Prix et pose d’un plafond suspendu

Poser un plafond suspendu est la bonne solution pour : l’isolation thermique, l’isolation acoustique, l’éclairage et la dissimulation esthétique (plafond abîmé, ou câbles).
Découvrez le faux plafond suspendu !
Obtenez des conseils pour faire un faux plafond suspendu : prix et pose !

Rate this post
Pas de commentaire

Quel est le prix d’un plafond suspendu ?

Le plafond suspendu est un plafond secondaire que l’on positionne sous le vrai plafond. D’où son nom de faux plafond suspendu.

A quoi sert-il ?

  •  A masquer les défauts : ce second plafond cache les défauts d’un plafond abîmé. Il sert également à dissimuler une installation électrique
  • A transformer : il réduit la hauteur d’un plafond
  • A isoler : combiné à un isolant, le faux plafond suspendu renforce l’isolation thermique et acoustique d’une pièce
  • A éclairer : le faux plafond suspendu peut accueillir des spots, pour l’éclairage d’une pièce

 Et le coût ? Le prix d’un plafond suspendu est de 6 à 12 €/m2 (tarif moyen).

Voici le tarif des matériaux constituant le faux plafond suspendu :

Type de faux plafond Prix des matériaux (€/m2)
Plaques de plâtre placo BA13 2 à 4 €
Plaques de plâtre placo hydrofuge 3 à 5 €
Placo haute résistance au feu 6 à 12 €
Dalle 60×60 4 – 8 €
Lambris PVC plafond 5 – 12€
Bois de parement 3 à 40 € selon essence

Un plafond suspendu ça n’est pas très cher et ça n’est pas non plus très difficile à installer…

Pose de plafond suspendu

La pose d’un plafond suspendu se fait souvent en plaques de plâtre (i.e. placo).

De fait, nous détaillerons ci-dessous la méthode de pose d’un plafond suspendu en placo.

Comment poser un faux plafond : le principe général

Avant de poser votre plafond, vous allez d’abord devoir installer une structure en métal ou en bois, sur laquelle vous visserez votre plafond.

pose plafond suspendu

pose de plafond suspendu en plaques de plâtre placo

Faire un faux plafond suspendu : étapes par étapes

A présent, voyons comment faire un faux plafond suspendu, étape par étape :

Etape 1 : déterminez la hauteur de plafond

Déterminez la hauteur de votre futur plafond (plaques + isolant). Reportez-la sur les murs.

Etape 2 : positionner les structure d’accroche

Mettre en place la structure d’accroche du plafond.

Pour cela, vous pouvez utiliser des suspentes ou des rails.

  • Les suspentes : elles sont fixées au plafond, sur l’épaisseur souhaitée
  • Les rails : ils sont fixés au mur, sur tout le contour de pièce

Etape 3 : mettre en place l’ossature

Mettre en place l’ossature métallique : fourrures ou suspentes (cas d’une ossature métallique).

Etape 4 : intégrer l’isolation

Intégrez l’isolation thermique et acoustique.

Etape 5 : poser les plaques de plâtre

Visser les plaques de plâtre sur la structure d’accroche.

Vous pouvez utiliser un lève plaques, pour faciliter la pose des plaques de plâtre.

Sachez que la dimension standard d’une plaque de plâtre est de 250 cm x 120 cm.

Etape 6 : procéder aux finitions

Il ne vous reste plus qu’à appliquer un enduit pour joint pour unifier le plafond, puis une peinture, et le tour est joué !

Deux remarques :

  • Soyez précis dans vos mesures ! Pour la hauteur du plafond comme pour la taille des plaques…
  • Pour mieux isoler, insérez de la laine de verre dans les fourrures !

Vous pouvez également contacter un professionnel pour assurer la pose de votre plafond suspendu.

Vous envisagez de poser un faux plafond? Recevez un chiffrage gratuit pour vos travaux 🙂

Quel est le prix de pose d’un plafond suspendu ?

Bien entendu, vous pouvez faire appel à une entreprise pour faire poser votre faux plafond.

A quel coût ? Le prix de pose d’un faux plafond suspendu est de 10 à 15 €/m2 (main d’œuvre uniquement) et de 30 à 50 € en incluant la main d’œuvre et les matériaux (tarif moyen).

La variation de ce prix s’explique par l’impact de plusieurs facteurs :

  • L’état de l’ancien plafond et le travail préparatoire nécessaire
  • Le matériau utilisé (plâtre mais PVC, bois ou encore aluminium sont possibles)
  • L’intégration d’une isolation thermique
  • Les finitions demandées

Prix d’un faux plafond suspendu (pose comprise)

Type de plafond suspendu Prix (€/m2)
Plafond suspendu placo avec laine de verre 45 €
Faux plafond plaque de platre 20 à 40 €
Faux plafond PVC 20 à 60 €
Faux plafond bois de parement 20 à 80 €
Faux plafond metallique 150 à 250 €

Vous savez maintenant  quoi vous attendre. Mais vous vous questionnez : est-il nécessaire d’engager ces travaux ?

Les avantages et les inconvénients du plafond suspendu

Le plafond suspendu a ses avantages mais vous pouvez aussi le juger contraignant. A vous de voir !

Avantage : Inconvénient :

  • Installation aisée
  • Choix de couleur et matériaux
  • Isolation thermique et phonique
  • Pas cher

  • Moins robuste qu’un  plafond « classique »
  • Diminue l’espace de votre pièce.

Et si vous vous dites que oui ces travaux sont nécessaires, alors il ne vous reste plus qu’à contacter une entreprise (ou à faire la pose vous-même) !

Trouver une entreprise pour faire un faux plafond suspendu

Vous pouvez bénéficier des compétences et de l’expérience d’un spécialiste pour installer votre plafond alors n’hésitez pas !

Quels avantages ?

  • L’installation d’un faux plafond peut vite devenir technique (faux plafond avec spot, planéité, finitions…)
  • Vous aurez besoin de matériel que vous ne réutiliserez peut-être pas
  • Vous aurez davantage de garanties sur la qualité de votre installation si vous passez par un professionnel.

Vous pouvez demander un devis ici.

Laisser un commentaire