Réaliser une charpente pour une avancée de toit

La charpente avancée de toit est un élément pouvant être plus ou moins profond selon les attentes et les projets. Mais en quoi cet aménagement consiste réellement ? Quelles sont les différentes options possibles ? Nos experts vous répondent et vous aident à mieux comprendre de quoi il est question !

avancée de toit

Définition de la charpente avancée de toit

Pour commencer, il est important de définir en quoi consiste une charpente avancée de toit

Tout simplement, il s’agit d’un prolongement de la toiture. Ce prolongement peut avoir différentes destinations selon les dimensions retenues mais a pour principal objectif d’assurer une bonne protection de la façade.

Les solutions

Il existe différentes solutions qui sont fonction de la grandeur de la charpente.

D’ailleurs, selon l’importance de ce prolongement, il sera question :

  • d’une saillie : idéale pour la finition de la toiture, la saillie ne fait que quelques centimètres
  • d’un débord : avec une avancée de 40 à 150 cm, il peut faire office d’auvent
  • d’une avancée : avec parfois plusieurs mètres de profondeur, cette avancée sera complétée par des poteaux de maintien et pourra abriter une terrasse par exemple. Sans poteau, l’avancée de toit risque de tomber.

Une petite charpente peut être posée sur console. Il est possible de fabriquer cela avec du métal, du bois, etc. Les consoles vont se fixer sur la façade. Il est alors possible de poser un petit bout de charpente dessus.

Pour la liaison avec le toit principal, la charpente va être un ensemble. En fonction de la méthode de fabrication de la charpente, il faudra faire une liaison poteau charpente. 

La fixation

Dans le cas d’une prolongation de la charpente existante, il faudra découvrir la charpente, ajouter des bois et, si nécessaire, mettre les poteaux.

Sinon, il est également possible de mettre des chevilles pour réaliser une fixation sur le mur afin d’y accrocher une console ou autre. Dans ce cas, il sera important de se poser les bonnes questions en amont :

  • Qu’est-ce que c’est comme mur ?
  • Quelle méthode de fixation a été choisie ? 

En présence de brique, par exemple, ce ne sera pas le même système de fixation que si c’est un mur en béton banché. Il ne faudra effectivement pas utiliser les mêmes chevilles.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire