Comment rehausser une toiture de garage ?

Comment rehausser une toiture de garage est une question assez épineuse que vous pouvez vous poser si vous avez le projet d’agrandir votre bien en aménageant les combles. Voici des éléments de réponse qui devraient alors vous être très utiles pour faire la lumière sur certains points.

renovation toiture

La rehausse sur un ancien mur en moellons

Lorsqu’il est question de partir de vieux murs en moellons, il y a différentes options de rehausse :

Une rehausse non faite en moellons

Pour partir sur un autre matériau que le moellon, il faut d’abord faire une arase au-dessus du mur en béton avec, par exemple, une semelle plate (3 barres en semelle plate).

Ce sera alors une arase ferraillée de 15 cm d’épaisseur. Cette opération permet de reprendre de bons niveaux, de disposer d’une surface plane et de retravailler la construction.

Une rehausse en moellons

En revanche, si la rehausse est en moellons, il sera possible de poser directement le moellon sur le mur existant.

Une rehausse en bois

Pour le cas spécifique de la rehausse en bois, il faudra, là aussi, commencer par faire une arase en béton armé qui va permettre de tenir les têtes de mur.

Ensuite, il faudra fixer une lambourde sur laquelle il deviendra possible de réaliser la construction.

Les autres solutions

Suivant le cas de figure, il est possible de modifier le style de charpente pour garder les murs.

Souvent, lorsqu’il y a une entrée, c’est-à-dire un bout de charpente (un gros bois de charpente), qui se retrouve à une hauteur gênante, il peut y avoir besoin, alors, de réaliser des modifications de charpente. Dès lors, il n’est pas toujours nécessaire de rehausser les murs.

Notez que de nombreuses solutions existent. C’est le cas, par exemple, des bois passants pour restructurer la charpente.

Toutefois, vous serez toujours limité au point le plus bas de la toiture (ex : point plus bas de rampant, etc.). Par ailleurs, les solutions énoncées ne sont pas toujours moins chères qu’une rehausse de mur.

L’aménagement intérieur 

Une fois la rehausse de toit réalisée, il sera temps de passer à l’aménagement de ce nouvel espace de vie. 

Voici quelques options possibles et les tarifs qui y sont généralement associés :

Les postes de dépense

Prix unitaire (fourni posé)

accès aux combles

La trémie est une ouverture réalisée au niveau du plancher supérieur. Elle permettra d’accéder au nouvel espace.

800 à 4 000 €

Escalier droit, quart tournant, hélicoïdal… Escalier en bois, en alu, en verre, en béton… Tout est permis.

900 à 20 700 €

plancher

bien entendu, un plancher devient indispensable pour pouvoir profiter de cet étage, et l’OSB est une excellente solution

145 € par m²

ouvertures

Des ouvertures peuvent être créées en toiture (fenêtres de toit) ou sur le pignon (fenêtre, œil de bœuf…).

250 à 10 000 €

isolation

Pour un confort thermique et acoustique de qualité, il faudra travailler sur l’isolation. Que ce soit par l’intérieur ou l’extérieur, des solutions existent.

20 à 200 € par m²

Le plancher pourra bénéficier d’une isolation phonique. Un espace nuit pourra requérir cette isolation afin de ne pas souffrir des bruits du garage placé dessous par exemple.

25 à 50 € par m²

cloisonnement

Selon les besoins et les envies, les cloisons peuvent être fixes ou mobiles.

12 à 80 € par m² en fixe

60 à 2 000 € en mobile 

(hors pose)

Des portes peuvent être installées pour offrir plus d’intimité.

150 à 3 250 €

revêtements

Au sol, du simple lino au parquet en passant par la moquette et le carrelage, tout est possible.

20 à 130 € par m²

Pour les murs, selon le type de pièce, les solutions seront également multiples. Peinture, lambris, faïence, papier-peint…

20 à 60 € par m²

Enfin, au plafond, hormis la faïence, les solutions seront les mêmes que pour les murs.

autour de 25 € par m²

autres travaux

La rehausse a un coût et comprend différentes actions : dépose et repose de toiture, rehausse des murs.

1 500 à 2 000 € par m²

Une autre option est la modification de pente, il faudra là aussi déposer et reposer de la toiture.

La modification de charpente ne requiert pas systématiquement de tout déposer, mais il faudra toutefois le faire sur une partie au moins.

1 500 à 2 000 € par m²

Pour un équipement complet, des dépenses seront à prévoir en électricité (ajout des points de lumières, des prises, raccordement des appareils électriques tels que les radiateurs…).

80 à 100 € par m²

Si une pièce d’eau est prévue, ou s’il est question d’un système de chauffage central, de la plomberie sera également à mettre en œuvre.

30 à 110 € par m²

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire