Escalier gain de place : avantages, prix et installation

Que vous viviez en maison ou en appartement, il existe de nombreuses situations où votre espace ne permet pas l’installation d’un escalier classique.

La solution réside ainsi dans l’escalier gain de place. Nous vous présentons grâce à ce guide, les caractéristiques de ce type d’escalier, son installation et son prix.

Prix d’un escalier gain de place

Le tableau qui suit vous présente les prix d’un escalier “gain de place” selon le type de ce dernier.

Type d’escalier

Prix hors pose

 

Standard

Échelle de meunier

50 à 400 €

Escalier escamotable

100 à 1 500 €

Escalier colimaçon

Bois

1 500 à 8 000 €

Métal

1 500 à 10 000 €

Escalier gain de place droit ou quart tournant

500 à 2 000 €

Sur-mesure

Escalier droit ou quart tournant

1 000 à 15 000 €

Escalier colimaçon

2 000 à 20 000 €

L’installation d’un escalier gain de place comme pour tous les escaliers d’ailleurs, représente un coût.

Selon le type d’escalier que vous souhaitez acquérir mais aussi les différentes configurations de la pièce où sera disposé l’escalier, le prix d’achat mais aussi de pose sera différent.

L’escalier en kit: le moins cher

Dès lors que vous disposez de hauteurs sous plafonds standards, à savoir aux alentours de 2,50 m, vous allez pouvoir trouver des escaliers gain de place en kit.

Ces kits sont vendus prêts à monter.

Vous disposerez ainsi des marches, de la structure mais aussi, dans la plupart des cas, du garde-corps et de toute la quincaillerie nécessaire au montage de l’escalier.

L’escalier sur mesure: le plus cher

A contrario, dès lors que l’espace prévu au montage d’un escalier n’est pas standard, avec une configuration atypique ou une hauteur sous plafond hors norme, le sur-mesure sera de mise avec l’intervention d’un menuisier qualifié.

Le prix d’achat sera bien plus élevé mais vous profiterez d’un résultat unique qui s’intégrera parfaitement à votre intérieur.

Donner un prix pour le sur-mesure est une tâche compliquée puisque chaque projet est différent et l’utilisation de multiples matériaux est possible.

Le prix de la pose

La pose d’un escalier est différente selon sa conception et la pièce destinée à l’installation de l’escalier.

Dès lors que votre escalier est en sur-mesure, le prix de pose dépendra de la complexité de la conception de l’escalier.

Type d’escalier

Prix de pose

Escalier escamotable et échelle de meunier

150 à 250 €

Escalier gain de place droit ou quart tournant

400 à 500 €

Escalier colimaçon

450 à 700 €

Lors de vos chantiers les plus spéciaux, il vous faudra compter un prix de pose selon le tarif horaire du professionnel.

Compter alors entre 35 et 50 € de l’heure selon l’entreprise mais aussi votre région !

Présentation de l’escalier gain de place

L’escalier gain de place est une solution très intéressante dans de nombreux cas.

Toutes les habitations à étage nécessitent l’installation d’un escalier.

De même pour les pièces équipées de mezzanines où l’escalier est indispensable.

Néanmoins, l’emprise au sol d’un escalier classique est importante puisqu’il couvre généralement 4,50 m de long sur 70 cm de large soit plus de 3 m².

Or dans les espaces les plus restreints, la chasse aux mètres carrés fait partie des plus grandes préoccupations des propriétaires et les solutions “gain de place” sont les plus adéquates.

Vous pouvez, de cette façon, gagner en surface exploitable.


Les différentes solutions d’escaliers “gain de place”

Équiper les petits espaces d’un escalier n’est pas compliqué. Il suffit de détenir les bonnes informations et trouver la solution la plus adaptée à votre pièce.

Dès lors que vos mesures (hauteur sous plafond) sont standards, c’est-à-dire entre 2,50 et 2,70 m, vous trouverez facilement et rapidement des escaliers en kit dans les grandes surfaces de bricolage.

Vous allez découvrir à la suite de ce guide les 4 modèles d’escaliers “gain de place” privilégiés par les propriétaires de petits espaces.

L’escalier gain de place

L’escalier gain de place est à lui seul un type particulier d’escalier.

Lorsqu’on parle de ce modèle, on désigne l’escalier à pas décalé. Il s’agit d’escaliers droits ou bien en quarts tournants.

Lorsque votre escalier est disposé au milieu d’une pièce, le modèle droit est l’idéal car c’est celui qui sera le moins encombrant. Si vous êtes contraint par un mur au pied de l’escalier, le quart tournant sera alors plus adapté.

Les pas décalés sont des marches conçues sous une forme particulière.

Tout droit venu du Japon, c’est l’escalier qui révolutionne les petits espaces.

Il est confortable à utiliser mais demande une période d’adaptation. En effet, son utilisation se fait de telle sorte à ne jamais poser les deux pieds sur la même marche. Il est donc indispensable de partir du bon pied dès le bas de l’escalier.

Cette forme de marche permet de concevoir des escaliers à pente raide sans pour autant qu’ils soient dangereux.

Les hauteurs des marches sont réglables et donc, la hauteur générale de l’escalier est adaptable à votre projet d’installation.

L’échelle de meunier

Une échelle de meunier ne dispose pas de contremarche et le giron des marches n’est pas profond.

Tout comme l’escalier à pas décalé, la pente est raide. Elle peut atteindre les 70°. Les marches sont donc presque superposées les unes par rapport aux autres.

Rapide à poser et pas cher, il est régulièrement utilisé pour desservir une mezzanine.

L’échelle de meunier s’avère toutefois dangereuse en présence d’enfants et présente peu de confort à l’utilisation.

En revanche l’empiètement au sol de ce type d’escalier est très faible. Il s’adapte donc parfaitement dans des petites pièces.

L’escalier escamotable

L’escalier escamotable se déploie en ouvrant une trappe.

Le plus souvent utilisé pour desservir un grenier, il s’avère pratique dans les espaces les plus petits.

Une fois replié, il est possible de circuler librement et n’est pas apparent.

Il n’est pas agréable à utiliser mais se voit tout de même astucieux.

Il existe des modèles en bois ou en acier.

Il se décline également dans des modes pliables ou coulissants, selon vos envies et votre budget.

De plus, il est possible aujourd’hui d’opter pour un escalier escamotable électrique. Aucun effort de votre part n’est demandé pour déployer votre escalier.

L’escalier en colimaçon

L’escalier en colimaçon est très réputé. De forme hélicoïdale, il occupe peu d’espace au sol.

Résolument design, il s’adapte à de nombreuses situations. Disponible en bois, en acier, en verre ou bien en béton pour le sur-mesure, son utilisation est agréable mais parfois étroite. Compliqué donc pour la manutention de meubles entre les étages.

Il s’agit du modèle d’escalier gain de place le plus onéreux, dû à sa conception technique.


Trouver un pro pour installer un escalier gain de place

Pour gagner de l’espace dans votre logement avec une solution d’escalier adaptée, il est important de faire confiance à des professionnels.

Quels que soient vos budgets, il est préférable de dépenser un peu plus d’argent pour profiter pleinement d’un escalier de qualité dont le confort d’utilisation au quotidien est optimal.

Pour réfléchir à votre projet et avoir un avis et des conseils pertinents sur votre futur escalier en fonction de votre espace, un architecte d’intérieur sera votre interlocuteur privilégié.

Pour la conception d’escaliers sur-mesure mais aussi pour la pose, un menuisier ou un maçon (pour l’escalier hélicoïdal en béton par exemple) seront les plus à même de répondre à vos besoins.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire