Prix de dépose d’un carrelage

Vous voulez changer de revêtement de sol ? Si l’ancien carrelage est abîmé, vous n’aurez pas le choix : il vous faudra l’enlever. Combien coûte la dépose d’un vieux carrelage ? Comment cela se passe-t-il ? Quels outils sont nécessaires à l’opération ? Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur la dépose de carrelage.

casser-carrelage

Le prix d’une dépose de carrelage 

Le prix d’une dépose de carrelage est généralement de l’ordre de 20 et 30€ par m² mais cela peut grimper jusqu’à 45€/m² pour les chantiers plus soutenus (ex: chantier avec un décaissement de sol, retrait d’un carrelage mural, etc.)

Ce prix prend en compte, non seulement la dépose des carreaux mais aussi des plinthes, ainsi que le nettoyage du support et l’élimination des gravats.

Dans quels cas déposer le carrelage ?

La dépose de carrelage peut découler de différentes raisons :

  • le souhait de relooker ou de redonner une nouvelle jeunesse à une pièce
  • un changement de destination de la pièce

Et s’il est parfois envisageable de conserver l’ancien carrelage comme support ou de le faire disparaître sous un ragréage, ce n’est cependant pas systématiquement le cas.

En effet, le carrelage peut également se révéler être trop épais, trop abîmé et/ou pas assez plan pour permettre une mise en peinture ou la pose d’un autre revêtement par-dessus.

D’autres fois, c’est la configuration des lieux qui empêche cette pose d’un autre carrelage ou d’un parquet en superposition. Il faut effectivement observer une structure finale permettant toujours l’ouverture des portes et autres menuiseries présentes.

Peut-on poser un revêtement neuf sur un ancien carrelage ?

Il est possible de poser un revêtement sur un carrelage existant uniquement si ce dernier :

  • a été correctement posé (planéité suffisante)
  • est propre 
  • et enfin, est en bon état (pas de carreaux endommagés ou partiellement décollés).

Pour vérifier la planéité, munissez-vous d’une règle de deux mètres. Les défauts ne doivent pas dépasser 5mm sous la règle.

Pour vérifier l’adhérence des carreaux, frappez doucement dessus avec un marteau. Si un carreau sonne creux ou bouge sous le marteau, c’est qu’il n’adhère plus correctement au support. Il vous faudra donc le décoller et le sceller efficacement ou alors le remplacer par du mortier.

Si une trop grande partie du carrelage est abîmée, il est plus rentable de tout déposer plutôt que de chercher à pallier chaque défaut.

Enfin, avant de procéder à la pose du nouveau revêtement, il est essentiel de dégraisser soigneusement toute la surface. Cela optimisera son adhérence.

Qu’est-ce que la dépose partielle ?

Il arrive qu’un ou deux carreaux soient cassés ou irrémédiablement tachés, alors que le reste du carrelage est intact. Dans ce cas, une dépose complète n’est pas nécessaire.

Avec une meuleuse ou un grattoir, commencez par ôter le joint autour du carreau défaillant. Cassez-le pour faciliter sa dépose, en faisant évidemment bien attention à ne pas dégrader les carreaux voisins.

Détachez les morceaux et poncez le support pour enlever le vieux mortier-colle. Une fois que cela est fait, posez une nouvelle colle spéciale carrelage et appliquez-y un carreau neuf.

Notons qu’il est important, quand on achète du carrelage, de toujours prévoir une marge de sécurité. Cela permet d’effectuer ce type de remplacement et d’éviter d’avoir à déposer l’intégralité du carrelage pour quelques défauts.

Comment se déroule la dépose d’un carrelage ?

La dépose du carrelage se fera selon deux options. Soit le carrelage est destiné à être conservé et reposé ailleurs, auquel cas il faudra procéder à une dépose la plus minutieuse possible, soit il est voué à être jeté, et dans ce cas il pourra être cassé sans précautions particulières si ce n’est celle d’abîmer le moins possible le support.

Voici les étapes à suivre pour déposer un carrelage dans les règles de l’art :

Etapes

Ce qu’il faut faire

Retirer le premier carreau

– L’objectif, pour ce premier carreau, est de repérer un carreau ayant déjà un peu bougé au fil du temps et qui, par conséquent, se trouve moins bien fixé que les autres. Généralement, ce carreau sonne creux quand on le tapote avec un marteau.

– Si, lors de cette recherche, il s’avère que plusieurs carreaux sonnent creux, votre travail s’annoncera alors bien moins difficile ! En effet, un tel carreau est plus facile à déposer.

– A l’aide d’une meuleuse équipée d’un disque diamant, il convient alors de venir creuser les joints qui ceinturent le carreau à retirer. Cette étape peut également être réalisée à la main, avec un grattoir.

– Une fois dégagé, le carreau devra être cassé :

  – soit en traçant des diagonales à la meuleuse

  – soit en perçant des petits trous à l’aide d’une perceuse, ce qui aura pour effet de fragiliser le carreau

– Il faudra enfin procéder au décollage de ce carreau dans sa totalité, ce qui permettra de disposer d’une surface de travail plus confortable pour le retrait des carreaux suivants

Déposer les autres carreaux 

– Pour le second carreau et tous les suivants, il s’agira de faire passer un ciseau à brique sous chacun d’eux et de le faire glisser en tapant doucement dessus avec un maillet. Le travail sera plus ou moins minutieux selon que le carrelage est à préserver ou non.

– Simultanément, il faudra appliquer un léger mouvement afin de créer un effet de levier. Le carreau devrait se décoller sans trop de résistance.

– Si toutefois cette technique ne fonctionne pas, il faudra alors en passer par le marteau percolateur, bien plus efficace, mais destructeur.

Nettoyer le support

– A l’issue de la dépose des carreaux, il faudra encore venir gratter les résidus de colle et de carreau.

Une fois le carrelage enlevé entièrement, il ne vous restera plus qu’à préparer le sol à recevoir le nouveau revêtement.

Après la dépose, préparer la pose du nouveau revêtement

Une fois le carrelage déposé, il faut couler une chape de béton pour unifier le support et garantir une  pose durable et esthétique.

Vous avez le choix entre deux types de ragréages :

  • Le ragréage autolissant, pour les supports en bon état, sans trop d’irrégularités
  • Le ragréage fibré pour les sols très abîmés

La dépose de carrelage n’a désormais plus de secret pour vous, il ne vous reste plus qu’à contacter un carreleur fiable. Si vous n’en connaissez pas, remplissez le formulaire ci-dessous.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire