Prix pour refaire l’électricité d’une maison

Parfois, la rénovation électrique d’une maison est indispensable. Le prix pour refaire l’électricité d’une maison est alors fonction d’un certain nombre de critères qui vont être exposés dans la suite de cet article.

diagnostic-electricite

Prix pour refaire l’électricité d’une maison selon la superficie 

Avant de commencer, il faut savoir que refaire l’électricité d’une maison consiste en une mise aux normes du logement ou bien à une mise en sécurité de ce dernier. 

De manière générale, le prix pour refaire l’électricité d’une maison oscille entre 80 et 150 € par mètre carré. Il suffit ensuite de multiplier ce tarif par la superficie de votre logement pour obtenir un ordre de prix. 

Voici ce qu’il est possible de compter :

Superficie de la maison Prix moyen pour refaire l’électricité
70 m² 5 600 à 10 500 €
90 m² 7 200 à 13 500 €
110 m² 8 800 à 16 500 €
130 m² 10 400 à 19 500 €
150 m² 12 000 à 22 500 €
200 m² 16 000 à 30 000 €

Prix pour refaire l’électricité selon le type de rénovation

La nature même de la rénovation est aussi à prendre en considération dans la tarification du chantier d’électricité. Voici quelques indications en la matière :

Type de rénovation électrique

Description

Tarif

mise en sécurité

Souvent, lors de la rénovation pièce par pièce, une mise en sécurité est réalisée. Elle peut également être faite au moment de l’entrée dans le logement. Elle consiste simplement à vérifier que les divers composants de l’installation répondent bien aux normes en vigueur et, auquel cas, y remédier pour la bonne sécurité aussi bien des équipements que des occupants du foyer. 

50 à 80 €

rénovation partielle

Pour ce qui est de la rénovation partielle, elle consiste quant à elle à mettre aux normes le logement sur le plan électrique. Il s’agit généralement de mettre la terre, remplacer des fils électriques, remplacer des différentiels…

80 à 120 €

rénovation totale sans chauffage électrique

Que la rénovation totale soit avec ou sans chauffage électrique, elle consiste à remettre à neuf l’intégralité de l’électricité du logement.

110 à 150 €

rénovation totale avec chauffage électrique

150 à 200 €

Prix pour refaire l’électricité par poste

Le tableau qui suit reprend les principales opérations qu’il est possible de réaliser lors d’une rénovation électrique :

Type de poste Prix en fourniture et pose
réfection totale du tableau électrique 800 à 1 500 €
changement de prise 40 à 50 €
ajout de prise  90 à 150 €
changement d’interrupteur 60 à 80 €
rénovation du câblage 15 à 30 € le ml
interrupteur différentiel 40 à 100 €
disjoncteur divisionnaire 50 à 150 €
boîte d’encastrement 35 à 50 € l’unité
radiateur électrique 150 à plus de 500 €

Prix de la main d’oeuvre pour refaire l’électricité d’une maison

Il faut savoir que pour refaire l’électricité d’une maison, il est indispensable de faire appel à un professionnel aguerri. En effet, ce dernier garantit une installation parfaitement conforme aux normes et réalisée dans les règles de l’art. 

Côté tarification, chaque artisan est libre de fixer ses prix comme il l’entend. Il est donc difficile de donner un tarif exact. Toutefois, il est possible de constater des tarifs horaires sur le marché oscillant entre 30 à 60 € de l’heure. Cela est également fonction de la zone géographique et de la difficulté d’accès au chantier. 

Pour une rénovation totale ou partielle du réseau électrique d’une maison, il est assez rare qu’un électricien vous propose un tarif horaire. En effet, le prix est plutôt inclus dans un forfait. Il est préconisé, avant de signer le devis d’un professionnel, de demander des devis auprès de plusieurs artisans différents afin de vérifier les tarifs pratiqués et de faire jouer la concurrence. 

Il faut noter qu’en moyenne, une installation électrique doit être surveillée tous les 3 ou 5 ans maximum et elle doit être rénovée tous les 20 ou 25 ans tout au plus.

Pour ce qui est de la réalisation d’un diagnostic électrique, un professionnel facturera l’intervention entre 100 et 150 €.

De quoi dépend le prix pour refaire l’électricité d’une maison ?

Vous l’avez remarqué, refaire l’électricité d’une maison peut parfois nécessiter un budget assez conséquent. Il faut savoir que ce prix est généralement fonction d’un certain nombre de paramètres qui peuvent être les suivants : 

  • l’état et la qualité de l’installation électrique actuelle
  • la superficie du logement
  • la présence ou non d’un chauffage électrique
  • le nombre et le type d’équipements électriques
  • la qualité du matériel utilisé
  • la nature de la rénovation 
  • le type de pose
  • le professionnel choisi

Pourquoi et quand refaire l’électricité d’une maison ?

Il est question de refaire l’électricité d’une maison dans différents cas de figure. Pour les plus courant, il est notamment possible de citer :

  • pour sécuriser l’installation électrique de la maison et ainsi éliminer les potentiels risques d’incendie
  • lorsque des dysfonctionnements récurrents ont lieu comme des court-circuits, le compteur qui disjoncte…
  • pour mettre un logement aux normes, notamment en cas de location (ce qui est une obligation) ou bien en cas de vente du bien (ce qui n’est pas obligatoire mais fortement recommandé afin de rassurer les futurs acquéreurs)
  • en cas d’agrandissement du logement, il est possible, en plus de créer l’électricité pour cette surface, de revoir l’installation existante dans l’habitation initiale

Pour ce faire, il est possible de demander l’aide d’un professionnel qui pourra effectuer une analyse de l’installation ou bien de faire réaliser un diagnostic électrique qui détaillera les points faibles de l’installation et les travaux de rénovation à mettre en œuvre. 

Refaire l’électricité d’une maison : quel type de pose choisir ?

Lors de la rénovation de l’installation électrique d’un logement, il faut savoir qu’il sera indispensable de choisir le type de pose pour vos nouveaux équipements ou câblages. Généralement, deux options peuvent s’imposer. La principale différence repose sur l’esthétique de l’installation.  

Type de pose

Description

rénovation encastrée

Dans ce cas de figure, les prises, interrupteurs, gaines et autres équipements sont encastrés dans les murs ou cloisons. Cela nécessite de réaliser des saignées et de creuser dans la matière pour les y installer. Toutefois, cela permet de rendre parfaitement invisibles les câbles, ce qui est plus esthétique.

rénovation en applique / en saillie

La pose en applique, aussi appelée pose en saillie, consiste à mettre les câbles nécessaires sous goulottes. La pose est alors plus simple, plus rapide mais également moins esthétique. 

Les différentes étapes pour refaire l’électricité d’une maison

Pour refaire l’électricité dans une maison, il est possible de suivre différentes étapes. 

En effet, en premier lieu, il peut être intéressant de réaliser un diagnostic de l’installation en place. Cela permet notamment de savoir quel est l’état de cette dernière, quel est son niveau de sécurité, sa conformité par rapport à la norme NFC 15-100 ou encore la qualité des matériaux utilisés par exemple. Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel. Il met alors en exergue les points défaillants de l’installation et définit des travaux à mettre en place pour y remédier.

Une fois cette première étape de passée, il est possible d’élaborer les nouveaux plans de l’installation électrique à mettre en œuvre. Ces derniers vont servir de base à suivre pour savoir quels travaux sont prévus à quels endroits. Ainsi, ce plan comportera notamment les pièces où il est nécessaire de remplacer le réseau de câbles et de fils électriques. Il est aussi possible d’y voir figurer les installations de nouveaux matériels comme l’ajout de prises, d’interrupteurs, de points lumineux ou autres. Enfin, sur ce schéma électrique, peuvent aussi prendre place les modifications des éléments déjà installés. Ce peut être le cas pour une mise à la terre du logement, pour un remplacement de tableau électrique ou autres.

La troisième phase consiste, dans le cas d’une rénovation partielle ou totale, à la dépose du matériel existant. Dans ce cas, tous les équipements qui ne sont pas aux normes ou sécurisés seront retirés. Cela se fait notamment via le diagnostic qui permet de connaître tous les points à traiter au niveau de l’installation.

Une fois les différentes étapes réalisées, il est enfin possible de passer à la rénovation à proprement parler. Cela consiste donc à installer les nouveaux réseaux ainsi que les équipements neufs à remplacer ou bien à ajouter. Dans cette phase, c’est le schéma électrique qui servira de guide au professionnel pour savoir ce qu’il doit installer.

Rappels sur la norme NFC 15-100

En électricité, la norme la plus courante est la norme NFC 15-100. Voici quelques règles qui sont alors incontournables :

  • installation électrique équipée de la terre
  • mise en place d’un parafoudre
  • emplacement du tableau électrique entre 90 et 170 cm de hauteur par rapport au sol
  • installation de différentiels résiduels de 30 mA pour une protection optimale de l’installation
  • disposer d’une réserve de 20 % sur le tableau électrique pour prévoir d’éventuelles extensions
  • pour tout logement dont la superficie est comprise entre 35 et 100 m², être équipé d’au minimum 2 interrupteurs (24 A type AC et 140 A type A)

Pour ce qui est de la salle de bains, il faut savoir que des normes spécifiques doivent également être respectées pour la sécurité des utilisateurs. 

FAQ

En tant que locataire, est-ce à moi de payer pour refaire l’électricité de la maison que je loue ?

En tant que locataire, c’est au propriétaire d’envisager les travaux de rénovation électrique. De plus, en tant que bailleur, il est obligatoire de louer un logement sécurisé. Il faut réaliser un diagnostic électrique pour mettre en exergue les points à modifier de l’installation avant la mise en location du bien. C’est donc lui qui prend en charge le coût induit par ces travaux.

Existe-t-il des aides pour refaire l’électricité d’une maison ?

Le coût de la réfection de l’électricité d’une maison peut en effet être amoindri grâce à certaines aides. Pour y être éligible, il vous faudra toutefois faire réaliser vos travaux par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il sera alors possible de bénéficier d’un prêt à taux 0, des aides de l’ANAH ou encore d’une TVA 5,5 % pour les logements de plus de 2 ans à la fois sur les fournitures et la main d’œuvre.

Comment choisir mon électricien pour faire refaire l’électricité de ma maison ?

Il existe plusieurs critères pour choisir un bon artisan. Dans un premier temps, il faut choisir un professionnel de confiance. Pour ce faire, il vous est possible de vous fier à votre ressenti et au feeling qu’il vous est possible d’avoir avec cet artisan. Toutefois, cela ne suffit pas. Pour être certain de ne pas avoir affaire à un charlatan, il est vivement conseillé de vérifier l’existence de la société en contrôlant son immatriculation. Il est aussi possible de se fier aux commentaires et avis de clients laissés sur la page internet de la société ou du bouche à oreille si c’est ainsi que vous avez connu le professionnel. Enfin, il est possible de vérifier la bonne structure du devis réalisé, de demander à voir l’assurance responsabilité civile du professionnel ou encore sa garantie décennale. Ce sont des éléments de fiabilité qui peuvent vous mettre plus en confiance avec l’artisan choisi. 

Etre équipé d’une prise de terre est-il obligatoire ?

Il est vrai que depuis 2015, il est indispensable que la prise de terre soit installée dans chaque prise et interrupteur de la maison, quelle que soit la pièce.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire