler le zinc, soit il est possible d’utiliser une chatière. La chatière fonctionne alors de la manière que sur une toiture en tuiles, c’est-à-dire qu’il faut toujours placer un élément en bas et un élément en haut pour la circulation de l’air. Toutefois, de nos jours, avec le faîtage à sec, il n’est pas toujours nécessaire de créer cette ventilation sur les toitures classiques en tuiles. 

Mais pourquoi ventiler sa charpente ? Simplement parce que sans cela, le bois de la charpente risque de se déformer et de se dégrader. En effet, lorsqu’il n’y a pas de circulation d’air sous la couverture, la condensation tend à s’accumuler, provoquant pourriture, champignon et autre moisissure sur son passage. Et lorsque les combles sont aménagés, ce même effet de condensation peut aussi engendrer l’apparition d’auréoles humides au niveau des plafonds.

Dans le cas précis d’un toit en ardoise, il est recommandé de poser une chatière pour 10 m² d’ardoise. Fondues dans le décor ou, au contraire, plus design afin d’être remarquées par leur élégance, les chatières sont ainsi plus ou moins visibles, mais toujours aussi efficaces.

La ventilation toiture ardoise : installation

Concernant l’installation d’une ventilation toiture ardoise, il existe deux cas de figure. 

En effet, il peut être question d’une toiture neuve, auquel cas le couvreur se chargera d’intégrer les systèmes de ventilation en même temps qu’il posera les ardoises.

Mais il peut aussi être question de travaux réalisés alors que la toiture est déjà en place. Dès lors, si l’ardoise est déjà posée, il faut en enlever un peu (toutefois la ventilation peut aussi se faire par les extrémités des toitures). Il faut alors savoir que la dépose et repose d’ardoises, quand on n’est pas spécialiste, est une aventure difficile. De plus, sur une toiture en ardoise, il est indispensable de disposer du bon équipement pour y grimper.

En présence d’une toiture existante, il est aussi envisageable de dégager un élément de charpente sous les chevrons et d’ouvrir à un endroit pour créer une circulation d’air. Une telle opération est, par contre, réservée à un public averti.

FAQ

Pourquoi faut-il prévoir de ventiler une toiture ?

En tout premier lieu, il est important de noter que ventiler correctement une toiture permet de réduire très conséquemment le risque d’apparition de dégradations sur la charpente (moisissures, champignons, pourritures) et, donc, de déformations des boiseries qui la composent. Ensuite, en cas de mauvaise circulation de l’air sous la couverture, sachez que cela joue sur la qualité d’isolation qui perdra automatiquement en efficacité, provoquant alors de possibles pertes d’énergie.

Existe-t-il différents modèles de chatière pour ventiler une toiture en ardoise ?

En effet, il est possible de trouver un certain nombre de modèles variés allant du plus discret (plat et doté d’une grille) au plus design (triangulaire ou arrondie).

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire