Prix du carrelage : les 4 paramètres à prendre en compte

Combien cela vous coûterait-il d’installer du carrelage chez vous ? Pour vous aider à le découvrir, nous avons relevé 4 paramètres qui influent directement sur le prix de votre futur carrelage. Bonne lecture 😉

Rate this post
Pas de commentaire

A la fois esthétique, solide et facile d’entretien, le carrelage est la star des pièces quotidiennement soumises à l’humidité comme la cuisine ou encore la salle de bain.

Vous pouvez également le retrouver dans les pièces de vie ou les chambres mais il s’avère froid au toucher ce qui le rend peu confortable en hiver. Ce désagrément peut toutefois disparaître avec un système de chauffage au sol.

Vous avez décidé de carreler de sol de votre domicile mais vous ne savez pas quel budget prévoir ? Vous êtes au bon endroit car nous avons listé pour vous les 4 facteurs qui modifient le prix d’un sol en carrelage.

1° Le matériau choisi

Grès, terre cuite, faïence…vous ne savez pas que choisir ?

Référez-vous à notre tableau : vous y trouverez les avantages et inconvénients de chaque matériau ainsi que son prix.

MATÉRIAU AVANTAGES INCONVÉNIENTS PRIX (€/m2)

Grès

Robuste, facile à entretenir et à poser. Peut être glissant (attention aux chutes !), disponible en une gamme limitée de coloris. 20 à 100€

Terre cuite

Résiste à l’usure, aux piétinements et aux chocs. Vieillit bien. Pose relativement complexe (humidification du support), difficile à nettoyer en cas de taches. 25 à 110€

Marbre

Son esthétique : avec un carrelage en marbre votre domicile prend des airs de palace ! Très onéreux, il réclame de plus un entretien régulier et résiste mal aux chocs et aux taches. 50 à 200€

Granit

Extrêmement robuste, le granit a une durée de vie presque infinie. Il présente également l’avantage d’être antidérapant. Il coûte cher et son poids élevé rend la pose assez pénible. 50 à 150€

Faïence

Rendu inimitable : le carrelage en faïence est très personnalisable et donne du style à votre intérieur. Ce matériau est fragile, sa pose et son entretien sont donc particulièrement délicats. 20 à 150€

Comme vous pouvez le constater, vous avez l’embarras du choix pour votre futur carrelage ! Nous ne vous avons donné que les matériaux les plus utilisés mais vous pouvez également vous tourner vers l’ardoise, la pierre calcaire ou encore les tomettes.

Combien vous coûterait un carrelage ? Des experts chiffrent gratuitement votre projet 🙂

Le matériau est le premier des paramètres influant sur le prix de votre carrelage mais ce n’est pas le seul ! L’état de votre support est lui aussi déterminant.

2° L’état de votre support

Votre support doit être parfaitement plane, sain, sans défauts majeurs.

En effet, s’il est trop abîmé le résultat risque de n’être ni esthétique, ni durable.

Ainsi, si votre sol est en mauvais état, vous devrez poser un mortier mais cela entraînera un surcoût à prendre en compte dans le calcul de votre budget.

Au matériau et à l’état du support, s’ajoute un troisième paramètre : le type de pose !

3° Le type de pose

Pour votre carrelage vous avez le choix entre 2 sortes de pose : collée ou scellée, et 4 rendus (classique, oblique, droit ou en chevrons).

Vos choix déterminent la durée de la pose, sa complexité et donc son coût.

Pose collée ou scellée ?

  • La pose collée est la plus répandue et la plus simple à réaliser. Il suffit de fixer les carreaux au sol grâce à un mortier colle.
  • La pose scellée quant à elle est réservée en général aux sols irréguliers car elle permet de corriger leurs défauts. Il s’agit en fait d’appliquer une couche de mortier et d’y poser directement les carreaux alors qu’il est encore frais.

Quel style pour mon carrelage ?

Votre carrelage peut être disposé de plusieurs façons, selon le rendu que vous souhaitez donner à votre sol.

La pose classique est moins coûteuse car plus facile à réaliser. En revanche, si vous aimez l’originalité, la pose en chevrons par exemple, est faite pour vous ! Elle demande toutefois un certain savoir-faire et donc un temps de réalisation plus long.

Si vous ne vous sentez pas capable de réaliser seul votre carrelage, vous devrez prendre en compte le tarif du carreleur.

4° Le tarif propre à chaque professionnel

Chaque carreleur fixe ses propres tarifs. Ils varient en fonction de l’ampleur du chantier, de la superficie de l’espace à carreler, du type de pose mais aussi de détails comme votre lieu d’habitation par exemple. En région parisienne comme dans les grandes villes, les prix sont en effet plus élevés.

Choisissez de préférence un carreleur proche de chez vous car vous devrez également prendre en charge ses frais de déplacement.

N’oubliez pas de demander des devis pour faire jouer la concurrence et obtenir votre carrelage au meilleur prix !

Vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Pas de problème : on vous propose justement une mise en contact gratuite avec nos partenaires. Remplissez notre formulaire et faites connaissance avec des pros compétents et, de plus, proches de chez vous !

Laisser un commentaire