Prix d’une clim réversible pour 150 m2

L’installation d’une clim réversible s’inscrit évidemment dans un double objectif, qui est de chauffer en hiver et rafraîchir en été. Si vous faites construire une maison, vous serez peut-être intéressé pour connaître le prix d’une clim réversible pour 150 m². C’est ce que cet article entend vous expliquer.

climatiseur multisplit

Le prix d’une clim réversible pour 150 m²

Pour commencer par ce qui vous intéresse tout de suite, voici un tableau de prix ainsi que quelques précisions, par la suite :

Type de climatisation réversible

Tarif en fourniture seule

Monobloc

de 1 000 à 2 000 €

Monosplit

de 1 200 à 3 000 €

Multisplit

de 3 000 (2 unités) à 12 000 €

A gaz

de 8 000 à 13 500 €

Solaire

de 5 000 (avec 2 unités) à 30 000 €

Gainable

de 110 à 230 € le m²

Certains modèles ont été directement exclus de ce tableau, comme la climatisation mobile qui n’aura qu’une utilité certaine d’appoint.

D’autres pourront aussi ne pas entrer dans le cadre de cette recherche pour un logement de 150 m², comme la monobloc ou la monosplit, du fait qu’elles ne pourront convenir que pour une pièce, à moins de ne chercher à chauffer qu’une partie de la maison.

Cependant, pour une surface de 150 m² et le volume qui s’y apparente, tous les modèles ne sont pas adaptés et il faudra plutôt prévoir une climatisation dans une fourchette de prix allant de 15 000 à 20 000 €, en fourniture et pose, pour équiper l’ensemble de la maison.

Les différents modèles de climatisation réversible

Il existe donc différents modèles de climatisation réversible qu’il convient d’expliquer pour faire les bons choix.

La climatisation monobloc

C’est le modèle le plus simple qui permet de chauffer et de refroidir, mais ne convient, qu’il soit fixe ou mobile, qu’en complément d’un autre principe de chauffage.

Cet appareil ne conviendra donc pas pour un logement de 150 m², à moins de ne vouloir l’utiliser qu’en mode climatiseur en été, par exemple dans une chambre pour mieux dormir.

De plus, il reste relativement gourmand en électricité.

La climatisation monosplit

Cet appareil se compose d’une unité extérieure (appelée unité de condensation) et d’une unité intérieure (appelée console ou cassette) et est déjà un peu plus efficace que le précédent.

Il conviendra donc pour une seule pièce de la maison, à laquelle sera adaptée sa puissance puisqu’il existe des modèles qui vont de moins de 2,5 kW à plus de 3,5 kW.

La puissance nécessaire de l’appareil sera étudiée par la suite.

Son principe de fonctionnement s’apparente à une pompe à chaleur air/air.

Acheter un modèle monosplit ne permet toutefois pas de le développer par la suite et d’y ajouter d’autres unités intérieures.

Pour information, il est important de se doter d’un modèle inverter qui permettra de réguler son fonctionnement et, contrairement à un modèle classique, de ne pas simplement proposer un fonctionnement à 0 ou 100 %. Ce modèle permettra donc, également, une bonne économie de consommation et son coût d’achat initial sera parfaitement amorti.

La climatisation multisplit

Fonctionnant sur le même principe que la climatisation précédente, elle permet, par contre, de connecter plusieurs unités intérieures et, donc, d’alimenter plusieurs pièces de la maison.

Climatisation gainable

Parmi tous les modèles présents sur le marché, il est important, pour une climatisation réversible qui se veut à la fois le principe de chauffage et de rafraîchissement, de bien s’intégrer dans la construction.

C’est pourquoi un modèle gainable sera alors choisi et, au lieu d’unités visibles dans chaque pièce, laissera place à un principe de gaines dans le mur et de grilles de soufflage (appelées aussi diffuseurs) en plafond ou en haut de murs, le plus souvent.

Sur le principe de la climatisation monosplit, il faudra alors une unité intérieure suffisamment puissante pour diffuser dans tout le logement.

Cette unité interne est généralement installée dans les combles.

Il est également possible de lui offrir des réglages par zone qui permettront de différencier son influence selon les pièces, que ce soit en soufflage de chaud en hiver ou de froid en été.

Climatisation réversible solaire

Le principe est intéressant car, contrairement à une climatisation classique relativement consommatrice d’électricité, ce modèle fonctionne à l’énergie solaire et est donc économique en mode de fonctionnement et se base sur une association soleil avec eau et ammoniac.

Toutefois, il reste encore des progrès à réaliser pour la rendre fonctionnelle 24 heures sur 24 et pour, aussi, en diminuer le prix de l’investissement initial.

C’est un modèle d’avenir une fois qu’une solution sera trouvée pour stocker l’énergie produite et lui permettre de fonctionner aussi la nuit.

Climatisation réversible gaz

Destiné à l’entreprise ou les copropriétés, il existe aussi un modèle fonctionnant au gaz plutôt qu’avec l’électricité.

Dispensé d’un compresseur, ce principe permet d’éliminer le bruit désagréable de l’unité externe, notamment. 

Elle repose aussi sur un principe chimique qui en réduit aussi considérablement la nocivité et la rend bien plus écologique.

Elle est aussi plus économique en fonctionnement puisque le gaz coûte moins cher que l’électricité.

La puissance d’une climatisation

Il faut deux éléments pour qu’une climatisation puisse vous convenir : qu’elle dispose d’une bonne puissance, mais aussi que ses performances vous permettent de profiter de cette puissance. 

Les performances

Il est alors question de coefficient de performance

Il est alors annoncé par le fabricant dans les caractéristiques.

Le principe est qu’il vous permettra de bénéficier de plus de chauffage qu’il ne consomme.

Plus ce chiffre sera élevé, et plus il signifiera que vous disposez de x kWh de chauffage pour une consommation de 1 kWh d’électricité.

La puissance

La puissance nécessaire de la climatisation dépend à la fois du volume à chauffer et à refroidir, selon la saison, et de l’isolation de la maison.

On peut ainsi établir un tableau comme suit pour un logement d’environ 150 m² pour 4 personnes :

Construction très ancienne

Construction de 1980 à 2000

Construction RT2012

Construction BBC

de 16,5 à 21 kW

de 13 à 16,5 kW

de 11 à 13 kW

jusqu’à 11 kW

Il est également possible de calculer cette puissance en fonction des pièces en sachant qu’il faut : 

  • de 25 à 30 W par m3 dans une construction BBC, par exemple ;
  • de 45 à 50 W par m3 dans un logement de 10 ans et plus.

Le prix de pose d’une climatisation réversible

Afin de détenir tous les éléments vous permettant de savoir quels seront les tarifs de chaque poste, le prix de pose peut aussi avoir des répercussions, selon les prix régionaux et selon le professionnel auquel vous ferez appel.

Ainsi, il faut faire appel à un technicien spécialiste du froid, appelé technicien frigoriste, et dont le tarif horaire se situe généralement autour de 50 à 60 € de l’heure TTC.

Bien sûr, le système de climatisation installé possède aussi une incidence et il faut alors prévoir un tarif de :

  • 700 à 900 € TTC pour une clim réversible monosplit ;
  • 1 000 à 2 000 € TTC pour une climatisation réversible multisplit.

Des frais de mise en service viennent en supplément de cette installation pour un montant de 200 à 400 €.

Une intervention au compteur sera indispensable avec la mise en place d’un disjoncteur divisionnaire de type D pour une telle puissance.

Les délais de travaux

Pour la réalisation d’une climatisation réversible dans une maison de 150 m², il vous faudra compter 5 à 6 jours de travail d’un professionnel.

Les frais de fonctionnement d’une climatisation réversible

Il ne faut pas penser que dépense d’investissement dans l’achat d’une climatisation réversible. 

En consommation électrique, avec un logement bien isolé et dans une région bien tempérée, vous devrez aussi compter sur une dépense électrique de 250 à 350 € par an, pour une telle surface, selon l’utilisation que vous en ferez, évidemment.

Les options particulières

Certaines options influeront aussi sur le tarif de cette climatisation et pourront gonfler le budget, toutefois ce surcoût pourra avoir des avantages, que ce soit en termes de confort ou en termes d’économie de consommation.

Ainsi, vous trouverez des appareils et des installations bénéficiant de ces options :

  • programmation de fonctionnement ;
  • détecteur de mouvement permettant de mettre le système en route lorsqu’une personne est détectée dans la maison et s’éteignant lorsqu’il n’y a personne ;
  • technologie inverter : permettant un réglage de la puissance en fonction du besoin, plutôt qu’un simple fonctionnement “arrêt / marche” ;
  • fonction “air sain” : qui permet de purifier l’air à l’aide d’un humidificateur afin d’éviter l’air trop sec souvent proposé ;
  • insonorisation de l’unité extérieure.

Des devis vous permettront de préciser les options les plus intéressantes.

Les normes de climatisation

Les climatisations s’entourent d’un certain nombre de normes que nous allons vous expliquer ici :

  • QualiPAC : il concerne l’installateur et certifie de sa qualité à installer ce type d’appareil ;
  • RGE : c’est aussi une norme pour les professionnels qui signifie qu’ils sont reconnus garants de l’environnement et vous permettront de bénéficier d’éventuelles aides ;
  • NF PAC : ce label de qualité est attribué à l’appareil afin de vous garantir d’un niveau de performance et un niveau acoustique acceptables ;
  • SEER : c’est la classe énergétique de l’appareil en mode climatisation et vous permet de connaître son niveau de performance comme vu précédemment ;
  • SCOP : c’est la classe énergétique en version chauffage.

Il vous faudra aussi prévoir un appareil vous permettant, dans une construction neuve, de bénéficier de la norme RT 2020.

L’entretien d’une climatisation

Une climatisation, comme un chauffage, nécessite un entretien annuel

Cet entretien doit nécessairement être réalisé par un professionnel, compte tenu des liquides frigorigènes présents.

Cet entretien dépend du professionnel auquel vous ferez appel, mais aussi de la région, ou encore du système que vous possédez.

Il faut compter autour de 200 € TTC pour un appareil monosplit et autour de 400 € pour un multisplit disposant de 3 unités intérieures.

Lorsque la recharge de votre climatisation réversible doit être changée, comptez sur un tarif de 400 à 500 € pour ce changement. Une intervention qui n’a lieu qu’environ tous les 20 ans sur un bon appareil.

Des marques de climatisation

Précisément, l’achat de l’appareil est important et une bonne marque vous mettra en grande partie à l’abri des déconvenues.

En milieu de gamme, on trouve des marques comme Toshiba, Hitachi ou Panasonic, par exemple.

En haut de gamme, vous irez vers Dalkin, le leader mondial, mais aussi Samsung ou Mitsubishi.

Les aides pour la climatisation

A ce jour, les aides comme MaPrimeRénov’ ne sont plus applicables sur les climatisations réversibles.

Par contre, sous conditions de ressources certaines aides comme celle de l’ANAH peuvent encore être appliquées.

Il existe aussi des aides de fournisseurs d’énergie.

Le professionnel qui interviendra vous précisera les dernières évolutions de la législation en matière d’aides.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire