Prix de changement de chauffe-eau : petit guide

Connaître le prix de changement de chauffe-eau peut être intéressant lorsque son installation commence à donner des signes de faiblesse. Ainsi, nos experts vous exposent les différents tarifs selon les types d’appareils à remplacer et vous proposent un vaste panel d’informations sur ce sujet.

pose installation cumulus chauffe eau

Le prix d’un changement de chauffe-eau

Lorsqu’il est question d’un prix de changement de chauffe-eau, il est important de tenir compte d’un certain nombre de critères qui vont directement impacter le devis. En effet, de la contenance du futur chauffe-eau à sa marque en passant par l’énergie de ce dernier, les contraintes du chantier et le lieu d’intervention, chaque détail compte pour un chiffrage précis. Dès lors, obtenir des devis préalables est indispensable pour disposer du prix final répondant à la réalité des travaux à mettre en œuvre.

Toutefois, il reste possible de dégager des fourchettes de prix moyens en fonction des tarifs constatés généralement sur le marché. 

Le coût d’un remplacement en main d’œuvre

Les frais de main d’œuvre, dans le cadre d’un remplacement simple, sont généralement assez bas puisqu’ils n’embarquent pas de gros besoins en matière de travaux sur les installations. En effet, le plus souvent, il s’agira simplement de déposer le matériel existant et de raccorder le nouveau à la place.

Ainsi, voici les coûts associés à de telles prestations :

Prestations

Frais de main d’œuvre

Dépose

chauffe-eau

200 €

Pose

chauffe-eau électrique

300 et 500 €

chauffe-eau au gaz

150 à 300 €

chauffe-eau solaire

400 à 600 €

chauffe-eau thermodynamique

500 à 1 500 €

Confier ses travaux de remplacement de chauffe-eau à un professionnel permet d’obtenir une pose dans les règles de l’art, de disposer d’une installation sécurisée, mais aussi de bénéficier de conseils avisés dans le choix du modèle de chauffe-eau à retenir. En outre, à l’issue de la pose, ce professionnel s’assurera d’effectuer l’ensemble des réglages nécessaires pour un fonctionnement optimal. 

Le prix de fourniture d’un chauffe-eau

Voici ensuite les tarifs en fourniture pour un chauffe-eau selon l’énergie et le principe retenus :

Type de chauffe-eau Prix en fourniture selon le modèle et le volume
Chauffe-eau électrique  blindé 150 à 850 €
stéatite 250 à 1 400 €
instantané 150 à 400 €
Chauffe-eau à gaz instantané 350 à 1 000 €
chauffe bain 400 à 1 000 €
à accumulation 650 à 1 800 €
Chauffe-eau solaire monobloc 800 à 3 600 €
thermosiphon 1 400 à 7 600 €
circulation forcée 1 900 à 5 100 €
système PVT 6 400 à 8 600 €
capteurs solaires (pour 3 à 5 m² de surface) 900 à 3 100 €
Chauffe-eau thermodynamique sur air intérieur 500 à 3 500 €
sur air extérieur 400 à 4 000 €
sur air extrait 1 500 à 4 000 €
split 400 à 3 500 €
sur retour de plancher chauffant 400 à 3 000 €

Le choix d’un chauffe-eau selon l’énergie

Il existe un grand nombre de modèles de chauffe-eau. Entre l’énergie et le principe de fonctionnement, découvrez les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Le chauffe-eau électrique

Très simple et rapide à poser, le principe de chauffe-eau électrique sera sélectionné selon la qualité de l’eau et les besoins quotidiens du foyer.

Principe de fonctionnement Présentations Détails
chauffe-eau électrique blindé ou thermoplongé Ce système consiste en une résistance plongée dans l’eau.C’est un chauffe-eau à accumulation. Convient parfaitement en présence d’une eau au PH inférieur à 30°F (soit une eau pas trop dure).
Côté thermostat, deux options sont envisageables avec le mécanique et l’électronique. Le thermostat mécanique est simple.Le thermostat électronique est fiable et permet :- une maîtrise plus fine de la température- des économies d’énergie (notamment via des options de programmation)
chauffe-eau électrique stéatite Avec une résistance protégée de l’eau par un fourreau (soit un étui émaillé), ce type de chauffe-eau n’est pas exposé à la corrosion ou au tarte.Toutefois, il embarque une anode en titane ou hybride afin d’assurer une protection complémentaire contre la corrosion.C’est un chauffe-eau à accumulation. Convient parfaitement en présence d’une eau dure ou agressive. Cette configuration est également intéressante lorsqu’il faut remplacer la résistance puisque, la résistance étant isolée, elle ne requiert pas une vidange totale du ballon d’eau chaude.
Côté thermostat, deux options sont envisageables avec le mécanique et l’électronique. Mêmes détails que précédemment.
chauffe-eau électrique instantané C’est un chauffe-eau instantané. Ses dimensions sont généralement minimes, ce qui permet de l’installer au sein de la cuisine ou de la salle de bains. Permet de s’affranchir du ballon d’eau chaude qui prend souvent beaucoup de place. Toutefois, ce principe est gourmand en énergie et doit être utilisé ponctuellement seulement, par exemple pour une pièce d’eau trop éloignée de la chaudière ou pour une résidence secondaire.

Le chauffe-eau au gaz

Le chauffe-eau au gaz se veut à la fois simple et compétitif. Voici les différentes versions disponibles :

Principe de fonctionnement Présentations Détails
chauffe-eau au gaz instantané Le chauffe-eau au gaz instantané chauffe directement l’eau, en amont d’un lavabo ou d’un évier, par le biais de serpentins. Avec un fonctionnement simple et économique, ce type d’appareil n’est cependant pas adapté à l’alimentation de plusieurs points d’eau.Comme la version instantanée électrique, ce principe n’embarque pas de ballon d’eau chaude et est donc moins encombrant.
chauffe bain au gaz Le chauffe-eau bain au gaz chauffe directement l’eau, en amont d’un bain, par le biais du brûleur (et de ses serpentins) ou d’un principe moins énergivore de condensation. Comme le précédent, ses performances restent limitées.
chauffe-eau au gaz à accumulation Avec un principe à accumulation, cette variante permet de stocker de l’eau chaude dans un ballon afin de la restituer dans la journée.  Evitant un long temps de chauffage avant d’obtenir de l’eau chaude, ce type de chauffe-eau offre un réel confort d’utilisation pour plusieurs points d’eau simultanés.Toutefois, le volume d’eau chaude est limité à celui du ballon retenu. Il convient de bien choisir son modèle en fonction des besoins du foyer.

Le chauffe-eau solaire

S’appuyant sur une énergie renouvelable, le chauffe-eau solaire se décline, lui aussi, en différentes options envisageables :

Principe de fonctionnement Présentations Détails
chauffe-eau solaire monobloc Le chauffe-eau solaire monobloc peut être installé directement au sol ou sur un toit. Bien entendu, il faudra l’orienter plein sud afin qu’il puise un maximum de l’énergie thermique du soleil.Il existe 2 types de panneaux solaires associés au monobloc, à savoir les panneaux solaires thermiques classiques (résistants, moyennement efficaces) et les thermotubes (performants, très sensibles aux aléas climatiques). Convient parfaitement pour compléter un chauffe-eau classique lorsque le soleil ne se montre pas suffisamment ou équiper un logement de petite taille dans une région chaude.
chauffe-eau solaire thermosiphon Le chauffe-eau solaire thermosiphon propose un fonctionnement similaire au précédent, à la nuance près que les capteurs sont séparés du ballon, ce qui réduit les déperditions de chaleur. C’est le chauffe-eau le plus fiable car ce dernier fonctionne sans électricité ni mouvement mécanique.La seule contrainte de ce principe est de devoir placer le ballon plus haut que les capteurs afin de permettre la circulation du fluide caloporteur.
chauffe-eau solaire à circulation forcée Avec une circulation forcée, cette version identique à la précédente embarque une pompe entre les capteurs et le ballon. Ce modèle ne requiert pas que le ballon soit impérativement placé plus haut, il devient donc possible de l’installer où bon vous semble. 
chauffe-eau PVT Les PVT (panneaux solaires photovoltaïques thermiques) consistent à poser, sur des panneaux solaires thermiques, une surcouche photovoltaïque. Cela permet une double production, à savoir en eau chaude et en électricité. Soutenu par Ma Prime Rénov’, ce système offre un très haut rendement.
capteurs solaires Les capteurs solaires captent les photons (lumière).Ils se déclinent en 3 versions, à savoir :- les capteurs à tubes sous vide : en forme de serpentin, le tube permet la circulation d’un fluide caloporteur.- les capteurs à plans vitrés : toujours avec ce principe de serpentin, les capteurs sont placés sous vide (sous une vitre) afin de piéger la chaleur dans le serpentin.- les capteurs non vitrés : c’est cette fois un serpentin en plastique noir qui est directement exposé à la lumière. Ils sont utilisés pour chauffer les piscines et préchauffer les réseaux (planchers chauffants ou sanitaires).  

Le chauffe-eau thermodynamique

Enfin, le chauffe-eau thermodynamique se décline lui aussi en différentes versions. Il est à noter qu’une telle installation présente aussi l’avantage de répondre aux critères de la Réglementation Thermique 2012.

Principe de fonctionnement Présentations Détails
chauffe-eau thermodynamique sur air ambiant Le principe d’un chauffe-eau thermodynamique sur air intérieur est d’aspirer l’air ambiant de la pièce dans laquelle il est installé.Monobloc cet équipement s’apparente visuellement à un cumulus électrique et embarque un système de pompe à chaleur.  Cet appareil est 70 à 80% plus efficace qu’un cumulus électrique, et donc plus économique.Facile à installer, ce type de chauffe-eau devra être placé dans une pièce non chauffée, mais isolée afin de ne pas proposer une température en deçà de 5 degrés.
chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur Le principe d’un chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur est d’aspirer l’air ambiant extérieur.Également monobloc, l’appareil est par contre doté de 2 conduits donnant sur l’extérieur (pour l’acheminement de l’air neuf et l’évacuation de l’air vicié). L’air refroidi étant évacué vers l’extérieur, ce type de chauffe-eau peut être placé au sein d’une pièce chauffée ou non.Par contre, sa performance est fonction de la température extérieure. Plus il fait froid et moins l’appareil est performant, obligeant alors de recourir à une solution d’appoint de production d’eau chaude, notamment en hiver.
chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Un chauffe-eau thermodynamique sur air extrait produit de l’eau chaude sanitaire, mais il permet aussi de remplir un rôle de VMC.Dès lors, selon le principe de VMC, les intérêts varient :- simple flux : récupération des calories issues de l’extraction d’air vicié des pièces d’eau (cuisine, salle de bains et WC) – double flux : le chauffe-eau préchauffe l’air neuf pulsé dans le logement, soit un appoint de chauffage Ce principe est performant et intelligent.A la différence des deux précédentes versions, cet appareil ne génère pas de perte de rendement grâce à une température d’entrée toujours supérieure à 15 degrés.Toutefois, l’installation de cet équipement est plus complexe en raison du réseau de gaines nécessaire à la VMC.
chauffe-eau thermodynamique split Un chauffe-eau thermodynamique split se compose de 2 unités :- une pompe à chaleur : installée à l’extérieur – un chauffe-eau : installé dans l’habitationUn fluide frigorigène circule en continu entre ces 2 unités de manière à effectuer le transport de la chaleur vers le ballon d’eau chaude. Le ballon thermodynamique peut être installé dans n’importe quelle pièce.Convient parfaitement aux logements de petite taille.
chauffe-eau thermodynamique sur plancher chauffant Le chauffe-eau thermodynamique sur plancher chauffant s’utilise aussi bien avec une chaudière qu’avec une pompe à chaleur. Au lieu d’utiliser l’air, cet appareil utilise l’eau du retour du circuit d’eau de la dalle chauffante afin de produire de l’eau chaude sanitaire. Cet équipement peut être installé dans n’importe quelle pièce du logement à partir du moment où il est sur le passage du circuit d’eau de chauffage.

Les principes de chauffe-eau

Si les énergies sont variées, il existe également deux grands principes de chauffe-eau qui ont déjà été rapidement évoqués dans les parties concernant les appareils électriques et ceux au gaz, à savoir l’instantané et l’accumulation. Un choix s’impose donc sachant que, dans les cas du solaire et du thermodynamique, seul le chauffe-eau à accumulation est possible.

Le chauffe-eau instantané

Le fonctionnement en instantané implique une fourniture d’eau chaude sanitaire à la demande. Pour ce faire, le chauffe-eau instantané va chauffer l’eau lorsque le robinet d’eau chaude est ouvert. En termes de température, l’eau sera chauffée entre 35 et 45 degrés.

Le plus souvent, ce principe est retenu pour des logements ayant de petits besoins, pour une seconde pièce d’eau, éloignée de la chaudière, ou encore pour équiper une maison secondaire.

Le chauffe-eau à accumulation

Le chauffe-eau à accumulation, quant à lui, est assorti d’un ballon dédié au stockage de l’eau chaude. Cette eau peut être chauffée selon des créneaux horaires spécifiques, notamment durant les heures creuses, puis redistribuée ensuite. Avec ce principe, il sera important de bien définir les besoins du foyer afin que chacun puisse avoir assez d’eau chaude dans la journée. Il faudra ainsi prendre en compte le nombre de personnes, mais aussi les habitudes (douche ou bain). En termes de température, l’eau sera chauffée autour de 60 degrés. 

Composition du foyer Préconisations
Adultes Enfants
0 50 litres
0 100 litres
1 75 litres
2 1 150 litres
2 2 200 litres
2 3 250 litres
2 plus de 3 300 litres

Les aides pour le remplacement d’un chauffe-eau

Selon les choix d’équipement faits en matière de chauffe-eau, il est possible de bénéficier de certaines aides financières. Voici les principales auxquelles vous pourriez prétendre : 

Aides Présentations
Ma Prime Rénov’ Avec cette aide, l’installation d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique est possible. Celle-ci est calculée selon les revenus du foyer et compte deux barèmes, un pour les foyers dits modestes et l’autre pour les foyers jugés comme étant très modestes.Pour le chauffe-eau solaire, il est ainsi possible d’obtenir une aide allant de 3 000 à 4 000 €. La partie PVT est aidée à hauteur de 2 000 à 2 500 €.Pour un chauffe-eau thermodynamique, les foyers dits intermédiaires sont également pris en compte avec des aides pouvant alors aller jusqu’à 1 200 €.
La prime énergie Cette prime instaurée par le Gouvernement se présente sous forme de chèque. Sont pris en compte les chauffe-eau solaires et les chauffe-eau thermodynamiques.
La TVA réduite à 10 % ou à 5,5 % Selon le type de chauffe-eau posé, il sera possible de bénéficier des taux suivants :- 10 % pour un chauffe-eau électrique ou au gaz fourni et remplacé par un artisan- 5.5 % pour un chauffe-eau solaire ou un chauffe-eau thermodynamiquePour pouvoir y prétendre, il faut cependant que la construction du logement soit achevée depuis au moins deux années.
L’éco prêt à taux zéro Certaines banques travaillent main dans la main avec le Gouvernement afin de proposer des prêts dénués d’intérêt. Ces prêts sont accessibles pour des travaux en lien avec la transition écologique et les économies d’énergie.Ainsi, un prêt à taux zéro plafonné à 20 000 € peut être accordé pour la fourniture et la pose d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique par un professionnel RGE dans logement principal construit depuis au moins deux années.

FAQ

Comment savoir qu’il est temps de remplacer son chauffe-eau ?

Tout d’abord, notez que la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau est de 10 ans pour les modèles standards. Pour savoir s’il est temps de songer à le faire remplacer, vous pouvez surveiller certains signes tels que :

  • la production d’une eau de moins en moins chaude
  • une production d’eau plus trouble qu’auparavant (cela peut dénoter la présence de rouille)
  • la présence de taches de rouille sur votre équipement de production
  • l’eau chaude s’épuise plus vite

J’envisage de profiter du remplacement de mon chauffe-eau pour changer d’énergie. Est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique est rentable ?

Si votre foyer est un grand consommateur d’eau chaude, que ce soit du fait de la composition de votre famille ou de la présence de baignoire plutôt que de douche, alors un chauffe-eau thermodynamique sera une excellente solution. Sachez que, comparativement à un modèle standard, le chauffe-eau thermodynamique se révèle jusqu’à 4 fois moins énergivore.

Quelle est la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau électrique ?

En moyenne, la durée de vie d’un chauffe-eau est de 10 ans. Toutefois, cela dépend aussi de l’usage qui en est fait, de son entretien et des éventuels appareils qui lui sont associés. Dans certains cas, cette durée de vie peut finalement être bien plus étendue.

J’envisage de changer de principe de chauffe-eau. Quel est le meilleur système actuellement sur le marché ?

Actuellement, c’est le chauffe-eau solaire individuel qui présente le plus d’avantages. En effet, à partir d’une source d’énergie gratuite et renouvelable, ce dernier est notamment capable de produire entre 60 à 80 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire d’un foyer. Cela fait de cette solution la meilleure possible dans les régions ensoleillées.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire