Plus de pression d’eau chaude chaudière gaz : les causes , les solutions

Le chauffage ne remplit plus correctement son rôle, vous avez dû terminer votre dernière douche à l’eau froide, votre robinet ne vous délivre plus votre eau chaude ? Vous n’avez plus de pression d’eau chaude sur votre chaudière gaz et il faut vite résoudre cela ! Nous allons vous aider.

plomberie

Plus de pression d’eau chaude chaudière gaz : les causes

Lorsque votre logement présente des signes de faiblesse tels que des pertes de puissance dans le réseau d’eau chaude, il est important de se poser les bonnes questions afin d’apporter, ensuite, une solution adaptée et efficace. Dès lors, si vous n’avez plus de pression d’eau chaude en chaudière gaz, voici les éléments qui pourraient vous aiguiller afin de trouver la cause du problème.

Causes

Explications

Le manque de pression localisé

Lorsque la perte de pression est localisée dans le logement, il est généralement question d’un problème de tartre sur un robinet ou un filtre.

Le bouchon de calcaire

Lorsque la perte de pression n’impacte que l’eau chaude (la pression de l’eau froide est alors normale), cela peut être le signe de la formation d’un bouchon de calcaire au niveau de la distribution de l’eau chaude (le circuit) ou de la chaudière (la cuve). 

Pour savoir si un bouchon est à l’origine du problème, il est possible de procéder aux opérations suivantes :

– Fermeture des robinets d’eau chaude ;

– Réduction de la pression du groupe de sécurité afin de forcer le déplacement du bouchon ;

– Puis ouvrir un robinet : le débit d’eau chaude de nouveau normal quelques secondes qui chute brutalement indique que le bouchon de calcaire est revenu à sa place.

La fuite d’eau

Une fuite peut aussi en être la cause. Cette dernière peut être plus ou moins difficile à repérer selon qu’elle se trouve ou non sur une partie visible du réseau (radiateurs, circuit de chauffe, chaudière).

L’usure de la pompe (le circulateur)

En présence d’une pompe vieillissante, il se peut que des dommages aient été causés par le calcaire ou le simple effet du temps.

Le dysfonctionnement au niveau du vase d’expansion

Avec pour rôle de garantir une bonne pression de l’eau chaude dans le réseau, le vase d’expansion peut, lui aussi, montrer des signes de vieillissement ou d’encrassement au calcaire. 

Plus de pression d’eau chaude chaudière gaz : les solutions

Maintenant que vous connaissez les principales causes d’une baisse de pression d’eau chaude au sein d’un logement, voici les solutions adaptées à chaque cas de figure. Notez que si certaines actions restent relativement simples à mettre en œuvre, d’autres nécessiteront automatiquement le recours à un plombier-chauffagiste.

Causes

Solutions

Le manque de pression localisé

Dans un premier temps, il est nécessaire de contrôler si la perte de pression ne concerne qu’une pièce ou si elle s’étend à l’ensemble du logement. Pour cela, il suffit d’ouvrir les robinets, sur le froid, puis le chaud, les uns après les autres, et d’en contrôler le débit. Si tous les robinets montrent une perte de pression, votre chaudière n’est pas en cause. Ce peut être un dysfonctionnement sur votre secteur géographique.

Par contre, si un seul des robinets montre une faiblesse, alors ce dernier peut être entartré et devra être traité en conséquence. Cela peut se résoudre en plongeant la partie entartrée dans du vinaigre blanc, voire en la remplaçant.

Le bouchon de calcaire

Si l’ensemble des robinets, lorsqu’ils sont sur le chaud, montrent la même faiblesse, il s’agit probablement d’un bouchon de calcaire au niveau du départ en eau chaude. 

Pour s’en débarrasser, il faudra vidanger la cuve de la partie chauffe-eau. Ce sera l’occasion de détartrer l’ensemble de l’intérieur de cette cuve (parois et fond).

La fuite d’eau

Pour détecter une fuite d’eau potentielle, il faut fermer correctement l’ensemble des robinets d’eau. Si le compteur continue de tourner, il y a effectivement une fuite. Il conviendra alors d’en trouver l’origine et de la stopper.

L’usure de la pompe

Pour vérifier le bon fonctionnement de la pompe, il est nécessaire d’entendre le bruit émis lors de la circulation de l’eau. Pour cela, il suffit de poser un objet et d’écouter les vibrations provoquées. 

Si la pompe ne tourne pas correctement, il est possible d’essayer de la débloquer à l’aide d’un tournevis. Il faudra être très précautionneux dans cette opération pour éviter de l’endommager.

Le dysfonctionnement au niveau du vase d’expansion

Dégonfler ou remplacer le vase d’expansion ;

Le vase d’expansion comprend deux volumes, un pour le gaz ou l’air et un volume d’eau.

Le premier volume devra être maintenu sous une pression précise, de manière constante, afin d’assurer la compensation et la variation de volume causée par l’eau chaude dans le circuit. En outre, le vase d’expansion a pour rôle de proposer une pression constante dans les installations du logement.

Les manques de pression généralisés

Dans certains cas, si vous n’avez plus de pression d’eau chaude, il ne faudra pas immédiatement incriminer votre chaudière au gaz. En effet, lorsque le manque de débit concerne toutes les installations de votre logement, voire celles de vos voisins, c’est directement le réseau de distribution d’eau qui manque de puissance. 

Si votre logement complet est impacté, mais pas vos voisins, voici les causes possibles :

  • votre réducteur de pression ne fonctionne plus correctement
  • votre vanne d’arrêt est défaillante
  • le filtre en amont de votre compteur d’eau est sale et obstrué
  • vous avez un problème au niveau du raccordement à votre nourrice
  • vous avez une fuite d’eau

Conseils de pro

Un entretien annuel correctement réalisé vous permettra de prévenir certaines pannes sur votre réseau. D’ailleurs, sachez que l’entretien d’une chaudière doit être fait obligatoirement une fois par an, par un professionnel. 

Si vous subissez malgré tout une baisse de pression dans votre circuit d’eau chaude, voici une astuce qui vous permettra de patienter un peu en attendant que votre plombier puisse vous dépanner. En effet, vous pourrez vous-même faire remonter la pression dans votre réseau en ouvrant le robinet d’eau : cela permettra d’ajouter de l’eau dans le circuit et donc de faire monter la pression.

Notez que, pour la plomberie, il est préférable de se tourner vers des raccords en laiton. Ceux en acier galvanisé ne sont effectivement pas recommandés car ils favorisent la formation du calcaire.

FAQ

Quelle est la bonne pression pour une chaudière à gaz ?

Si vous souhaitez que votre chaudière au gaz fonctionne de manière optimale, l’idéal sera alors de la soumettre à une pression de réseau de l’ordre de 1 à 1.5 bar.

Pourquoi ma chaudière perd de l’eau ?

Lorsqu’une chaudière perd de l’eau, et donc qu’elle fuit, c’est parce que la pression exercée dans les canalisations n’est pas adaptée. En effet, avec une pression trop basse ou trop haute, les installations ne peuvent fonctionner correctement. En moyenne, il faudra observer une pression oscillant entre 1 et 1.5 bar. En dessous de ce niveau, vous pourrez considérer que vous avez très probablement une fuite dans votre circuit.

On m’a dit que les raccords en acier galvanisé n’étaient pas une bonne solution pour les problèmes de calcaire. Est-ce vrai ?

En effet, l’acier galvanisé a tendance à favoriser l’électrolyse, et donc à permettre une meilleure fixation du calcaire. Dès lors, si vos raccords sont en acier galvanisé, le calcaire s’y logera bien plus rapidement et facilement. Pour limiter ce phénomène, il est recommandé d’utiliser des raccords de plomberie en laiton.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire