Le carrelage de salle de bain en 6 points

La salle de bain est une pièce à part : constamment soumise à l’humidité, souvent exigüe, il est difficile de trouver les revêtements idéaux pour la mettre en valeur.
Alors, que penser du carrelage salle de bain? Combien coûte-t-il ? Comment le poser ? Les réponses à vos questions !

Rate this post
Pas de commentaire

1° Carreler une salle de bain : un classique !

Que ce soit sur les murs ou le sol, le carrelage règne en maître dans la salle de bain et ce n’est pas sans raison : il résiste sans peine à l’humidité ambiante et se nettoie en un coup d’éponge !

De plus, il ne se contente pas d’être facile d’entretien, il sait également valoriser n’importe quel espace.

Ainsi, selon le modèle pour lequel vous optez, vous pouvez jouer de son effet « miroir » pour agrandir et illuminer les petites salles de bains.

Autre avantage, le carrelage peut se marier aisément avec d’autres matériaux.

carrelage mural salle de bain

Carrelage mural salle de bain . Le carrelage se marrie bien avec les autres matériaux, comme le bois.

Il est par exemple possible d’appliquer un carrelage mural, dans les zones qui sont soumises aux éclaboussures (autour de la douche ou de la baignoire et du lavabo) ; pour le reste on opte alors pour une peinture résistant à l’humidité comme la glycéro.

2° Choix d’un carrelage salle de bain : du moins cher au plus cher

Selon votre budget, vos goûts et l’ambiance recherchée pour votre salle de bain, il y a forcément un matériau qui vous correspond !

En effet, il existe beaucoup de types de carrelage de salle de bain: en grès, en terre cuite, en faïence…à vous de trouver celui qu’il vous faut !

Avez-vous pensé à demander un devis carrelage ? C’est rapide et gratuit 🙂 !

Pour vous aider à faire votre choix, les voici classés du plus cher au moins cher :

  • Grès (20-120€ par m²) :  bien que disponible en un nombre réduit de coloris et donc assez peu décoratif, le grès présente l’avantage d’être solide et facile à nettoyer. En revanche il peut s’avérer peu confortable en hiver car il est irrémédiablement froid au contact.
  • Faïence (20-120€ par m²) : c’est l’un des carrelages les plus esthétiques car il propose beaucoup de couleurs et d’effets. Cependant, si la faïence a la réputation de bien résister au fil du temps, ce n’est pas le cas si elle est soumise à des chocs trop violents.
  • Terre cuite (40-80€ par m²) : si vous optez pour un carrelage en terre cuite, attendez-vous à devoir régulièrement nettoyer vos murs et votre sol car ce matériau a tendance à se salir très vite. Il présente en revanche d’intéressants points positifs : il est extrêmement résistant et reste chaud au toucher tout au long de l’année !
  • Pierre calcaire (40-100€ par m²) : Facile à poser, la pierre calcaire possède également un atout esthétique indéniable. Hélas, elle a aussi un inconvénient majeur : elle est poreuse et doit être à tout prix hydrofugée si vous ne voulez pas que l’eau s’y infiltre.
  • Marbre (100-200€ par m²) : C’est bien évidemment le matériau le plus noble. Le marbre garantit à votre salle de bains une allure royale mais son prix peut être rédhibitoire ! Cependant, bien qu’il ne soit pas facile d’entretien, il est réputé pour sa résistance à toute épreuve et son excellente longévité…c’est donc un investissement qui peut valoir le coup !

3° Choisir la bonne dimension de carrelage !

Selon la configuration de votre salle de bain, choisissez une dimension de carrelage adéquate !

Ainsi le carrelage grand format fait apparaître un espace beaucoup plus vaste qu’il ne l’est en réalité.

Optez pour des carreaux plus hauts que larges et vos murs sembleront plus élancés. Au contraire, s’ils sont plus larges que hauts votre pièce gagnera en profondeur.

Le carrelage grand format donne une impression de volume

N’hésitez pas à utiliser la dimension du carrelage pour créer des effets d’optique flatteurs pour votre salle de bains.

4° Idée carrelage salle de bain : quelques photos !

Pour stimuler votre imagination voici trois exemples de salles de bains carrelées. A vous d’adapter les différents éléments de ces photos aux spécificités de votre salle de bains !

salle de bain carrelage noir

salle de bain carrelage noir

Photo 1 : Les grands carreaux sombres des murs font ressortir par contraste la blancheur des sanitaires pour une salle de bains moderne et épurée. La frise de mosaïque plus claire que le reste des murs ajoute de l’originalité à l’ensemble.

salle de bain carrelage blanc

salle de bain carrelage blanc

Photo 2 : Un carrelage en marbre pour une salle de bain aussi immaculée que raffinée. La hauteur sous plafond étant déjà très importante, on a opté ici pour des carreaux plus larges que haut pour accentuer d’avantage la profondeur de la pièce.

carrelage salle de bain beige

carrelage salle de bain beige

Photo 3 :  Pour agrandir visuellement cette salle de bain située en sous-pente, on a choisi un carrelage crème contrastant avec une frise et un pan de mur couleur bois.

5° Le carrelage : un revêtement vraiment idéal ?

Indubitablement, le carrelage est un revêtement esthétique : il est disponible dans de nombreux matériaux, des coloris divers, des effets variés…

Il est également facile à entretenir  car il est parfaitement lessivable et supporte les détergents les plus agressifs.

Enfin, il peut s’acheter à des prix compétitifs par rapport à d’autres revêtements ! Sa pose est également relativement simple et tout à fait réalisable par un particulier.

carrelage mural salle de bain

carrelage mural salle de bain, autour du lavabo. Le carrelage se marrie bien avec les autres matériaux (ici le bois). Le choix d’un parement bois dans la douche est audacieux.

Le revêtement idéal dites-vous ? Pas tout à fait !

En effet, le carrelage une fois mouillé peut s’avérer particulièrement glissant et donc potentiellement dangereux.

Il nécessite également un entretien régulier car l’humidité à laquelle il est soumis en permanence à tendance à faire noircir ses joints. De plus, s’il a une longévité appréciable, il supporte très mal les chocs et peut aisément se fissurer.

Sachez qu’il existe d’autres revêtements pour salles de bains comme le PVC, la mosaïque, la peinture (à condition qu’elle soit résistante à l’humidité), le vinyle, le stratifié ou même le lambris… Alors, maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients du carrelage, à vous de décider si vous allez ou non en recouvrir votre salle de bains !

6° Pose de carrelage salle de bain : mode d’emploi

Vous savez tout sur le carrelage, voici pour terminer nos astuces pour bien le poser.

La pose n’est efficace et esthétique que sur un sol plane, solide, sec et propre ; alors, préparez soigneusement votre surface !

Pose de carrelage salle de bain : avez-vous pensé à demander un devis carrelage, rapide  et gratuit ? 

Une fois que c’est fait, vus avez le choix entre deux stratégies :

  • Pose carrelage salle de bain collée, qui peut se faire de deux manières : avec simple ou double encollage. Dans le premier cas, seul le dessous du carreau est enduit de mortier-colle. Dans le second, le sol l’est également.
  • Pose carrelage salle de bain scellée, qui est plus technique car elle nécessite la pose d’une chape de mortier sur l’ensemble du sol pour l’égaliser. Alors que celle-ci est encore fraîche, posez-y les carreaux.

Si vous voulez carreler par vous-même, vous savez maintenant comment faire. Si au contraire vous préférez faire appel à un spécialiste, contactez-nous ! Vous serez mis en relation avec des professionnels sérieux et compétents avec la garantie d’un résultat durable.

A savoir : Le prix de la pose d’un carrelage pour salle de bain tourne autour de 35€à 70€ par m².

Laisser un commentaire