Puisard, comment faire ? A quel prix ?

Votre terrain évacue mal les eaux de pluie ? Des flaques stagnantes attirent les moustiques dans votre propriété ? Il existe une solution à votre problème : le puisard. Pour tout savoir sur cette étrange installation, continuez à lire !

Rate this post
Pas de commentaire

Prix d’un puisard

puisard eaux pluviales

Le puisard évacue les eaux pluviales vers le sol

Le puisard ou « puit d’évacuation », est un trou dans le sol qui récupère les eaux de pluie.

Contrairement à la fosse septique, il ne peut pas recueillir les eaux usées car il n’a pas la capacité de les épurer.

Ce système guide les eaux à évacuer vers les profondeurs du sol pour éviter qu’elles ne stagnent à la surface.

Il est utilisé sur les terrains qui ne sont reliés à aucun réseau d’évacuation d’eau.

En règle générale, le prix d’un puisard est de l’ordre de ~700€ à 2500€, main d’oeuvre comprise.

Le coût est très variable suivant le volume (3m3, 5m5 ou plus).

Quel prix pour un puisard en béton ?

Le puisard est un puit en béton (plus rarement en PVC voire en acier), tapissé de pierres. Celles-ci permettent de répartir les écoulement.

puisard beton

Puisard béton.
Le puits d’infiltration possède un réseau d’orifice dans sa partie intérieure (il est étanche), pour évacuer l’eau dans le sol

Le coût d’un puisard en béton est de l’ordre de ~200 €/m3 à 400€/m3 (tarif de la buse). Le prix d’un couvercle pour buse est de l’ordre de ~150 à 200€.

Prix d’une pompe à puisard

La pompe à puisard évacue l’eau présente dans les fondations et le sous-sol de votre domicile.

Son installation est délicate et doit être effectuée par un professionnel.

pompe à puisard

Pompe à puisard

Le prix d’une pompe à puisard est de l’ordre de 150 à 450€.

Comment mettre en place un puisard ?

Il s’agit de creuser dans le sol un trou, qui doit être suffisamment profond pour atteindre une couche perméable où l’eau puisse être évacuée.

Dans le cas d’un projet d’assainissement non collectif, l’installation d’un puits infiltration est soumise à des règles très précises fixées par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif). Renseignez vous auprès de votre commune avant de vous lancer !

Il est également nécessaire de poser au préalable un diagnostic sur l’état de votre terrain, sa constitution et la pluviométrie de votre région.

6 règles à ne pas ignorer :

1° Vous ne pouvez pas faire un puisard si, sur votre terrain, la nappe phréatique est trop proche de la surface. Idem si votre propriété est inondable.

2° L’installation de votre puits perdu ne doit pas se faire à trop grande proximité de votre habitation ou de celle de vos voisins (5 mètres de distance au moins).

3° Le puits d’évacuation doit être éloigné d’au moins trente mètres de tout puit ou point de captage d’eau.

4° Si vous possédez des arbres, faites en sorte d’en éloigner votre puisard pour éviter que leurs racines ne l’atteignent et l’empêchent de fonctionner correctement.

5° La pose d’un puisard se fait uniquement sur les terrains suffisamment perméables.

6° Autant que possible, creuser votre puisard en contrebas de votre propriété pour que l’eau s’y achemine naturellement.

Pour être sûr que ces règles soient respectées, il est plus prudent de faire appel à un professionnel.

Puisard vertical ou incliné ?

Suivant les caractéristiques de votre terrain, vous pourrez disposer le puisard à la verticale ou de façon inclinée.

Puisard vertical

Le puisard vertical est composé d’un tuyau placé à la verticale du sol qui dirige les eaux vers une voie d’évacuation. Il est idéal pour les terrains pentus.

Puisard incliné

Sa capacité est moins importante que celle d’un puisard vertical. On installe un puisard incliné dans les terrains où le dénivelé est très faible. Les eaux sont attirées puis canalisées par un tuyau incliné qui facilite leur infiltration.

Avantages et inconvénients d’un puisard

Vous hésitez à faire l’acquisition d’un puisard ? Voici ses principaux points positifs et négatifs pour vous aider à prendre une décision :

Avantage: Inconvénient:

  • Idéal pour les propriétés qui ne sont pas reliées à un réseau d’évacuation des eaux
  • Peu d’encombrement (1 mètre de diamètre)
  • Entretien ni contraignant ni coûteux (10 euros par an maximum)

  • Nombreuses réglementations à respecter
  • Pas de traitement des eaux usées : risque de pollution directe des nappes phréatiques
  • Investissement onéreux

Trouver une entreprise pour faire un puisard à eaux pluviales

L’installation d’un puit d’infiltration est complexe car elle nécessite de prendre de nombreuses précautions (études de terrain, prise en compte des réglementations en vigueur etc).

Pour cela, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel : lui seul saura vous conseiller au mieux et déterminer quel type de puisard convient à votre terrain.

Nous vous proposons une mise en relation avec des entreprises de confiance. Vous pourrez comparer leurs devis et faire votre choix, en toute liberté ! Contactez nous !

Laisser un commentaire