L’escalier en béton : prix, options, conseils

D’une solidité hors pair, l’escalier béton peut s’avérer être une solution efficace parmi le bois ou le métal pour la création d’un escalier.

Compétitif en termes de prix, il peut alors être préfabriqué ou sur-mesure et, dans ce cas, être directement coulé sur place.

Toutes les informations nécessaires sont ici !

Le prix de l’escalier béton selon le modèle 

Selon que votre escalier béton sera préfabriqué ou plutôt sur-mesure, le prix ne sera pas le même. Voici quelques idées de tarifs à garder à l’esprit si vous souhaitez faire l’acquisition d’un tel équipement :

Nature de l’escalier en béton

Prix en pose et fourniture

Prix  en pose et fourniture (selon le nombre de marches)

escalier en béton préfabriqué

100 à 150 € la marche

1 500 à 2 500 €

escalier en béton coulé

150 à 300 € la marche

2 500 à 4 500 €

Le prix selon les formes d’un escalier en béton

Tout comme son homologue en bois ou en métal, l’escalier en béton peut se matérialiser sous différentes formes. Il est donc possible de le trouver :

  • droit : il s’agit du modèle le plus facile mais aussi du plus rapide à installer et ce, qu’il soit préfabriqué ou bien sur-mesure.
  • tournant : comme son nom le laisse sous-entendre, l’escalier tournant est composé d’au minimum 2 parties et d’un angle. Il peut être ¼, 2/4 voire ¾ tournant dans de plus rares cas.
  • en colimaçon / hélicoïdal : si vous ne disposez que de peu de place pour installer votre escalier, le modèle hélicoïdal est celui qu’il vous faut. En plus d’être très design, il saura se faire discret dans la pièce puisqu’une faible emprise au sol lui est nécessaire. De plus, il n’a pas besoin de prendre appui sur un mur ou sur un mur porteur.

Chacun de ces modèles est disponible avec contremarches ou bien sans.

Voici les prix selon la forme de l’escalier :

Forme de l’escalier

Prix

droit

1 500 à 3 500 €

tournant

1 500 à 4 000 €

hélicoïdal

2 000 à 4 500 €

Le prix de pose d’un escalier en béton

Faire appel à un artisan qualifié a bien entendu un coût. En effet, pour la partie main d’œuvre, il faudra compter entre 35 et 50 € de l’heure.

Il faut savoir que certains facteurs influencent ce tarif. On peut citer parmi eux :

  • les dimensions de l’escalier en béton : plus l’escalier sera grand, plus le nombre de marches sera important et donc plus le coût sera important.
  • la forme : un escalier droit est plus facile à mettre en place qu’un quart tournant par exemple.
  • la nature de l’escalier : préfabriqué ou sur-mesure, sachant que le sur-mesure est plus difficile à construire car il nécessite la mise en place d’un coffrage, étape relativement chronophage car il faut compter une journée de travail pour cette tâche.
  • les finitions souhaitées.
  • l’artisan choisi : chaque professionnel est libre d’appliquer le tarif horaire qu’il souhaite.

Les différents types d’escalier en béton

L’escalier en béton est principalement disponible sous 2 formats.

Ainsi, il est possible, selon la configuration du lieu dans lequel l’escalier doit prendre place, d’opter pour un escalier en béton préfabriqué ou bien de choisir la version en sur-mesure. Voici un bref descriptif de chacun de ces modèles.

L’escalier en béton préfabriqué

Si vous disposez d’une trémie dont les dimensions sont standards ou bien que vous pouvez créer votre ouverture de plafond aux dimensions que vous voulez, un escalier en béton préfabriqué en usine pourra alors tout à fait trouver sa place au sein de votre pièce.

Ce type de construction est donc réalisé directement en usine où ils sont coulés dans des moules.

L’escalier en béton sur-mesure : le béton coulé

Il faut savoir qu’un escalier en béton sur-mesure est plus compliqué à réaliser. Cet escalier est en effet directement construit sur place. Le béton est alors coulé selon les dimensions que vous souhaitez. L’escalier sur-mesure en béton est particulièrement apprécié lorsque les ouvertures sont déjà en place, soit en rénovation par exemple, mais que ces dernières ne sont pas aux proportions standards.

Ainsi, l’escalier sur-mesure saura s’intégrer à la perfection dans l’espace qui lui est dédié.


Avantages et inconvénients de l’escalier en béton

L’escalier en béton, tout comme celui en bois ou en métal, dispose de ses propres avantages mais présente aussi quelques défauts dont voici une liste non exhaustive :

Points forts

Points faibles

  • solidité du matériau
  • grande longévité
  • matériau qui n’émet pas de résonance lors de son utilisation
  • compatibilité avec tous les styles de décoration
  • adaptable en intérieur comme en extérieur
  • tout type de dimensions grâce à la possibilité du sur-mesure
  • multiples possibilités de personnalisation grâce aux finitions et revêtements
  • prix abordable
  • peu voire pas d’entretien
  • matériau ignifuge
  • construction : notamment lorsque le béton est coulé sur place, il faut prendre en considération les temps de séchage
  • mise en place du coffrage
  • professionnel indispensable pour ce type d’opération

Où installer un escalier en béton ?

L’escalier en béton était initialement conçu pour prendre place en extérieur. En effet, la solidité et la résistance du matériau à toute épreuve en a fait le matériau de prédilection pour faire face aux diverses intempéries auxquelles il pouvait être soumis en extérieur.

Toutefois, cette version s’est peu à peu démocratisée et se trouve également de plus en plus en intérieur, afin de desservir l’étage supérieur.

Il trouvera donc sa place aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

De plus, il peut aussi être construit ou assemblé aussi bien en construction en neuf comme en rénovation. En effet, du fait qu’il peut être pensé sur-mesure, il peut revêtir tous types de dimensions.


Les normes à respecter

La construction d’un escalier est régie par un certain nombre de normes. Ces dernières doivent être impérativement respectées dans le cadre d’une construction accueillant du public.

Dans le cadre d’une utilisation privative au sein d’un logement individuel, le respect de ces normes reste fortement préconisé et ce, que l’escalier soit un modèle préfabriqué en usine comme une version sur-mesure coulée sur place.

Ces normes, permettant à la fois la sécurité des utilisateurs ainsi qu’une facilité d’utilisation de l’équipement, sont les suivantes :

  • largeur de l’escalier : au minimum 70 cm ;
  • hauteur de marche : comprise entre 17 et 21 cm ;
  • giron de marche : compris entre 21 et 32 cm ;
  • hauteur sous plafond : minimum 2 m ;
  • résistance face à un poids de charge de 250 kg / m².

Les techniques de mise en place d’un escalier en béton

Il existe principalement 2 modèles d’escalier béton comme expliqué précédemment dans cet article. De ce fait, la mise en place sera différente pour chacune des versions.

En effet, pour l’escalier préalablement fabriqué en usine, il est livré sur le chantier en plusieurs parties devant alors être assemblées ensemble puis fixées afin de ne faire qu’un seul et même morceau. Dans ce cas de figure, la mise en place nécessite des travaux de moins grande ampleur que le second modèle.

Il est vrai que l’escalier coulé sur place est beaucoup plus fastidieux à mettre en place. Cela s’explique en partie par la préparation chronophage et compliquée de l’opération avant de pouvoir couler le béton. En effet, il faut en amont réaliser un coffrage. Cette étape particulièrement minutieuse doit obligatoirement être confiée à un professionnel. Il en va de la solidité même de la structure.

Le coffrage doit alors être mis en place selon les dimensions que vous souhaitez ou, dans le cas d’une rénovation, selon les dimensions des ouvertures déjà présentes.

Lors, le ferraillage de la structure pourra être installé. Un ancrage dans le sol sur lequel sera posé l’escalier béton devra alors être réalisé. Cela consiste à percer la 1ère marche pour pouvoir effectuer un scellement chimique avec la dalle béton sur laquelle l’escalier repose. Le ferraillage par treillis soudé, ou bien si cela n’est pas possible, par des barres en acier a pour rôle de renforcer l’ensemble de la structure.

Une fois ces étapes effectuées, il est ensuite possible de couler le béton au sein du coffrage.

Avant de pouvoir décoffrer le tout, il faudra respecter scrupuleusement le temps de séchage qui est d’environ un mois. Enfin, une fois l’escalier parfaitement sec et décoffré, il sera possible de passer aux finitions.

De plus, faire appel à un artisan maçon qualifié permet de bénéficier d’une TVA au taux réduit de 10 % mais aussi de disposer de la garantie décennale du professionnel en cas de malfaçon ou pour tout problème survenant dans les 10 ans après la fin du chantier, un atout non négligeable sur ce type de chantier.


Quel revêtement pour un escalier en béton ?

Une fois le type et le modèle d’escalier en béton choisi, puis installé ou construit, il faudra penser à l’aspect et au style que vous souhaitez pour votre escalier. Il sera alors temps de passer à l’étape suivante, à savoir celle des finitions. Pour choisir un revêtement de sol pour votre escalier béton, vous pourrez vous pencher sur quelques caractéristiques comme le design, la glissance, la résistance au passage ou encore le caractère thermique du matériau.

Pour ce faire différentes possibilités s’offrent à vous :

Nature du revêtement pour escalier en béton

Caractéristiques

Prix en fourniture et pose

moquette

– isolant thermique et acoustique

– évite de glisser

– facilité de pose

40 à 120 € le m²

jonc de mer

– évite de glisser

– garde la chaleur

60 € par marche

lino

– nombreux modèles disponibles

– facilité d’entretien

– facile à poser

30 à 120 € le m²

carrelage

– aussi bien pour recouvrir un escalier béton intérieur comme extérieur

– facile d’entretien

– nombreux modèles, couleurs, textures…

60 à 110 € le m²

pierre naturelle

– design

– résistant

100 à 250 € le m²

peinture

– opter pour une peinture peu glissante, résistante au passage

– peinture époxy de préférence

– grande variété de couleurs

15 à 20 € par marche

béton ciré

– aspect contemporain

– large panel de coloris

– bonne tenue

– facile d’entretien

100 à 150 € le m²

bois

– esthétique

– facilité d’entretien

– nombreux choix parmi les essences, couleurs et textures du bois

100 à 300 € par marche

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire