Le prix de peinture pour un appartement de 60 m²

Vous vous posez diverses questions concernant le prix de peinture pour un appartement de 60 m² ? Et si nous avions des réponses à vous apporter ? Avec le concours de nos partenaires, spécialistes dans ce domaine, nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur les travaux de mise en peinture.

calcul-peinture

Les prix de peinture pour un appartement de 60 m²

Les prix de peinture pour un appartement de 60 m² sont fonction d’un certain nombre de critères qu’il est important de considérer. Quel type de peinture sera utilisé ? Quel est l’état du ou des supports à peindre, mais aussi leur nature ?

En préambule, sachez que tous les prix de cet article sont calculés sur la base de 60 m² au sol. Toutefois, il faudra définir la surface des parois murales pour déterminer des coûts plus précis par rapport à la configuration de votre appartement selon les différentes cloisons présentes. Vous pouvez d’ailleurs vous appuyer sur nos simulateurs pour connaître les surfaces à peindre et les quantités de peinture à prévoir :

Le prix de la peinture selon le type de peinture

Selon le type de peinture retenu, les tarifs d’un artisan seront automatiquement impactés. En effet, il existe aujourd’hui un vaste panel de choix selon ce qui doit être peint et le résultat attendu.

Types de peinture

Prix au m²

Prix pour 60 m²

fourniture seule

fourniture et pose

fourniture seule

fourniture et pose

Acrylique

Couramment utilisée, cette peinture en phase aqueuse est peu odorante et sèche rapidement. Utilisable sur un grand nombre de supports (murs, plafonds, boiseries…), elle est très facile à poser.

1 à 3 €

11 à 25 €

60 à 180 €

66 à 1 500 €

Vinylique

Le plus souvent, cette peinture est dédiée à la réalisation de décoration avec des effets, en rechampi. Elle propose notamment des teintes éclatantes et une excellente tension.

2 à 6 €

12 à 28 €

120 à 360 €

720 à 1 680 €

Alkyde

Très élastique, cette peinture se situe entre la peinture acrylique et glycéro. Très résistante, elle est parfaite pour les salles de bains et cuisines. Toutefois, il faut observer un long temps pour le séchage et, au fil du temps, cette peinture tend à jaunir. 

2 à 8 €

12 à 30 €

120 à 480 €

720 à 1 800 €

Glycéro

Si cette peinture est polluante, elle reste tout de même intéressante pour son excellente résistance à l’humidité et la très belle finition qu’elle permet. De plus, elle propose une excellente couvrante et des teintes éclatantes.

2 à 5 €

12 à 27 €

120 à 300 €

720 à 1 620 €

Époxy

Idéale pour les sols carrelés, cette peinture très résistante peut également être utilisée sur du béton.

10 à 30 €

20 à 75 €

600 à 1 800 €

1 200 à 4 500 €

Polyuréthane

Toujours à destination des sols, cette peinture offre une très bonne élasticité. Un peu moins résistante que la peinture époxy, elle est par contre idéale pour les pièces humides.

9 à 28 €

19 à 48 €

540 à 1 680 €

1 140 à 2 880 €

Peinture magnétique ou tableau

Faite pour la création de tableaux noirs ou magnétiques sur les murs, cette peinture permet des effets de décoration intéressants dans la cuisine ou les chambres d’enfants.

3 à 8 €

13 à 28 €

180 à 480 €

780 à 1 680 €

Peinture à effet

Il existe, en outre, des peintures à effet pour une décoration personnalisée. 

3 à 5 €

13 à 25 €

180 à 300 €

780 à 1 500 €

Le prix de la peinture selon l’état du support

Ensuite, le coût d’une mise en peinture varie selon l’état du support. En neuf ou en rénovation, sur un mur parfaitement lisse ou dégradé, il faudra prévoir les fourchettes de prix suivantes :

Etat des supports

Prix au m²

Prix pour 60 m²

fourniture 

pose

fourniture 

pose

Placo neuf

3 à 7 €

17 à 33 €

180 à 420 €

1 020 à 1 980 €

Usure normale

4 à 8 €

18 à 35 €

240 à 480 €

1 080 à 2 100 €

Mauvais état

6 à 13 €

29 à 52 €

360 à 780 €

1 740 à 3 120 €

Haute qualité

8 à 18 €

47 à 72 €

480 à 1 080 €

2 820 à 4 320 €

Le prix de la peinture selon la nature des travaux

Enfin, un autre élément vient impacter les tarifs, à savoir la nature des travaux à réaliser. En effet, peindre un mur neuf sera toujours moins onéreux, en main d’œuvre, que peindre un plafond, une façade ou des menuiseries par exemple.

Nature des travaux

Prix au m²

Prix pour 60 m²

fourniture 

pose

fourniture 

pose

Doublages et cloisons en neuf

1 à 3 €

10 à 20 €

60 à 180 €

600 à 1 200 €

Plafonds neufs

1 à 3 €

14 à 22 €

60 à 180 €

840 à 1 320 €

Sols de garage

10 à 30 €

20 €

600 à 1 800 €

1 200 €

Carrelage

5 à 10 €

20 à 45 €

300 à 600 €

1 200 à 2 700 €

Portes en bois

5 à 12 €

75 à 133 €

   

Radiateurs

8 à 25 €

25 à 45 €

   

Les travaux de peinture selon l’état du support

Pour que les travaux de peinture de votre appartement soient correctement effectués et offrent un résultat de qualité, il est indispensable de tenir compte de l’état des supports. En effet, il faudra notamment bien plus de préparation sur un support abîmé, par exemple, que sur un mur neuf.

Les travaux de peinture sur support neuf

Dans du neuf, c’est souvent des plaques de placo qu’il faudra mettre en peinture. En effet, c’est le matériau de prédilection pour réaliser les doublages et les cloisons de séparation. Et, dans un logement rénové, le placo est, là encore, la solution la plus utilisée. 

Un des grands avantages du placo est qu’il est pensé, dès sa fabrication, pour permettre une mise en peinture très simple. Toutefois, il faudra réaliser quelques préparations en amont afin de s’assurer d’un travail de qualité et de garantir une belle finition. 

  • Tout d’abord, les bandes de joints qui relient les plaques de placo entre elles doivent faire l’objet d’un ponçage minutieux. L’objectif est d’obtenir une surface parfaitement lisse et plane sur la totalité de la surface. 
  • Une fois cette opération effectuée, il convient de dépoussiérer la zone. A défaut, la peinture pourrait présenter une moins bonne adhérence et, assez rapidement, s’écailler ou cloquer. 
  • Ensuite, avant d’appliquer la peinture retenue pour l’occasion, il est important de commencer par passer un primaire d’impression (une ou deux passes sont nécessaires). Cette étape permet d’uniformiser la teinte de la surface car, dans la pratique, le placo peut être gris, rouge, bleu ou vert, tandis que la bande de joints est blanche. Le primaire d’impression évite que, après la mise en peinture, cette bande reste visible.
  • Enfin, après un temps de séchage du primaire, la peinture peut être appliquée. Généralement, cette opération se fait en deux passes (à condition de disposer d’une peinture de bonne qualité) sachant que la première a vocation à uniformiser plus encore la teinte et que la seconde représente la couche de finition.

Ces différentes étapes doivent particulièrement être observées si la peinture finale choisie présente une teinte claire. En effet, en présence de couleurs pâles, le pouvoir de couvrance est moins bon.

Les travaux de peinture sur support à usure normale

Lorsque le support n’est pas neuf et qu’il présente une usure normale, il faudra également prévoir plusieurs phases de travaux avant de pouvoir peindre.

  • Pour commencer, un mur ancien étant dans un logement déjà occupé, il est indispensable de protéger avec soin le mobilier et les revêtements ne devant pas être tachés de peinture.
  • Ensuite, un bon nettoyage s’impose. Cette étape permet de retirer les salissures qui se sont déposées au fil du temps. Selon les pièces, il faut parfois même envisager un dégraissage plus ou moins profond. Pour ce faire, différents produits peuvent être utilisés. Il faudra toutefois choisir le produit de nettoyage en fonction du support (mur peint, placo nu, etc.).
  • Dans un second temps, il n’est pas rare que des murs ayant déjà vécu présentent quelques petits accros et fissures, mais aussi des trous en lien avec la pose d’étagère et autres décorations. Ces différentes imperfections doivent alors être rebouchées, comblées de manière à retrouver une surface plane et lisse. 
  • Dès lors, il convient de reprendre les mêmes étapes que dans le cas d’un mur neuf avec des opérations de ponçage et de dépoussiérage
  • Viendront, pour finir, les applications de primaire d’impression, puis de peinture.

Les travaux de peinture sur support en mauvais état

Lorsque le support à peindre est en mauvais état, les travaux de préparations peuvent être plus importants que précédemment. En effet, avant de procéder aux différentes phases vues sur le cas d’un support neuf, il faudra tout d’abord se charger de réparer les gros trous et autres grandes fissurations présentes. Pour ce faire, deux solutions existent après avoir effectué le plus gros des rebouchages et comblements :

  • La pose d’une toile de verre est la solution la plus rapide et la plus simple. Fabriquée à partir de fibre de verre intissé, cette toile offre une excellente résistance et une surface lisse (ou texturée) et plane, apte à recevoir une mise en peinture. Avec cette solution, les petites imperfections sont masquées.
  • Mais il est aussi envisageable de réaliser un nouvel enduit, en une couche fine, sur la totalité de la surface.

Les travaux de peinture en haute qualité

Si vous attendez une qualité absolument parfaite de votre peinture, il faudra alors faire appel à un professionnel afin qu’il réalise un ratissage.

Il s’agit d’une opération qui s’effectue avant le primaire d’impression ou avant la mise en peinture. Cette dernière consiste à appliquer un enduit extrêmement fin (de moins d’un millimètre), puis à effectuer un léger ponçage à l’aide d’une girafe ou à la main.

Le ratissage permet d’obtenir une planéité absolument parfaite qu’aucun éclairage, même le plus cruel pour les imperfections (tel que les spots), ne pourra remettre en question.

Les travaux de peinture selon la nature

Les cloisons et doublages de murs

En raison de leur position verticale, les doublages de mur et les cloisons demandent un budget moins élevé en termes de main d’œuvre. Cela s’explique par le fait que les professionnels, pour peindre ces parois, n’ont pas à adopter de postures difficiles.

Les plafonds

Pour une mise en peinture de plafonds, le prix de la main d’œuvre est légèrement plus élevé que celui des parois murales car la posture de travail à adopter est moins confortable. Toutefois, les professionnels, pour plus de facilité, peuvent s’appuyer sur des matériels d’application adaptés tels que les pistolets de peinture ou les perches. 

Dans tous les cas, l’artisan chargé de cette mission devra correctement protéger les autres surfaces, notamment les fenêtres, particulièrement dans le cas d’une rénovation.

Les sols 

Dans un appartement, il est possible de souhaiter faire peindre le sol de la cave ou du garage associé, ou de l’éventuel espace buanderie. La mise en peinture avec une peinture adaptée (époxy ou polyuréthane) est plus rapide que la pose d’un carrelage et offre à la fois esthétisme et résistance. Par contre, pour une bonne adhérence de la peinture, le sol en question devra préalablement recevoir un ponçage diamant.

Le carrelage

La peinture du carrelage est une autre solution qui peut être très intéressante pour recouvrir une crédence de cuisine ou la faïence d’une pièce d’eau. Elle peut également être envisagée pour un carrelage au sol, après une préparation adaptée.

Les menuiseries

Un peintre peut également se charger de la mise en peinture de vos menuiseries. De la porte d’entrée aux fenêtres en passant par les portes intérieures ou encore les volets et les encadrements, chaque support doit être préalablement poncé et, si besoin, réparé avant de revoir une éventuelle couche de neutralisateur de tanins, de primaire ou de fond dur, puis une peinture adaptée.

Les radiateurs

Enfin, les radiateurs, eux aussi, peuvent être peints afin d’être harmonisés ou simplement rafraîchis. Pour cette mise en peinture, il est possible d’opter pour l’une des trois options suivantes :

  • Une peinture au pinceau avec un résultat vintage, rustique.
  • Une peinture au pistolet qui offre un résultat plus fin tout en gardant la texture du radiateur et ne cache pas son vécu.
  • Un sablage, puis une peinture au pistolet qui redonne au radiateur un aspect neuf.

FAQ

Je souhaite faire repeindre mon appartement et je me demande vers quel professionnel je devrais me tourner. Avez-vous des conseils ?

Pour faire repeindre votre logement, différentes options se présentent à vous. Tout dépend, alors, de vos attentes. Par exemple, si vous savez exactement ce que vous souhaitez dans vos différents espaces, vous pourrez confier les travaux à un artisan peintre ou à une entreprise de peinture.  Par contre, si vous attendez, aussi, un véritable conseil d’expert en matière de choix de décoration, vous pourrez alors vous tourner vers un décorateur ou un architecte d’intérieur. Attention, cependant, cette seconde option est plus onéreuse.

Comment trouver un bon professionnel pour mes travaux de peinture ?

Une des meilleures options pour dénicher un professionnel de confiance est le bouche à oreille. Mais vous pouvez aussi vous pencher sur les avis laissés par les clients sur internet et consulter les sites de ces experts. Une autre technique consiste à se rendre sur les chantiers réalisés par ces derniers afin de constater par vous-même. Vous pouvez encore obtenir des recommandations auprès des enseignes de bricolage ou de professionnels issus d’autres corps de métier.

Quel type de peinture faut-il préférer pour un appartement ?

Dans un appartement, et plus généralement en intérieur, la peinture la plus adaptée est l’acrylique. Tout d’abord, ce type de peinture est inodore, ce qui évite certains inconforts d’autres types de peinture. Par ailleurs, comme elle ne contient pas de solvants, elle est moins polluante. Ensuite, la peinture acrylique est facile à appliquer et sèche assez rapidement. Enfin, comme c’est une peinture en phase aqueuse, les outils utilisés peuvent être simplement nettoyés à l’eau.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire