Prix et pose d’un isolant mince multicouche

L’isolant mince multicouche est autant apprécié que dénigré.
Découvrez ses points forts et points faibles de cet isolant thermique.
Obtenez le prix d’un isolant mince!

Rate this post
Pas de commentaire

L’isolant mince multicouche

L’isolant mince multicouche est constitué de plusieurs couches d’isolant (mousses, feutres…) qui sont comprimées entre deux couches d’aluminium.

L’isolant mince a pour caractéristique d’être:

  • Léger;
  • Fin: il n’empiète pas sur la surface habitable;
  • Facile à installer

Cependant, les performances de l’isolant mince sont encore discutées.

Son utilisation est souvent déconseillé, au détriment des isolants plus traditionnels comme la laine de verre, ou le polystyrène

Si toutefois, vous souhaitez installer un isolant mince, assurez vous qu’il soit conforme aux certifications CSTB, qui garantissent la fiabilité d’un isolant « en conditions ».

Nous allons donc maintenant nous intéresser au prix d’un isolant mince multicouche.

Quel est le prix d’un isolant mince multicouche ?

Le prix moyen d’un isolant mince multicouche se situe entre 3€ et 15€ du m2.

Ce prix est en réalité plus subtil à déterminer. Il dépend en effet de plusieurs paramètres  que nous avons identifiés ci dessous.

  • L’épaisseur ou le nombre de couches : plus il y a de couches, plus l’épaisseur est importante, plus le prix variera.
  • La matière des couches isolantes : les couches intermédiaires peuvent être conçues en feutre, en laine minérale, en mousse synthétique, en film de polyéthylène, en ouate
  • La marque: Actis, Triso Super 12, …

Le prix d’un isolant mince multicouche est donc lié à plusieurs variables. Pour obtenir une estimation personnalisée, n’hésitez pas à demander un devis.

Nous allons aborder dans la prochaine section la notion de coefficient thermique.

Quel est le coefficient thermique d’un isolant mince multicouche ?

Le coefficient thermique définit la performance d’un isolant.

Nous allons donc nous intéresser plus spécifiquement au cas de l’isolant mince.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons tout d’abord sur le principe de fonctionnement de l’isolant mince multicouche.

Quel est le fonctionnement d’un isolant mince?

Le principe général de fonctionnement de l’isolant multicouche repose sur le concept du « complexe isolant ».

Un complexe isolant se compose de :

  • Deux lames d’air : qui jouent le même effet qu’un double vitrage (l’air au repos est l’isolant le plus performant);
  • De l’isolant : qui fonctionne sur le même principe qu’un isolant classique ;
  • D’une « barrière réfléchissante » constituée de faces en aluminium: elle rajoutent un degré d’isolation en bloquant les échanges radiatifs;

La performance thermique de l’isolant qu’il faut considérer est la performance de l’intégralité de la barrière thermique.

Nous allons maintenant nous intéresser au coefficient thermique de l’isolant mince multicouche.

Quel est le coefficient thermique de l’isolant mince multicouche ?

Deux valeurs principales permettent de caractériser la performance d’un isolant mince.

  • La résistance thermique de l’isolant lui même;
  • La résistance thermique du complexe isolant (lame d’air, isolant, lame d’air)

Voyons ce que ça donne:

Résistance thermique conductive (m2K/W) Résistance thermique barrière annoncée (m2K/W)
0,1 à 1  0,5 à 2

Commentaire:

Il convient de souligner que les valeurs affichés sur les emballages et les produits par les fabricants ne sont représentatives de la réalité.

En effet, il faut être conscient qu’un fabricant ne prend pas toujours en compte certains aspects liés à une utilisation dans des conditions réelles.

Par exemple, l’empoussièrement, peut dégrader de manière importante la qualité de l’isolant.

Donc avant de vous engager dans l’achat d’un isolant mince, assurez-vous qu’il dispose des certificats CSTB.

Nous allons maintenant aborder le sujet de la pose d’un isolant mince multicouche.

Comment se déroule la pose d’un isolant mince ?

La faculté d’isolation d’un isolant mince multicouche dépend directement de la qualité de sa pose. Un isolant qui est mal posé n’aura pas beaucoup d’effet, voire pas du tout!

Nous allons prendre l’exemple d’une pose d’isolant mince multicouche dans les combles d’une maison. C’est un choix assez commun puisque les combles constituent généralement la zone principale de déperdition thermique.

Voici comment se déroule la pose d’un isolant mince.

Nous allons décrire ci-dessous l’installation d’un isolant mince, en complément d’une laine de verre.

Étape 1 :  Découpe de bandes : on découpe des bandes d’isolant pour les placer entre les chevrons.

Étape 2 : Pose de la couche d’isolant : on pose les bandes entre les chevrons, colonne après colonne.

Étape 3 : Pose de la couche d’isolant mince : on garde une larme d’air entre la laine de verre et l’isolant grâce à l’installation de liteaux. On agrafe directement les bandes d’isolant mince sur la charpente ou sur les tasseaux prévus à cet effet.

Étape 4 : Jonctions : on couvre les jonctions à l’aide d’un adhésif en aluminium, ou avec du mastic colle.

Etape 5: parement : on installe le parement, en prévoyant une nouvelle lame d’air (lambris, placo ou autre).

L’isolant mince peut tout autant être utilisé pour isoler un sol ou un mur.

Généralement, la mise en place d’un isolant est confiée à une entreprise d’isolation. Et pour estimer le coût des travaux, il est commun de recourir à un devis.

Mais avant de prendre une quelconque décision, nous vous recommandons de lire plus attentivement les informations contenues dans le tableau de la section suivante, qui tend à souligner les points forts et points faibles de l’isolant mince multicouche.

Isolant mince multicouche : les avis !

Nous listons ci-dessous quatre avantages et quatre inconvénients qui vous aideront à prendre une décision quant à l’utilisation d’un isolant mince multicouche dans votre logement.

Les plus : Les moins :

Épaisseur réduite : l’isolant mince est idéal dans le sens où il évite la perte de place. Cette faculté est précieuse lorsque le prix de l’immobilier est élevé.

Effet pare vapeur : il n’est pas nécessaire d’ajouter un pare vapeur car l’aluminium exerce cette fonction.

Résistance : l’isolant mince résiste à l’humidité et aux rongeurs.

Polyvalence : il peut recouvrir les surfaces les plus irrégulières.

Performance thermique: elles sont moins bonnes qu’un isolant classique

Mauvaise pose : une pose mal réalisée annule les effets de l’isolant mince (la notion de barrière thermique réfléchissante)

Isolation phonique : un isolant mince ne produit aucune isolation phonique

Poussière : l’isolant mince perd de son efficacité à cause de la poussière.

A la lumière de ces éléments, vous êtes maintenant en possession de suffisamment d’informations pour décider si oui ou non vous voulez avancer dans votre projet de pose d’isolant mince multicouche.

Il vous faut maintenant contacter une entreprise pour organiser l’intervention. Nous pouvons vous aider, en vous fournissant un devis détaillé libre de tout engagement.

Recevoir un devis pour l’isolation d’un logement

Vous pouvez si vous le souhaitez, choisir de vous tourner vers un professionnel dans le cadre de votre projet d’isolation.

Cela représente des frais supplémentaires qui dépendront principalement de la surface à isoler, de la difficulté d’accès aux zones.., mais cela apporte également des avantages qui nous paraissent non négligeables et qui compensent largement les frais associés à la main d’oeuvre.

  • Conseils: le professionnel sera de bon conseil pour vous aider dans le choix de votre isolant, par rapport à vos besoins et à la structure/l’état de votre maison.
  • Compétences: le professionnel pourra poser correctement l’isolant mince multicouche. En cas d’erreur de pose, il existe un risque de chute des performances thermiques et une hausse de la condensation, ce qui peut créer un environnement malsain à terme.
  • Aides financières: si vous faîtes réaliser la pose par un professionnel RGE, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

En prenant en compte ces différents avantages, il est probable que vous fassiez le choix de solliciter un professionnel. Nous vous recommandons de solliciter au minimum trois prestataires différents pour qu’ils vous rédigent des devis détaillés. Cela sera nécessaire pour comparer les offres et négocier le prix de la pose.

Laisser un commentaire