Pompe à chaleur sur radiateur existant : prix et guide complet

Si vous disposez d’un réseau de chauffage central et que vous souhaitez installer un mode de chauffage économique et écologique, une des solutions intéressantes est la pompe à chaleur (PAC). Réutiliser le réseau de chauffage permet de faire des économies car vous n’aurez pas besoin de mettre en place des radiateurs neufs. Toutefois, les émetteurs doivent être compatibles avec la PAC. Nous répondons à toutes vos interrogations dans cet article.

Prix pompe a chaleur diffuseur chaleur

Prix d’une PAC sur radiateur existant

La mise en place d’une pompe à chaleur représente un certain coût financier. Le fait d’installer une PAC sur radiateur existant permet de faire de belles économies.

En effet, le prix d’un radiateur étant généralement compris entre 300 et 1 000 €, pour une maison de taille classique, c’est-à-dire d’une centaine de mètres carrés, comportant 5 émetteurs, l’économie réalisée est de l’ordre de 1 500 à 5 000 €. 

L’option du raccordement de la PAC sur un réseau existant est possible, néanmoins , selon les cas , il peut être nécessaire de rajouter diffuseurs supplémentaires pour un bon fonctionnement de l’installation. 

Pour ce qui est du tarif de la pompe à chaleur en elle-même, il est avant tout fonction de la nature de la pompe à chaleur qui est installée. Voici quelques prix à connaître si vous envisagez de mettre en place une PAC : 

Type de PAC Prix en fourniture Prix de pose
PAC air-eau 6 500 à 9 000 € 1 000 à 3 000 €
PAC sol-eau 8 000 à 19 000 € 2 000 à 5 000 €
PAC eau-eau 10 000 à 20 000 € 4 000 à 6 000 €

Les types de pompes à chaleur compatibles avec des radiateurs existants      

Une pompe à chaleur est un moyen de chauffage dont le mode de fonctionnement s’appuie sur les calories présentes dans l’environnement, que ce soit, l’air, l’eau ou le sol. Ces dernières sont alors transformées puis transférées au sein du logement afin d’être diffusées sous forme de chaleur par l’intermédiaire des émetteurs. 

Avec des radiateurs existants, le choix peut alors se porter sur 3 modèles de PAC : 

  • la PAC sol-eau : l’énergie nécessaire à la production de chauffage est alors captée dans le sol puis la chaleur est transmise le circuit d’eau du système central.
  • la PAC eau-eau : dans ce cas les calories présentes dans l’eau souterraine sont prélevées puis transmises via les émetteurs du réseau central.
  • la PAC air-eau : ici, l’énergie est récupérée dans l’air extérieur puis insufflée dans le circuit hydraulique.

Il faut noter que sur un système de radiateur existant, c’est la version air-eau qui est la plus répandue. Ceci s’explique notamment par son rapport qualité/prix. En effet, ce type de PAC offre un bon confort thermique, les prix sont également plus abordables par rapport aux versions géothermiques et les travaux sont moins invasifs.

Ces trois modèles de pompe à chaleur peuvent, en plus d’assurer le chauffage du logement, s’occuper de la production d’eau chaude sanitaire.

La PAC en remplacement d’une chaudière

Bien souvent, une pompe à chaleur sur radiateur existant vient en remplacement d’une chaudière, que ce soit un modèle fioul ou gaz et ce, que la chaudière soit ancienne ou bien plus récente.

schema installation pompe à chaleur air eau

Schéma d’installation d’une pompe à chaleur air eau

Dans ce cas, il faut savoir que la pompe à chaleur à privilégier est la version air-eau. Ceci s’explique par une mise en œuvre relativement simple. Il faut savoir que ce type de PAC est parfaitement adapté aux zones géographiques connaissant des hivers relativement doux.

A l’inverse, pour les espaces soumis à des hivers plus froids, le mieux est alors de se diriger vers une pompe à chaleur géothermique, que ce soit une PAC sol-eau ou encore eau-eau. En effet, ce type d’équipement disposant de capteurs enfouis dans le sol à une certaine profondeur est moins affecté par les changements de températures extérieures. Le confort thermique ambiant est alors bien meilleur. 

Radiateur existant : quels types d’émetteurs ?

Lorsqu’on souhaite mettre en place une pompe à chaleur sur des radiateurs existants, il faut savoir quelle est la nature de ces radiateurs. C’est un critère important à prendre en considération pour déterminer le type de pompe à chaleur à installer.

Généralement, il est possible d’observer 2 sortes de radiateurs, à savoir : 

  • le radiateur haute température : son fonctionnement est basé sur une eau chauffée entre 70 et 90 °C. Les calories de cette dernière sont alors récupérées puis transmises au sein du logement. Il est important que la pompe à chaleur qui y est couplée soit un modèle haute température.
  • le radiateur basse température : à l’inverse du modèle précédent, ce type de radiateur nécessite une eau dont la température maximale est de 50 °C. A l’instar de la version ci-dessus, les radiateurs basse température doivent fonctionner avec une PAC basse température.

Généralement, ces radiateurs sont en fonte, ce qui permet une diffusion douce et homogène de la chaleur. Mais il est aussi possible de trouver des versions en acier ou encore en aluminium.

Pourquoi installer une PAC ?

Nombreuses sont les raisons pouvant vous pousser à vous orienter vers la pompe à chaleur. Dans un premier temps, il faut savoir que c’est un mode de chauffage respectueux de l’environnement car son mode de fonctionnement est basé sur les énergies renouvelables. Il s’agit d’énergie totalement gratuite, présente dans l’environnement et qui se régénère automatiquement. 

A l’heure où la chasse aux équipements énergivores est de mise, la pompe à chaleur s’inscrit totalement dans ce phénomène de réduction d’empreinte carbone. 

De plus, il s’agit d’un mode de chauffage économique qui permet de réduire fortement les dépenses énergétiques. C’est un critère qu’il est important de prendre en considération car le coût des énergies, quelles qu’elles soient, est en hausse continuelle et représente un budget conséquent dans un foyer. 

Enfin, la PAC sur radiateur existant permet de recycler vos émetteurs, vous évitant ainsi d’en acheter à nouveau. De plus, le confort thermique de ce type d’équipement avec un système de radiateur central est optimal.

Critères pour déterminer le type de PAC compatible

Il est important de bien choisir sa pompe à chaleur. Pour ce faire, il est indispensable de prendre quelques paramètres en compte. Il peut alors être question des critères suivants : 

  • le type d’émetteurs en place
  • le volume à chauffer
  • les besoins : température de consigne, production d’eau chaude sanitaire
  • le niveau d’isolation du logement
  • la zone géographique

Une fois le modèle de PAC compatible déterminé, il sera important de procéder au dimensionnement de l’équipement. Cette étape est importante et ne doit pas être négligée. En effet, si la pompe choisie n’est pas assez puissante, elle ne pourra pas jouer correctement son rôle. De plus, elle puisera plus d’énergie, ce qui sera plus coûteux et ce qui abimera plus vite l’équipement.

A l’inverse, une PAC sur dimensionnée n’aura pas de mal à produire la chaleur demandée. Toutefois, les coûts d’acquisition et de fonctionnement seront supérieurs aux besoins réels. 

Le mieux reste encore de faire appel à un professionnel pour réaliser ce travail.

Réalisation d’une étude thermique

Pour un tel projet, il est préférable de faire réaliser une étude thermique. Cette dernière permettra de mettre en lumière les éventuelles déperditions thermiques du logement. De plus, elle permet aussi d’analyser les possibles gains énergétiques.

Elle a également pour vocation de donner des informations sur la puissance nécessaire de l’équipement pour qu’il assure correctement ses missions.

Une fois cette étude effectuée, si des défauts sont relevés sur l’isolation, le mieux sera d’envisager ces travaux avant la mise en place de la pompe à chaleur. En effet, si l’isolation n’est pas suffisante, la PAC ne sera pas aussi efficace qu’elle devrait l’être.

FAQ

Une PAC peut-elle prendre place sur un système de radiateurs électriques ?

Une pompe à chaleur ne peut pas prendre place si un réseau de radiateurs électriques est en place. En effet, ces émetteurs ne sont pas compatibles avec la présence d’une PAC, quelle que soit la nature de cette dernière. En effet, même une pompe à chaleur air-air ne diffuse pas sa chaleur par le biais de radiateurs électriques mais par l’intermédiaire d’unités spécifiques. Si vous souhaitez tout de même faire l’acquisition d’une PAC, il sera possible de retirer vos radiateurs électriques. Le seul modèle de PAC envisageable est la pose d’une PAC air-air. C’est celle qui induira le moins de dépenses. Les autres types de pompes à chaleur nécessitant un système central pour la diffusion de la chaleur entraîneront automatiquement des travaux de plus grande envergure et donc, plus onéreux.

Existe-t-il des aides pour la pose d’une PAC sur radiateur existant ?

En effet, l’installation d’une pompe à chaleur sur des radiateurs existants sous-entend qu’un système de chauffage central est en place et que la PAC vient en remplacement dudit système qui se matérialise généralement sous la forme d’une chaudière fioul ou gaz.

La mise en place d’une PAC aérothermique de type air-eau ou géothermique ouvre droit à des subventions. Toutefois, il faut veiller à faire installer l’équipement par un professionnel disposant de l’accréditation RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

Ainsi, il est possible de se voir octroyer : 

  • la prime Energie
  • MaPrimeRénov’
  • MaPrimeRénov’ Sérénité
  • le prime Coup de pouce chauffage
  • la TVA à taux réduit à 5.5 % aussi bien sur la pose que sur les fournitures
  • l’éco prêt à taux zéro
  • le chèque énergie

Notez que certaines de ces aides sont soumises à des conditions de revenus. 

Quels sont les inconvénients de mettre en place une PAC sur radiateur existant ?

Il est vrai que, comme tout mode de chauffage, l’installation d’une PAC sur un réseau de radiateurs existants a quelques défauts. Parmi les plus importants, il est possible de citer : 

  • la nécessité de choisir la PAC en fonction de sa compatibilité avec les radiateurs déjà installés
  • le coût de l’équipement
  • pour les versions géothermiques : l’ampleur des travaux à réaliser et la nécessité d’avoir un espace extérieur
Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Ces informations servent à Constructeur Travaux et à nos partenaires de confiance pour vous contacter et traiter votre demande.
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire