Le puits canadien

Le puits canadien est un procédé de ventilation astucieux qui permet de renouveler l’air tout en profitant des propriétés thermiques du sol.

Rate this post
Pas de commentaire

Principe de fonctionnement d’un puits canadien

Le puits canadien, également appelé « puits provençal » ou « puits climatique » est un échangeur qui permet de renouveler l’air d’un habitat, en apportant du chaud l’hiver et du froid l’été.

Il se compose de 4 éléments principaux : une entrée d’air, une canalisation, un dispositif pour évacuer les condensats, un système de ventilation.

puit canadien fonctionnement

puit canadien fonctionnement

  1. L’entrée d’air : le dispositif est constitué d’une borne de prise d’air munie d’un filtre et d’une grille et située à l’extérieur de la maison. Elle prélève l’air glacial ou brûlant ;
  2. La canalisation est enterrée sous terre. Le but étant de profiter pleinement des caractéristiques géothermiques du sous sol. Ainsi, suivant la saison l’air puisé à l’intérieur apporte soit du « chaud » soit du « froid ». ;
  3. Les condensats : le gradient de température entre l’air extérieur et le sol entraine un phénomène de condensation. Pour l’évacuation de ces condensats, les tuyaux sont disposés en pente (de l’ordre d’environ 2%), jusqu’à un dispositif de collecte d’eau. Les condensats sont ensuite évacués dans le sol, grâce à un lit de gravier, ou vers les eaux usées ;
  4. La ventilation : la circulation d’air peut être assurée par un dispositif de ventilation (dédiée, VMC). Cela étant, la ventilation peut également se faire « naturellement », en créant une surpression en entrée ou une dépression en sortie.

chauffage ou climatisationFinalement, le puits canadien est un système de chauffage ou de climatisation passif qui prend l’air à l’extérieur, le fait traverser un réseau de conduites enterrées de 1,50m à 3m sous terre.

L’air doit passer au moins 20 secondes sans ce réseau avant d’être expulsé vers la maison.

En effet, peu importe la température ambiante au dessus du sol, à une certaine profondeur sa température ne varie pas et reste à 12-15°C.

Comment faire un puits canadien?

mr prix pose en professeur de bricolagePour construire un puits canadien, il faut commencer par une étude préalable des caractéristiques du sol.

Ensuite un professionnel peut venir pour vous conseiller sur les dimensions du puits canadien.

En effet, les canalisations doivent être assez longues pour que l’air ait le temps de se rafraîchir ou se réchauffer.

La construction à proprement parlé débutera par les travaux de terrassement, il faut creuser les tranchées qui recevront les canalisations.

Ces tranchées auront une profondeur d’environ 2m car c’est à partir de cette profondeur que la température du sol reste constante.

Il est tout à fait possible de creuser les tranchées parallèlement pour gagner de la place.

Puis, les 20 à 50m de canalisations seront installées dans les tranchées et reliées au système d’entrée d’air qui récupère l’air extérieur (cheminée en inox) et  au système de ventilation qui propulse l’air dans la maison.

Puits canadien et VMC double flux

La VMC double flux (Ventilation Mécanique Contrôlée) est un système de ventilation composée de deux réseaux de conduites distinctes : l’un soufflant de l’air neuf et l’autre récupérant de l’air vicié.

Ainsi, lorsque vous prenez votre douche de la vapeur d’eau va être produite et l’air est condensé en eau il faut le renouveler.

Donc la VMC permet de récupérer l’air vicié dans toutes les pièces de service (salle de bain, cuisine,…) et d’insuffler du nouvel air dans les pièces de vie (salle à manger, salon,…).

De plus, elle est constituée d’un échangeur thermique et d’un récupérateur de condensats.

Si nous avons abordé la VMC à double flux dans cet article c’est qu’il est possible de la coupler avec le système de puits canadien. Le puits canadien permettra de prendre l’air neuf à l’extérieur en le réchauffant ou en le refroidissant avant de l’injecter dans la maison.

Les performances d’une VMC couplé à un puits canadien sont excellentes et ce système permet de réaliser de larges économies d’énergies.

Pour information, ce couplage produit dix fois plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Prix puits canadien

Le prix d’un puits canadien n’est pas très élevé s’il s’agit seulement d’installer les gaines dans le sol et de mettre en place les bouches de ventilation dans la maison mais s’il est couplé avec une VMC double flux alors il faut compter entre 7 500 et 12 000€ TTC.

Exemple de tarif de puit provençal

Prenons un exemple pour voir le détail des coûts : installation d’un puits canadien dont la longueur des conduites sera de 35m, la profondeur des tranchées de 2m et leur largeur de 30 cm.

parametres influant sur le prix d'un puit canadien provencal

  • Prix du terrassement : entre 25 et 55€ HT/m3.
    • Le volume à terrasser est V = 2 x 35 x 0.30 = 21 m3. Soit environ 840€ ;
  • Prix des conduits : environ 500€ les 35m ;
  • Prix d’une VMC double flux : de 450€ à plus de 2000€.
  • Prix horaire d’un poseur de VMC : de 45 à 60€/h.

Trouver une entreprise pour la pose d’un puits canadien

Tout d’abord, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel pour ces travaux car il est compliqué de mettre en place le système de VMC, en revanche vous pouvez creuser et poser les gaines vous-même.

Certaines entreprises vous offre la possibilité de faire intervenir tous les corps de métier nécessaire à la pose complète du système de ventilation.

Enfin, n’oubliez pas de faire faire au moins des devis à 3 entreprises différentes pour pouvoir comparer les prix et les solutions proposées.

Laisser un commentaire