Prix et installation d’une lucarne de toit

La lucarne de toit est une fenêtre verticale, située en toiture. Son style est souvent dicté par l’architecture régionale. Entre les prix, les possibilités de styles, la mise en œuvre, etc., nos partenaires du bâtiment répondent à de nombreuses questions afin de vous permettre de découvrir comment installer une lucarne, et ce qu’il en coûte !

lucarne

Le prix d’une lucarne de toit

Le prix d’une lucarne de toit englobe un certain nombre de postes indispensables à sa création :

Matériau

Prix 

Couverture (fournie et posée)

Tuiles

20 à 150 € le m²

Ardoises

50 à 180 € le m²

Chaume

100 à 150 € le m² 

Zinc

70 à 160 € le m²

Bac acier

25 à 75 € le m²

Habillage

Tôle

dès 8 € le m²

Parpaings

7 à 15 € le m²

Fenêtre (fournie et posée)

PVC

500 à 550 €

Bois

400 à 500 €

Alu

500 à 600 €

Mixte alu/bois

900 à 1 100 €

Vitrage (fourni et posé)

Double

70 à 250 € le m²

Triple

90 à 350 € le m²

Les prix restent donc très variables, car ils sont régis par plusieurs paramètres, à savoir :

  • Les matériaux de composition : lucarne maçonnée, lucarne en bois…
  • Le vitrage : double, triple, à isolation renforcée…
  • La marque des fabricants.
  • La taille de la lucarne.

A cela il faudra ajouter les frais de pose, car il n’est pas question de poser une lucarne sans l’aide d’un pro, la norme l’exige.

Le prix de pose d’une lucarne de toit

Il faut compter dans les 20 à 60 € de l’heure pour la pose d’une lucarne de toit. Là aussi, les prix dépendent de plusieurs facteurs :

  • Le type de lucarne : chaque modèle pose des difficultés spécifiques et entraîne des devis différents.
  • La rénovation et le neuf : la rénovation implique plus de travaux et coûte par conséquent plus cher qu’une pose à neuf.
  • Les tarifs de chaque entreprise d’installation.

Si vous souhaitez recevoir un chiffrage concret et gratuit de vos travaux, nous vous invitons à le faire au travers de notre site.

Présentation de la lucarne de toit

La lucarne de toit est une fenêtre intégrée dans la toiture. Elle est conçue pour s’adapter à toutes les formes de toiture, y compris les plus pentues !

Les modèles de lucarnes de toit

Avant toute chose, il faut faire la différence entre une lucarne à part entière et un velux !

  • La lucarne de toit : elle est placée à la verticale, elle comporte des « joues » de chaque côté de la fenêtre et une couverture ;
  • Le velux : il suit la pente du toit.

Les modèles de lucarne de toit sont très nombreux, avec des déclinaisons qui sont souvent régionales. Pour illustrer cela, voici quelques modèles :

Modèle de lucarne

Description

Croupe

Surmontée d’un toit à deux versants de grande longueur et d’un pan frontal en forme de triangle, elle reçoit aussi le nom de lucarne capucine, car elle ressemble à un capuchon évoquant la capuche des moines.

Jacobine

Surmontée d’une toiture normale à deux versants, la lucarne jacobine ressemble à s’y méprendre à une fenêtre de toit.

Guitare

Originale et géométriquement complexe, cette lucarne surnommée aussi Guitare est surmontée d’un toit arrondi débordant sur les flancs.

Normande

Originaire de Normandie d’où elle tient son nom, cette lucarne est surmontée d’une demi-croupe frontale débordante sur les latéraux.

Chien assis

La plus représentative du segment, elle se démarque avec son toit plat dans le sens contraire à la pente de la toiture.

Chapeau de gendarme

Très tape à l’œil grâce à ses contours galbés, cette lucarne se marie parfaitement aux toitures en ardoise y apportant une touche d’originalité remarquable.

Rampante

Plus contemporaine, cette lucarne est surmontée d’un toit horizontal dans le sens de la pente de la toiture.

Meunière ou pendante

Ressemblant énormément a la lucarne jacobine elle s’en distingue quand même de par ses bords plus marqués et surtout de par son positionnement plus à l’aplomb de la façade.

Rentrante

Construite en arrière-plan par rapport à pente de la toiture, cette lucarne surmontée d’une toiture arrondie ou à double versants, s’accompagne très souvent d’un petit balconnet.

Fronton cintré

Surmontée d’une structure en arc de cercle ou en demi-cercle, cette lucarne particulièrement attirante propose une immense possibilité de personnalisation : sculptures, petites colonnes, statuettes, etc. mais elle reste adaptée à des architectures bien particulières.

Oeil de boeuf

Facilement reconnaissable grâce à sa forme ronde ou ovale, cette lucarne fait automatiquement penser à un hublot de bateau, elle est d’ailleurs de petite taille en général, cette même dimension réduite permet d’installer plusieurs lucarnes hautement fonctionnelles et décoratives sur un même toit.

Hollandaise

Encore une lucarne particulièrement prônée pour l’ardoise, cette lucarne est reconnaissable à sa forme caractéristique de trapèze.

Avantages et inconvénients

Comme toute installation, il faut s’attendre à découvrir de beaux avantages mais aussi faire face à quelques points moins positifs. Voici donc ceux d’une lucarne de toit :

Les avantages:

  • Apport de lumière naturelle
  • Aération naturelle
  • Agrandit l’espace
  • Offre une vue plus agréable qu’avec un vélux (vitre verticale)
  • Augmente la valeur immobilière
  • Variété de styles : souvent régionaux

Les inconvénients

  • Le prix d’achat : la lucarne de toit « traditionnelle » coûte généralement plus cher qu’une fenêtre de toit classique
  • La pose : délicate et assez technique
  • Requiert une toiture avec une pente d’au moins 30 %
  • Peut être refusée par le Plan Local d’Urbanisme (PLU)

La pose d’une lucarne de toit

La pose en neuf

En neuf, la lucarne de toit sera directement intégrée à la mise en œuvre de la charpente et de la couverture. 

Dès lors, le constructeur devra réaliser cette création dans le respect des normes imposées en la matière, à savoir les DTU 40.11 à 40.25 (travaux de couverture) et le DTU 31.1 (charpentes et escaliers en bois). Les matériaux utilisés devront, quant à eux, répondre aux exigences de la norme CE

Par ailleurs, pour pouvoir placer une lucarne de toit, il est indispensable, alors, de disposer d’une pente d’au moins 30 %.

La pose en rénovation

Tout d’abord, dans le cadre d’une rénovation, il faut prendre en considération l’ajout de poids qui va être imposé à la toiture. Selon les cas, la charpente devra être renforcée, car une lucarne de toit peut venir appliquer entre 150 à 600 kilos supplémentaires.

Ensuite, dans la théorie, la technique de pose se résume aux étapes suivantes :

Etapes

Commentaires

La préparation

Déposer la couverture (ardoises, tuiles ou autres).

 

La modification de la charpente

Créer une trémie en sciant la charpente et en ajoutant des bois.

Selon les cas, la création d’une trémie pourra nécessiter le déplacement d’une panne intermédiaire. L’objectif est alors de libérer un espace pour la future lucarne.

Poser l’ossature de la lucarne.

Le chevêtre est construit avec :

– des poteaux de jambage 

– des petits entraits 

Les entraits ont d’ailleurs pour rôle de renforcer la structure de la lucarne.

L’habillage

Réaliser l’habillage de la lucarne. 

Les joues et la couverture sont installées.

L’étanchéité et l’isolation

Mettre en place les éléments d’étanchéité (bande de zinc ou équivalent) et d’isolation.

Prévoir la gestion des eaux de pluie.

Afin de créer une excellente étanchéité, des bandes de zinc sont placées sur :

– les noues

– l’appui de la façade

– le long des joues

Par ailleurs, il faut s’occuper de la modification du système d’évacuation des eaux pluviales.

En termes d’isolation thermique, le bâti doit être protégé. En raison de ce type de structure particulière laissant peu de place, il est alors possible d’opter pour des matériaux isolants minces.

Les ouvertures

Poser les fenêtres.

 

Les finitions

Réaliser les finitions.

 

Dans la pratique, la pose est assez technique. C’est pourquoi, elle est bien souvent confiée à un professionnel de la toiture.

La rénovation d’une lucarne existante

Mais si la lucarne existe déjà et qu’elle a simplement besoin d’un petit coup de jeune, il est alors possible de la rénover en réalisant quelques-uns des travaux suivants :

Les démarches administratives

En neuf, la lucarne de toit sera automatiquement prise en compte dans votre permis de construire.

En rénovation, créer une lucarne revient à modifier l’aspect extérieur. Dès lors, un permis de construire doit être obtenu pour le projet. Par contre, s’il est seulement question de rénover une lucarne existante, une déclaration préalable de travaux suffira.

Dans les deux cas, neuf ou rénovation, il sera indispensable de consulter le PLU de votre commune afin de vous assurer qu’il autorise ce type d’ouverture de toit.

Il faudra également s’assurer que votre construction ne viendra pas nuire à l’intimité du voisinage. En effet, une réglementation particulière régit la pose d’ouverture pouvant donner sur les propriétés des voisins. Il s’agit des articles 675 à 680 du Code civil dont les principaux éléments à retenir sont les suivants :

Type de vue

A retenir

Oblique

Si, lorsque l’on se penche par la lucarne, il est possible d’observer la propriété voisine, il faut alors respecter une distance de 60 cm. Cette distance devra tenir compte de l’angle d’ouverture, et ce, jusqu’aux limites de propriété.

Droite

Dans ce cas, la vue chez le voisin est possible sans même se pencher. Dans ce cas, la lucarne devra respecter une distance de 190 cm.

Le cas du mur mitoyen

Enfin, si la future lucarne vient surplomber un mur mitoyen, la seule possibilité de construction devra être assortie de l’accord du voisin. A défaut, la pose sera impossible.

En outre, dans le cas particulier d’un logement implanté dans un lotissement, il faudra aussi s’assurer que le règlement de ce dernier autorise ce type de travaux.

Recevoir un devis de pose pour une lucarne de toit 

Faire appel à un pro est comme nous l’avons vu une condition sine qua non pour une lucarne aux normes et parfaitement fonctionnelle, et si vous souhaitez bénéficier des meilleurs prix, vous pouvez obtenir sans attendre votre devis gratuit.

Pour conclure, nous vous rappelons que pour choisir un prestataire adapté à votre budget, il convient de demander plusieurs devis pour comparer les offres avant de vous lancer dans vos travaux.

FAQ

Permis de construire ou déclaration préalable de travaux pour une lucarne de toit ?

Pour savoir quel type de démarche il faudra faire, il faut d’abord savoir s’il est question d’une création de lucarne ou de la rénovation d’un existant. Par ailleurs, en création, celle-ci sera-t-elle réalisée dans le cadre de la construction complète de la maison ou ajoutée à la structure en place ? Ainsi, sachez que le permis de construire sera automatiquement demandé lors d’une création de telles ouvertures, que ce soit pour l’ajouter à l’existant ou pour une maison neuve. Et si le projet porte sur une simple rénovation de l’ouverture afin de lui redonner un peu de sa superbe d’origine, alors la déclaration préalable de travaux sera de mise.

Quel professionnel pour créer une lucarne de toit ?

La lucarne de toit est un élément bien particulier qui est intégré à la toiture. Dès lors, pour des travaux réalisés dans les règles de l’art, il convient de faire appel à un charpentier ou un couvreur. 

Pourquoi parle-t-on plus de chien assis que de lucarne sur les toits ?

C’est simplement un effet de déformation de langage. Au départ, le chien assis correspondait clairement à un type d’ouverture de toit, ce dernier avait pour rôle d’apporter une meilleure ventilation. Le chien assis est de petite taille et très souvent aveugle (c’est-à-dire qu’il n’a pas de fenêtre). Aujourd’hui, il existe un grand nombre de styles de lucarne de toit, dont le chien assis fait partie.

J’ai une maison qui donne sur un terrain vide et je me demande si je peux faire poser une lucarne de toit alors que ma maison est en limite de terrain. Est-ce possible ?

Etant donné qu’il est question d’un terrain dit “terrain nu”, les réglementations habituelles, notamment en termes de distances à respecter, ne s’appliquent pas. 

J’ai lu qu’il existe des modèles de lucarne préfabriqués. Est-ce une bonne idée ?

Il existe en effet différentes possibilités de lucarne de toit. Certaines font appel au sur-mesure et d’autres à des versions préparées en atelier. Dans le cas du préfabriqué, un des grands avantages est le poids de la structure. En effet, ce dernier est généralement bien inférieur à celui de la version réalisée sur-mesure. Le coût sera également moins élevé. Par contre, le risque est d’avoir moins de choix et de devoir adapter la toiture à la lucarne et non l’inverse.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire