Enduit de façade imitation pierre ou brique: comment faire ? A quel prix ?

Plutôt qu’un simple enduit, pourquoi ne pas donner du style à votre maison et lui offrir la réalisation d’un enduit de façade à la chaux, imitation pierre ou brique ? Vous pourrez même en créer un, non seulement sur votre façade mais, pourquoi pas, sur un mur intérieur.

mur en brique maçonnerie

Le principe de l’enduit de façade imitation pierre ou brique

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une maison en pierres ou briques permettant de mettre en avant ce type de matériau très esthétique. Ou, lorsque ces matières existent, les dégager du crépi peut présenter un risque de porosité, voire de vous retrouver avec une façade gélive qui ne résistera pas aux chocs de l’hiver.

Reproduire un ou plusieurs murs en pierres, ou en briques, selon la tendance régionale s’il s’agit d’un mur extérieur, apportera une touche typique qui pourra convenir si vous avez envie de reproduire un style campagnard ou traditionnel et que vous n’envisagez pas une maison très moderne.

Encore que, mêlé à du métal, vous pourrez aussi créer un ensemble industriel très tendance.

Bien sûr, que ce soit pour retrouver la note de la brique ou de la pierre, vous pourrez aussi jouer sur la teinte pour retrouver le ton exact de la région, que ce soit du Limousin, de la Dordogne, de la Corrèze ou autres.

Mais vous pourrez même imiter le bois et bien d’autres matières.

Les couleurs sont assurées par des pigments naturels qui permettent de reproduire le modèle souhaité et cet enduit d’imitation, sans remplacer la vraie façade en pierre, qui est bien mieux qu’une simple imitation, avec un prix vraiment moindre.

Une solution qui peut être réalisée aussi bien en neuf que dans le cadre d’une rénovation.

Avec ce principe d’enduit sculpté, vous reproduirez cet effet en relief, sur 1 à 2 centimètres d’épaisseur, tout en apportant une irrégularité naturelle que ne vous permettent pas les placages.

De plus, cet enduit à la chaux vous assure une qualité hydrofuge et respirante, un duo pas toujours évident à assurer par ailleurs.

La réalisation de cet enduit

L’effet pierres

Le premier effet souhaité est un effet pierres qui imitera donc un mur réalisé en pierres naturelles et devra aussi en reprendre les dimensions, en plus de la teinte.

Comme nous le verrons par la suite, pour la finition précise, il faudra s’accorder avec les tendances naturelles régionales

Maintenant, cette réalisation se déroulera en différentes étapes que l’on pourrait découper selon le schéma suivant :

  • Dans le cas d’une rénovation, il faut commencer par enlever l’existant avec un riflard, sorte de rabot à récurer qui se présente un peu comme un burin, si vous le souhaitez et si vous le pouvez.
    Dans le cas contraire, il faudra enlever tout ce qui est déjà fragilisé et qui pourrait représenter un problème à l’avenir.
    En cas de fissures existantes, il sera aussi important de bien les nettoyer, en les ouvrant avec l’aide d’un grattoir triangulaire pour que le nouvel enduit puisse avoir la meilleure prise possible.
    Lorsque le support est sale dans l’ensemble, il faudra aussi le laver et, si nécessaire, avec un nettoyeur haute pression, toujours dans la volonté d’obtenir la meilleure prise possible et éviter que cet enduit ne se décolle à l’avenir.
  • Il faut ensuite délimiter précisément la zone à enduire et protéger tout ce qui doit l’être avec des films plastiques et un scotch spécial, que ce soit des portes, des fenêtres, enlever les volets, si possible, etc.
  • Il faut alors réaliser un plan de votre ou de vos façades afin de répartir des blocs d’environ 40 cm de large par 20 cm de haut. Si besoin, pour éviter d’avoir un reste inintéressant, il sera alors possible de faire varier ces dimensions de quelques centimètres, par exemple 41 cm x 21 cm.
    Ne pas oublier que, comme le montage des parpaings, un assemblage de pierres se croise sur chaque niveau, c’est-à-dire que, une fois réalisée la ligne du bas avec chaque pierre, la seconde ligne qui vient se positionner sur la première, les pierres sont positionnées à cheval sur celles d’en dessous.
  • Une fois ces plans validés, il ne reste qu’à les reporter sur les murs et reprendre les dessins en collant un ruban de masquage sur ces murs, d’abord toutes les lignes horizontales sur toute la longueur, puis les lignes verticales en quinconce pour imiter le croisement. Il est important que ce ruban soit bien tenu.
    Le ruban sera choisi d’une largeur d’environ 2 cm afin de correspondre sensiblement à des joints de pierre naturels.
  • L’étape suivante consiste à mélanger l’enduit de rebouchage et l’enduit de lissage jusqu’à lui offrir une belle homogénéité.
  • Une fois cette pâte obtenue, il reste à enduire le mur en créant des plots à l’aide d’une lame à enduire (sorte de spatule large) qui sont ensuite aplatis tout en les écrasant ensuite plutôt grossièrement afin d’obtenir l’irrégularité des pierres.
    L’épaisseur de cet enduit sera de l’ordre de 1 cm.
    Il est également possible, ensuite, de créer une nouvelle irrégularité avec brosse, par exemple, puis de l’écraser légèrement avec la lame à enduire.
  • Il faut alors retirer le ruban collant, lorsque cet enduit commencera à prendre, mais ne sera pas encore sec, ce qui aura pour effet de faire apparaître des lignes préfigurant les joints de pierre, sur la profondeur de l’enduit, soit environ 1 cm.
    Il faut alors réparer les petites irrégularités et bavures qui pourraient provenir de ce retrait des bandes.
  • La phase suivante consiste à préparer la couleur souhaitée qui pourra représenter tout ou partie des pierres pour simuler la teinte attendue. Un mélange de couleur pourra permettre d’obtenir cette teinte, selon que l’on souhaitera imiter du calcaire, du granit, etc.
    Ensuite, il suffit de tamponner sur le dessin de la pierre. Il faut le faire sans chercher la régularité puisque la teinte naturelle d’une pierre n’est jamais uniforme.
    Lorsque trop de teinte est déposée, il est aussi possible de réaliser un léger essuyé avec une éponge à peine humide.
    Un dernier coup de brosse à patiner permettra d’atténuer et de nuancer l’effet final. 
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite teinter la partie joint laissée blanche auparavant pour lui offrir une teinte ciment.

L’effet briques

Il existe bien sûr quelques variantes, notamment si vous souhaitez un effet briques.
Si le procédé reste sensiblement le même, notamment en termes de préparation du mur, la première nuance provient de la dimension à faire valoir pour imiter ces briques qui ne sera plus d’environ 40 cm de large x 20 cm de haut, mais de 22 cm de long x 5 cm de haut. Là aussi, vous pourrez légèrement ajuster cette dimension pour une meilleure répartition, en fonction des dimensions des murs à réaliser.

La seconde nuance d’importance sera, évidemment, dans le choix des teintes qui devront s’apparenter à la couleur brique souhaitée, sachant qu’il existe, comme pour les pierres, de multiples variantes, comme des briques plus ou moins rouges, des briques beiges, des briques flammées, etc.

Des teintes comme Honfleur, Old White, Primer Red, Country Grey, etc., permettent de savants mélanges.

Vous pouvez ensuite cirer le résultat final, mais sans le lustrer.

Les précautions

Un certain nombre de précautions sera nécessaire pour que le résultat soit réellement au niveau de l’attente :

  • Il faut bien veiller à utiliser un enduit à la chaux qui permet au mur de bien respirer, tout en lui permettant une excellente imperméabilisation, surtout s’il s’agit d’un mur extérieur ;
  • Il est essentiel que le support soit solide et propre, c’est pourquoi le travail préparatoire est indispensable ;
  • Il faut veiller à retirer la bande de masquage au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. Il est important que l’enduit ait commencé à prendre, mais qu’il reste encore souple. Généralement, il se retire sous 24 heures environ, selon les conditions de séchage, sachant qu’il est préférable d’éviter de réaliser cet enduit en pleine chaleur et en plein soleil. 

L’entretien

L’entretien d’un enduit imitation pierre ou imitation briques doit également être effectué, exactement comme vous entretiendriez tout autre enduit.

Une fois bien pris, il est effectivement tout aussi résistant que tout enduit.

C’est ainsi que vous devrez :

  • veiller régulièrement à éliminer les mousses qui pourraient apparaître, que ce soit par un léger coup de nettoyeur à haute pression, avec un réglage pas trop puissant, ou à l’aide de produits spécifiques passés avec un pulvérisateur. La fréquence de ce nettoyage est fonction de la région et de l’exposition de ce mur, et selon qu’il se trouve en intérieur ou en extérieur ;
  • il est également nécessaire, environ tous les 7 ans, de repasser un hydrofuge afin que votre mur reste parfaitement imperméable.

Respecter les règles d’urbanisme

Si vous changez l’aspect de votre façade, ce travail doit être validé par le service de l’urbanisme, surtout si votre maison doit changer du tout au tout.

Il sera alors nécessaire de déposer une autorisation de travaux et de leur préciser la teinte finale qu’aura votre maison, si vous en changez cette couleur.

Il est aussi nécessaire de se renseigner au préalable auprès de ces services afin de savoir s’il existe des préconisations et des tendances régionales à respecter, ce qui vous évitera un premier refus avec un second dépôt d’autorisation, soit une perte de temps finale.

Les prix

Pour bien comparer les prix, voici tout d’abord les options autres qui pourraient s’offrir à vous, selon que vous êtes sur une construction neuve ou sur une rénovation :

  • prix d’un mur en pierre de parement : de 100 à 150 € le m² en fourniture et pose ;
  • prix d’un mur en pierre : de 200 à près de 1 000 € le m² en fourniture et pose, selon le principe utilisé et les matériaux (pierre sèche, moellon, pierre reconstituée, etc.).

Comparativement, le prix d’un mur imitation pierre sur toute une façade, vous coûtera environ de 70 à 90 € le m².

C’est donc une solution économique qui propose un rendu tout à fait crédible lorsqu’elle est bien réalisée.

C’est aussi une solution qu’il est préférable de réserver aux professionnels, car sa réalisation ne souffre pas d’à peu près.

Quant au temps à prévoir, il faut compter environ 2 à 3 m² par jour.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire