Quel est le prix de la colle à carrelage ?

Le prix de la colle à carrelage peut grandement varier selon le niveau de préparation de cette dernière, mais aussi selon l’utilisation qui peut en être faite (intérieur ou extérieur, mur ou sol, pièces humides…). Nous vous proposons de vous apporter quelques informations sur le sujet !

Carrelage pose carreleur

Le prix de la colle à carrelage

Présentée par les fournisseurs sous différents conditionnements et différentes quantités, la colle à carrelage propose en outre diverses sortes d’applications.

Dès lors, il peut parfois devenir un peu difficile de s’y retrouver. Ainsi, de la poudre à mélanger avec de l’eau à la pâte prête à l’emploi, voici un petit aperçu des prix de la colle à carrelage :

type de colle prix au kg référence 2 en 1 : colle et joint (bi-composante)
en poudre en pâte (acrylique) en poudre en pâte
pour carrelage au sol intérieur 0.28 à 3.00 € 7.37 à 8.73 € / 13.76 à 28.10 €
extérieur 0.28 à 1.98 € / / /
pour carrelage mural 0.48 à 2.90 € 0.92 à 8.00 € / 11.00 à 26.18 €
pour carrelage de salle de bains, de cuisine ou de piscine / 4.00 à 6.00 € 2.95 € 5.48 à 28.10 €

En complément, sachez que la consommation de colle peut être la suivante :

  • simple encollage : 4 ou 5 kg par m² (soit une dépense oscillant entre 1.12 à 140.50 € selon le produit utilisé) ;
  • double encollage : 6 à 8 kg par m² (soit une dépense oscillant entre 1.68 à 224.80 € selon le produit utilisé).

NB: vous pouvez simuler le prix total du carrelage, avec la colle, en utilisant le calculateur suivant.

Les différents types de colle à carrelage

Vous l’avez remarqué dans la précédente section, la colle à carrelage se décline en trois grandes catégories, à savoir la version en poudre, la version acrylique et la version bi-composante.

La colle à carrelage en poudre

A mélanger avec de l’eau pour obtenir le produit fini, la colle à carrelage en poudre est particulièrement intéressante pour le carrelage au sol. En intérieur ou en extérieur, elle sait s’adapter, notamment aux aléas climatiques tels que le gel. 

Pour obtenir plus de souplesse et/ou une adhérence de plus haute performance encore, ce type de colle peut recevoir un adjuvant complémentaire.

La colle à carrelage acrylique

Prête à l’emploi, la colle à carrelage acrylique est aussi plus onéreuse que la version en poudre. Celle-ci ne sera utilisée qu’en intérieur exclusivement car, contrairement à la précédente, elle craint le gel. Le plus souvent, elle est utilisée pour le carrelage mural. Toutefois, elle est aussi proposée pour des poses au sol.

Avec ce type de colle, il convient de réaliser, en sus, la pose de bandes d’étanchéité au niveau des raccords et des angles.

La colle à carrelage bi-composante

Bien moins utilisée en raison de son prix élevé, la colle à carrelage bi-composante embarque de la résine époxy. Elle est particulièrement appréciée pour réparer un carreau notamment, mais aussi pour des poses requérant une étanchéité de haut niveau (piscine, douche…). 

Elle convient parfaitement pour un usage en extérieur et permet, pour une utilisation en jointoiement, de disposer de joints de carrelage anti-tache.

Les divers critères de choix 

Avant de sélectionner votre colle à carrelage, il vous faudra vous pencher sur les différents critères que celle-ci doit remplir pour satisfaire à vos besoins de chantier. En effet, un mauvais choix de colle pourrait remettre en cause la pérennité de votre revêtement.

critères

ce qu’il faut savoir

adhérence

Il s’agit de la “force maximale de rupture d’un produit de collage par unité de surface”. Pour mesurer cette force, les tests sont réalisés par le biais du cisaillement et de la traction.

Sur cette base, il est possible de noter que les colles de classe D sont certifiées par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Ensuite, il est estimé que les colles de classe C1-D1 proposent une adhérence normale et que celles de classe C2-D2 offrent une adhérence améliorée.

fluidité

Lorsqu’elles sont indiquées comme étant fluides, les colles à carrelage disposent de propriétés intéressantes en termes de mouillage et de rhéologie (fluidité et viscosité). Ces propriétés permettent alors d’opter pour un simple encollage, même avec des carreaux de grand format.

déformabilité

Selon les cas, la colle à carrelage peut être ou non déformable. Cela signifie que, lorsque ses performances sont hautes en la matière, la colle peut accepter un certain niveau de déformation contraint sans perte d’adhérence entre le carreau et son support.

Concrètement, pour disposer d’un produit avec de bonnes performances, il faudra se tourner vers une colle de catégorie S2, car la S1 offre peu de capacités dans ce domaine.

temps ouvert 

Le temps ouvert correspond au temps maximum durant lequel il est possible de poser les carreaux une fois qu’ils ont été encollés. Avec des mesures prises dans des conditions de 50% d’humidité dans l’air et de 23 degrés de température ambiante, voici les durées envisageables :

– colles à durcissement rapide : 10 minutes

– colles à durcissement normal : 20 minutes

– colles à temps ouvert allongé : 30 minutes

temps d’ajustabilité

Enfin, le temps d’ajustabilité correspond au délai le plus long durant lequel il reste possible de modifier légèrement le placement d’un carreau une fois encollé et posé.

Comment choisir la bonne colle à carrelage ?

Finalement, pour bien choisir sa colle à carrelage, il convient simplement de se poser les bonnes questions. Parmi elles se trouvent les suivantes :

  • Où le carrelage doit-il être posé ? A l’intérieur ou dehors, au sol ou au mur.
  • Quel type de carrelage va être posé ? Dans quel matériau est-il fait ? Quelles sont les dimensions des éléments à poser ?
  • L’environnement de pose est-il très humide ou pas ? Est-ce une pose dans une pièce d’eau, voire au sein même de la douche ? A moins qu’il ne s’agisse du carrelage de piscine…
  • Quel support va recevoir le carrelage ? Une chape en béton, un mur peint, un sol OSB…

Il est fortement recommandé de consulter les préconisations des fournisseurs sur les emballages des produits avant de les acheter. En cas de doute, s’adresser à un professionnel reste la meilleure solution pour ne pas commettre d’impair.

FAQ

Quelle quantité de colle à carrelage est-il conseillé de prévoir pour 1 m² ?

La quantité de colle utilisée va être fonction de différents critères, notamment s’il faut en passer par un simple ou un double encollage. Dès lors, sachez déjà que la consommation de colle à carrelage pour un simple encollage est de l’ordre de 4 ou 5 kg par m². Pour un double encollage, la consommation montera à environ 6 à 8 kg par m². Pour l’application de la colle, il faudra dans tous les cas se servir d’une spatule crantée adaptée.

Quelle est l’épaisseur de colle à prévoir pour poser correctement du carrelage ?

L’épaisseur de colle à utiliser est fonction de la dimension du carreau. Ainsi, par exemple, pour des carreaux d’un maximum de 40 x 40, il faudra procéder à un simple encollage avec une épaisseur de 3 mm environ à l’aide d’une spatule crantée de 8 mm. Pour des carreaux plus grands nécessitant un double encollage, il faudra passer sur une épaisseur de colle de 5 mm environ à appliquer avec une spatule crantée de 10 mm.

Quelle spatule crantée (ou peigne à carrelage) faut-il utiliser pour poser du carrelage ?

Cela dépend du carrelage à poser. Concrètement, pour encoller de la faïence, il est préconisé de se servir d’un peigne de 2 mm sur le carreau et de 4 mm sur le support. Dans le cas de dalles de carrelage, la dimension du peigne pourra aller jusqu’à 12 à 16 mm si ces dalles présentent une grande épaisseur.

Par où est-il recommandé de poser son carrelage de sol dans une pièce ?

Le plus souvent, la pose d’un carrelage de sol se commence dans un angle, au fond de la pièce. Mais il est aussi possible de commencer la pose par le centre de la pièce. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire