La maison à toiture plate : prix, particularités, possibilités

La maison à toiture plate est de plus en plus souvent choisie par les futurs propriétaires.

Mais que faut-il savoir avant de se lancer dans ce projet esthétique et, selon les cas, ouvrant sur une belle terrasse supplémentaire ? Des experts vous répondent !

Le prix de la maison à toiture plate

La maison à toiture plate, comme nous le verrons dans la suite de ce guide, peut se présenter sous différentes variantes et donc faire appel à des dépenses plus ou moins élevées.

Travaux de construction de maison

Prix pratiqués au m²

prix de construction d’une maison plain-pied (environ 10 % plus onéreux qu’une construction traditionnelle)

1 650 à 2 200 €

détail de certaines dépenses en lien avec la toiture

pose de goudron à chaud (étanchéité)

30 à 40 € pour une couche de bitume

60 à 120 € pour deux couches

création d’un faîtage plat ou plancher

40 à 80 €

mise en place d’une isolation

50 à 200 €

pose du revêtement

15 à 150 €

exemple : mise en œuvre d’un toit terrasse inaccessible comprenant une membrane d’étanchéité, de l’isolation et 2 couches de bitume

100 à 130 €

Travaux de toit plat uniquement

Prix pratiqués au m²

toit terrasse

150 à 300 €

toit végétalisé

100 à 200 €

Les particularités de la maison à toit plat

Un toit plat de maison présente un certain nombre de particularités qu’il est important de prendre en considération.

Parmi celles-ci, il est alors possible de mettre en avant les éléments suivants:

  • nécessité d’une pente minime pour permettre l’écoulement des eaux de pluie : cette pente sera ainsi de moins de 5 %
  • l’exposition incontournable aux différents aléas climatiques, que ce soit le soleil, la pluie, la grêle ou la neige
  • selon sa destination, ce toit peut disposer d’un accès total (pour une terrasse par exemple) ou restreint (uniquement à des fins d’entretien)

L’isolation thermique du toit plat

En termes d’isolation d’une toiture plate, il sera important de se tourner vers des isolants présentant une classe de compression adaptée.

Isolation-toit

Isolation d’un toit plat

Dès lors, voici ceux qui peuvent répondre aux besoins dans le cadre d’une telle toiture : la laine de roche, la laine de verre, le polystyrène, le polyuréthane.

Lors de la mise en œuvre, l’isolant thermique est posé au-dessus du plancher, de l’enduit d’imprégnation et du pare vapeur. Une fois cette étape réalisée, le toit peut recevoir un traitement d’étanchéité.

L’étanchéité

Présentant un toit à la configuration particulière, la maison à toiture plate doit recevoir une installation parfaite en termes d’étanchéité.

A défaut, le logement pourrait rapidement devenir victime de divers problèmes en lien avec les infiltrations d’eau, pouvant parfois aller jusqu’à le rendre insalubre.

Dès lors, il est capital de bien penser la protection de cette zone et différentes solutions existent pour y parvenir.

Type d’étanchéité

Ce qu’il faut savoir

bitume

Lorsqu’elle se présente sous la forme de bitume, l’étanchéité est proposée en rouleaux. Les feuilles, une fois placées, sont généralement soudées au chalumeau.

Ce type d’étanchéité peut ensuite recevoir des végétaux, des dalles, des graviers.

asphalte

Association de roches écrasées et de bitume, l’asphalte est disponible dans une forme liquide. Sa pose se réalise à haute température, en une ou plusieurs couches.

membrane EPDM

La membrane éthylène-propylène-diène monomère (EPDM) consiste en une bâche qui se pose directement sur la surface à étanchéifier.

Pour sa fixation, un encollage préalable est nécessaire. Très résistante, cette membrane permet d’éviter les produits à base de goudron et se pose à froid.

produits SEL

Les produits d’étanchéité liquide tels que le système d’étanchéité liquide (SEL) se composent d’une résine qui s’applique, en plusieurs passes, directement sur le support. Ce procédé est particulièrement intéressant en présence d’un support irrégulier ou assorti d’éléments protubérants (cheminée, antenne…).

Il est cependant à noter que cette solution ne peut être appliquée sur un isolant.

Si la mise en œuvre de l’étanchéité doit être parfaitement exécutée pour obtenir un résultat de qualité, il est important, aussi, de prévoir un contrôle régulier de cette dernière.

Dès lors, il sera recommandé de planifier ce contrôle à raison d’une fois par an, et après chaque événement pouvant entraîner des anomalies (chutes d’objets, tempête…).

Les possibilités de maison à toiture plate

De plus en plus tendance, la maison à toiture plate peut se concevoir de différentes façons selon l’usage souhaité et la volonté ou non de participer à la biodiversité.

La maison avec un toit plat

La mise en œuvre du toit plat sera fonction du type de construction.

Ainsi, en présence d’une construction maçonnée, on pourra passer par la réalisation d’un plancher hourdis sous le toit. Dans l’idéal, il faudra lui prévoir une isolation. Par ailleurs, dans tous les cas, il sera impératif de prévoir, aussi, un acrotère, à savoir une sorte de petit muret faisant le tour du toit, tel un rebord.

Dans le cas d’une ossature bois, il sera question d’une charpente en bois, avec des pannes. La structure pourra être recouverte de panneaux OSB.

La maison avec un toit terrasse

Le toit plat, lorsqu’il est accessible et aménageable, est un toit terrasse. Dans ce cas, il est généralement mis en œuvre au-dessus d’une pièce habitable ou d’un garage.

Lors de sa mise en œuvre, ce type de toit devra alors respecter certains éléments, à savoir:

  • la création d’un plancher adapté : à l’instar de la création d’un étage, il faudra prévoir un plancher hourdis, un plancher bois ou un plancher collaborant.
  • l’isolation thermique : elle sera nécessaire et combinée à un pare vapeur afin d’éviter les déperditions, et plus encore si la terrasse est au-dessus d’une pièce du logement.
  • l’étanchéité : elle permet de rendre la surface imperméable et donc de protéger le logement ou le garage situé dessous.
  • le revêtement de sol : une terrasse requiert un revêtement afin d’obtenir confort et esthétisme. Il offrira, en outre, une protection supplémentaire.

La maison avec une toiture végétalisée

Toiture-plate-vegetalisee

Le toit plat végétalisé est une autre option très intéressante.

Dans ce cas particulier, la toiture est recouverte de plantes dont la vocation est de protéger le logement des variations de température, notamment, tout en œuvrant pour la biodiversité.

Il existe 3 versions possibles :

Type de toit végétalisé

Ce qu’il faut savoir

toiture végétalisée extensive

C’est la version la plus courante. Elle est réalisée avec la mise en place d’une végétation dite “extensive”, c’est-à-dire qu’elle est capable de recouvrir le sol et, donc, de l’ombrager, rapidement.

Dès lors, les plantes demandent une épaisseur de substrat de 5 à 15 cm et ne nécessitent un arrosage que lors d’épisodes de sécheresse. Le reste du temps, l’apport en eau est garanti par les 70 % d’agrégats poreux présents.

toiture végétalisée semi-intensive

Dans une configuration dite “semi-intensive”, le toit prend des airs de jardin. En effet, avec une épaisseur de substrat allant de 15 à 30 cm, un grand nombre de plantations devient possible.

Il faut par contre prévoir un entretien et un arrosage réguliers afin de pérenniser la végétation.

toiture végétalisée intensive

Sur une toiture végétalisée de manière “intensive”, le substrat fait jusqu’à 1 mètre d’épaisseur. Il faudra, là aussi, un arrosage et un entretien réguliers.

Si les versions précédentes peuvent être prévues sur les toits plats comme les toits en pente, celle-ci n’est par contre compatible qu’avec la toiture plate.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire