Calcul de puissance d’un chauffage

Choisir la bonne puissance de chauffage, c’est important pour avoir une pièce agréablement chauffée.

Utilisez notre simulateur pour définir le chauffage qu’il vous faut!

5 (100%) 1 vote[s]
Pas de commentaire

Calculez votre puissance de chauffage:

Utilisez le simulateur ci-bas pour déterminer la puissance de chauffage qu’il vous faut:

Calcul de puissance d'un radiateur (W)
1- Les caractéristiques de la pièce
2- La température extérieure de référence
3- La température intérieure de référence
3- Qualité d'isolation

Puissance estimée du radiateur:  W

Quels paramètres prendre en compte pour évaluer la puissance d’un chauffage ?

La température :

C’est l’un des facteurs les plus important pour le choix d’un radiateur.

Bien sur, plus votre région est « chaude », moins vous aurez besoin de puissance de chauffe!

Pour illustrer cela, le nord de la France marque des températures hivernales rudes tandis que le sud affiche un climat bien plus doux tout au long de l’année.

La carte ci-dessous montre les zones thermiques les plus représentatives de notre territoire :

calcul-puissance-radiateur-zones-reference

Le volume :

Autre caractéristiques des plus importantes, le volume d’une pièce détermine lui aussi la puissance et en toute logique, plus une pièce est grande et plus la capacité d’un chauffage doit être élevée.

L’altitude :

Vivre dans une même région ne signifie pas une température homogène partout, l’altitude a aussi son mot à dire, en général il faudra diminuer de 1 à 2 degrés pour chaque 200 m d’altitude

L’isolation :

L’isolation est enfin le dernier mais aussi l’un des facteurs les plus décisifs, une maison correctement isolée implique une puissance de chauffage moindre pour chauffer une surface similaire à celle d’une maison mal isolée.

Le calcul qui définit la puissance du chauffage

La puissance approximative d’un chauffage se calcule sur la base de la formule suivante :

 

P= V x G x (Tint – Tref)

P : puissance du chauffage.

V : volume de la pièce.

G : coefficient global des pertes thermiques en fonction de l’isolation du logement.

Tint : Température référentielle de l’intérieur du logement.

Tref : température référentielle de l’extérieur du logement.

La température de référence interne est de 19°c.

Les températures de référence

La température de référence interne est de 19°C en France.

Voici un tableau de quelques températures de références externes de quelques villes :

Ville

Tref (°C)

Paris

-5

Lyon

0

Rennes

-2

Toulouse

2

Bordeaux

3

Nice

7

Coefficient G de déperditions thermiques :

Les pertes thermiques sont matérialisée par un coefficient « G ». Plus le logement est isolé, plus il est faible!

Ainsi, on trouve des valeurs de ce coefficient allant de 1 à 5 selon les cas suivant :

Type d’isolation/construction

Valeur du coefficient G

Logement bien isolé

≤ à 1

logement moyennement isolé

Entre 1 et 1.5

Logement mal isolé

1.5 à 2

Logement très mal isolé ou véranda

≥ à 3

Le problème qui se pose lors d’un calcul de puissance est le dimensionnement ou le sur-dimensionnement de la puissance.

Dimensionnement et sur-dimensionnement : comment en éviter les contraintes ?

Le sous-dimensionnement consiste à choisir une puissance inférieure à ses besoins.

A l’inverse, le sur-dimensionnement consiste à prendre une puissance de radiateur bien supérieure à ses besoins.

Si le deuxième cas est « peu impactant » (vous risquez juste de payer plus cher votre radiateur), le premier cas, quant à lui, peut être très gênant … puisque vous auriez un radiateur qui ne chaufferait pas assez!

C’est pourquoi, il vaut mieux utiliser le calculateur pour estimer ses besoins en chauffage.

La méthode de calcul rapide

Sur la base de l’équation précédente, vous pouvez appliquer la méthode de calcul suivante, pour une première estimation:

DT=V × 40 en watts

V : volume de la pièce.

40 : puissance moyenne enregistrée en France

Pour une estimation rapide et un peu plus fiable, vous pouvez utiliser le tableau ci-bas:

 

Climat doux

Climat tempéré

Climat froid

Mauvaise isolation

40 W/m3

50 W/m3

60 W/m3

Isolation moyenne

35 W/m3

40 W/m3

50 W/ m3

Bonne isolation

30 W/m3

35 W/m3

40 W/m3

Bon à savoir :

Il est conseillé d’installer un radiateur tous les 20 m² pour assurer une diffusion et un maintien optimaux de la chaleur.

Conclusion :

En fonction de chaque pièce et des particularités de chaque maison en termes d’isolation, on calculera la puissance de base pour contrecarrer les déperditions thermiques, à cette valeur on ajoutera des pourcentages de surpuissance en fonction des déperditions détectées dans le foyer.

Formulez une demande de devis!
de
à

Laisser un commentaire