Prix d’installation électrique pour une maison de 200 m²

Vous vous interrogez sur le prix d’installation électrique pour une maison de 200 m² ? Afin de vous aider à pré-chiffrer votre projet, nous vous proposons de découvrir les différents postes de dépenses qu’il faut envisager et les coûts qui y sont associés, en général, en passant par un professionnel.

diagnostic-electricite

Les prix d’installation électrique pour une maison de 200 m²

Certains critères viennent directement impacter le prix d’une installation électrique pour une maison de 200 m². Par exemple, il est important de prendre en compte le nombre de pièces d’eau, qui demandent des compétences poussées en termes de sécurité et beaucoup d’attention. De la même manière, si des installations sont prévues en extérieur, il sera indispensable d’opter pour les bons matériels, notamment avec des niveaux de sécurité IP 24 ou IK 07. Par ailleurs, si la maison doit être chauffée à l’électrique, cela aura automatiquement une forte incidence sur l’enveloppe finale. 

En moyenne, selon l’ampleur des travaux engagés, il faudra 85 à 125 € par m², soit, pour une maison de 200 m², un budget de 17 000 à 25 000 € pour une bonne installation électrique.

Le prix du tableau électrique

Un des premiers postes qu’il faut traiter dans l’installation électrique d’une maison, quand il est question de créer intégralement l’installation, est celui du tableau électrique qui représente le point de départ de distribution de l’électricité dans le logement. Mais, très souvent, il faudra également prévoir un disjoncteur, aussi bien en neuf que dans le cas d’un agrandissement. Voici alors ce qu’il en coûte : 

Postes de dépense Prix
Le tableau électrique 600 à 900 €
Le disjoncteur de branchement (c’est le disjoncteur général qui s’intègre directement dans le tableau électrique) 150 à 200 €
Le disjoncteur différentiel (afin de protéger l’installation des risques d’électrisation) 200 à 300 €
Le disjoncteur divisionnaire (afin de gérer les différents secteurs de l’installation : chauffage, lumières, prises de courant) 90 à 120 €

Le prix d’interventions électriques courantes

En électricité, une maison peut nécessiter un grand nombre d’installations plus ou moins complexes. Des prises de courant aux éclairages en passant par les installations de chauffage et de domotique, les besoins sont variés et nombreux. Les prix annoncés dans le tableau qui suit sont plus étudiés dans le cas où le professionnel se déplace pour assurer plusieurs des travaux visés. Dans le cas où il ne serait sollicité que pour un ou deux postes, les frais seraient alors plus élevés.

Type de travaux Prix
Prise de courant 16 A pour des appareils courants 50 €
32 A pour appareils de cuisson 40 €
prise télé 25 €
Eclairage  simple 20 €
spot encastrable 50 à 100 €
éclairage extérieur 30 à 50 € le ml
Interrupteur va-et-vient pour raccorder une lumière à deux boutons 30 €
variateur 50 à 70 €
minuterie 50 à 70 €
télérupteur lorsque plusieurs boutons commandent un éclairage 30 à 40 €
Chaudière pose seule 300 à 1 500 €
Chauffe-eau pose seule 300 à 500 €
Chauffage convecteur simple 40 à 80 €
radiateur soufflant 100 à 200 €
radiateur radiant 150 à 300 €
radiateur à inertie fluide 200 à 500 €
radiateur à inertie sèche aluminium 250 à 450 €
radiateur à inertie sèche fonte 300 à 600 €
radiateur à inertie sèche pierre 400 à 800 €
radiateur à double cœur de chauffe 500 à 1 000 €
radiateur à accumulation de chaleur 700 à 1 800 €
radiateur sèche-serviettes 100 à 500 €
chauffage par le sol 40 à 80 € le m²
plafond rayonnant 100 € le m²
Autres visiophone 700 à 2 000 €
boîte encastrée simple 10 €
boîte encastrée double 15 €
câble électrique sous gaine 100 € le ml
automatisation d’un portail 300 à 1 500 €
motorisation de porte de garage 200 à 500 €
détecteur de fumée 810 à 100 €
alarme domotique 3 000 à 5 000 €

La puissance du compteur

Dans une maison, il est indispensable de bien adapter la puissance du compteur afin de pouvoir, ensuite, répondre aux différentes sollicitations. Il sera donc important de savoir quels équipements seront installés :

  • four et plaques électriques ;
  • lave-linge et sèche-linge ;
  • lave-vaisselle ;
  • chauffage électrique ;
  • domotique ;
  • machines, outils dans l’atelier…

En général, pour une maison de plus de 120 m², il faudra prévoir 12 kw si le chauffage est électrique avec une excellente isolation. Toutefois, si l’isolation n’est pas excellente ou si la surface habitable est plus grande encore, il faudra alors plus aller vers une puissance de 15 à 36 kw. Dès lors, cette seconde option sera plus adaptée à une maison de 200 m². 

Les aides possibles pour une installation électrique

Les travaux électriques, dans du neuf, n’ouvrent pas droit à des aides, à moins d’opter pour des équipements faisant appel à de l’énergie renouvelable, auquel cas il sera possible de bénéficier du crédit d’impôts sur les équipements associés à cette énergie.

Par contre, en rénovation, il sera, déjà, possible de voir les prestations et les fournitures facturées avec un taux de TVA de seulement 10 % si le logement a plus de deux ans. Cette rénovation, si le logement a plus de 20 ans, pourra aussi être accompagnée par une prime d’amélioration de l’habitat de la Direction Départementale de l’Equipement à condition d’être propriétaire occupant. Cette aide est également soumise à conditions de ressources.

La réglementation

L’installation électrique d’un logement doit répondre à la norme NF C 15-100. Cette norme encadre ce qui peut ou non être fait en termes de réseau électrique de manière à protéger le bâtiment et ses occupants. Parmi les pièces les plus complexes en la matière se trouvent les pièces d’eau, car, chacun le sait, l’eau et l’électricité ne font pas bon ménage, et de grandes précautions doivent alors être prises pour éviter les accidents. Cette norme donne également les règles quant au nombre de prises et de points de lumière nécessaires selon chaque type de pièce afin d’offrir un bon confort.

Dans le neuf, les installations électriques, avant de pouvoir être raccordées au compteur du fournisseur d’énergie, doivent faire l’objet d’un contrôle rigoureux. C’est le Consuel qui se charge de cette opération et qui valide le bon respect des normes. 

FAQ

J’ai un projet de construction pour un logement d’environ 200 m². Quelle est la puissance de compteur à prévoir avec le fournisseur d’énergie ?

Pour une telle surface, il faudra tabler sur un minimum de 15 kw pour répondre à la demande de l’ensemble des installations électriques. Toutefois, si vous optez aussi pour un chauffage électrique, mais avec une isolation aux normes, c’est-à-dire très performante, cette puissance pourra être revue à la hausse. L’idéal est de demander conseil auprès d’un professionnel ou de votre futur fournisseur qui vous donnera des indications en fonction des équipements que vous prévoyez effectivement dans votre logement.

A quel montant de facture d’électricité faut-il s’attendre dans une maison de 200 m² ?

En moyenne, en 2021, pour un logement de 200 m² chauffé à l’électricité, il est possible de compter une dépense de l’ordre de 4 800 € par an pour 29 900 kWh/an, soit 400 € par mois.

Comment savoir si on consomme beaucoup d’électricité ?

Pour savoir si vous consommez beaucoup d’électricité, quelques vérifications simples peuvent être faites. Par exemple, en ne laissant qu’un seul appareil électrique allumé ou en veille, et en effectuant deux relevés de compteur à au moins une heure d’intervalle, vous connaîtrez sa consommation. Vous pouvez aussi vous assurer que le montant sur vos factures correspond bien à votre consommation, celle affichée sur votre compteur. 

Par ailleurs, si vous soupçonnez une fraude sur votre compteur, il vous suffit d’éteindre tous vos appareils et de voir si le compteur continue de relever une consommation.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire