Quel est le prix pour peindre une chambre de 12 m² ?

Vous vous interrogez sur le prix pour peindre une chambre de 12 m² ? Vous avez choisi le meilleur endroit pour obtenir des réponses claires et simples ! En neuf comme en rénovation, la mise en peinture d’une pièce permet de lui apporter une ambiance, une atmosphère, un style. A chacun ses goûts, à chacun son budget.

travaux peinture

Les prix pour peindre une chambre de 12 m² 

Les prix pour peindre une chambre de 12 m² sont fonction d’un certain nombre de critères qu’il est important de prendre en compte à l’heure du chiffrage du projet. Ainsi, afin de vous aider dans cette première étape, voici diverses données pour vous permettre d’affiner votre budget.

Prix pour peindre une chambre selon l’état du support

Pour commencer, le coût des travaux sera variable selon l’état des supports. En effet, des supports neufs demanderont bien moins de préparation et de précaution que des supports à rénover. Dès lors, les tarifs moyens actuellement pratiqués, en fourniture et pose, sur le marché peuvent être déclinés comme suit :

Etat des supports Prix au m² Prix pour 12 m²
Neuf 21 à 41 € 252 à 492 €
Usure normale 23 à 44 € 276 à 528 €
Mauvais état 36 à 66 € 432 à 792 €
Mauvais étatMise en peinture de haute qualité 56 à 91 € 672 à 1 092 €

Prix pour peindre une chambre selon la nature du support

Ensuite, il faut avoir en tête que peindre un plafond n’est pas facturé au même prix qu’une simple cloison en placo. La raison est simple, le travail n’est pas le même et peut se révéler plus ou moins difficile et technique en fonction de la zone à peindre. Ainsi, toujours en fourniture et pose, découvrez les tarifs pratiqués par les professionnels selon la nature des supports :

Nature des supports Prix au m² Prix pour une chambre de 12 m² *
Cloisons et autres doublages en neuf 12 à 24 € 353,52 à 707,04 €
Plafonds neufs 16 à 26 € 192 à 312 €
Nature des supports Prix unitaire  
Portes 81 à 141 €  
Radiateurs 34 à 71 €    

* Prix pour une surface murale calculée de 29,46 m² (voir exemple de simulation). 

Prix pour peindre une chambre selon le type de peinture

Selon les surfaces à peindre, il est nécessaire de se pencher sur le type de peinture adapté. Nous vous proposons un tableau déclinant les solutions possibles avec des tarifs en fourniture et pose.

Type de supports Type de peinture Prix au m² Prix pour une chambre de 12 m² *
– Cloisons et autres doublages en neuf- Plafonds neufs Acrylique 2 à 4 € 82,92 à 165,84 €
Glycéro 3 à 6 € 124,38 à 248,76 €
Alkyde 3 à 9 € 124,38 à 373,14 €
Peinture décorative pour :- Cloisons et autres doublages en neuf- Plafonds neufs Peinture magnétique ou tableau noir 4 à 9 € 165,84 à 373,14 €
Peinture à effet 4 à 6 € 165,84 à 248,76 €
Vinylique 3 à 7 € 124,38 à 290,22 €
Menuiseries Acrylique 2 à 4 € 81 à 141 €
Radiateurs Glycéro 3 à 6 € 34 à 71 €  

* Prix pour une surface murale calculée de 29,46 m² (voir exemple de simulation).

Prix de pose de peinture 

Enfin, si vous décidez de confier vos travaux de mise en peinture à un professionnel, ce dernier vous facturera de la main d’œuvre. Selon les surfaces à peindre, les prix moyens constatés sont les suivants :

  • mise en peinture de murs : 11 à 21 € par m²
  • mise en peinture de plafond : 15 à 23 € par m²
  • mise en peinture de porte : 76 à 131 € l’unité 
  • mise en peinture de radiateur : 26 à 46 € l’unité

Simulation

Prenons un exemple précis de chambre de 12 m² afin de calculer la surface totale à peindre. Nous définirons la pièce comme suit :

  • pièce de 300 x 400 cm
  • hauteur sous plafond de 230 cm
  • fenêtre de 125 x 100 cm
  • porte de 73 x 204 cm

Sur base de ces éléments, nous aurons donc :

  • 12 m² de plafond
  • 29,46 m² de murs

Pour calculer vous-même la quantité de peinture nécessaire à votre projet, vous pouvez aussi vous en remettre à notre simulateur !

Surface à peindre
m2
Pot de peinture
m2/L/couche
L

couches
Erreur de champs ! Veuillez vérifier les valeurs saisies.
Vous avez besoin de: 0 litres de peinture
Soit: 0 pots de peinture
Prix total: 0
Demander un devis

Les travaux de peinture selon l’état du support

Selon le support à peindre, il faudra prévoir plus ou moins de travaux de préparation avant la mise en peinture afin d’obtenir le résultat escompté. Chaque étape doit, dans tous les cas, être réalisée avec minutie afin que la peinture puisse tenir dans le temps et offrir une belle finition.

Le support neuf

Le plus souvent, lorsqu’il est question d’un support neuf, que ce soit dans une construction neuve ou lors d’une rénovation, c’est le placo qui est utilisé. En création de cloison ou pour le doublage de mur, le placo est en effet très prisé de par sa simplicité de mise en œuvre et son prix attractif.

Dès lors, le placo ne requiert que très peu de travaux de préparation. Voici ce qu’il faudra réaliser pour une peinture finale de qualité :

  • ponçage des bandes de joint
  • passe éventuelle d’un enduit superfin sur les bandes (suivi d’un nouveau ponçage)
  • dépoussiérage des supports afin d’éviter que la future peinture ne cloque ou ne s’écaille
  • application d’une primaire d’impression (1 ou 2 couches) pour permettre une parfaite adhérence de la peinture et une teinte uniforme
  • application de la peinture (2 couches)

Le support avec usure normale

Dans le cas d’un support ayant déjà quelques années de vie, quelques opérations complémentaires de préparation devront être ajoutées :

  • protection des éventuels mobiliers ou autres éléments présents (logement occupé)
  • si besoin, dépose du papier-peint
  • nettoyage du support afin de supprimer les salissures : cela devra être effectué avec un produit adapté au support afin de ne pas l’abîmer
  • rebouchage des petits défauts (petits accrocs, trous de perçage, etc.)
  • ponçage
  • dépoussiérage
  • application d’une primaire d’impression
  • application de la peinture

Le support en mauvais état

Parfois, les supports peuvent présenter de nombreux défauts plus ou moins importants. S’il n’est pas forcément nécessaire de prévoir un remplacement de ces supports, il faudra, par contre, leur prévoir de gros travaux de remise en état avant la mise en peinture.

  • protection des éventuels mobiliers ou autres éléments présents
  • si besoin, dépose du papier-peint
  • nettoyage du support
  • rebouchage des fissures et trous pour éliminer les plus gros défauts, puis :
    • pose d’une toile à peindre (toile de verre intissé)
    • ou application d’un enduit de lissage puis ponçage et dépoussiérage
  • application d’une primaire d’impression
  • application de la peinture

Les travaux de peinture en finition de haute qualité

Si votre souhait est de bénéficier d’une finition absolument irréprochable, à savoir une finition qui ne souffrira d’absolument aucun défaut visible (même le plus petit) sous un éclairage rasant de spot, un professionnel pourra alors vous proposer, moyennant un budget plus élevé, une finition dite de haute qualité.

Cela consiste alors en la réalisation d’un ratissage, soit l’application d’un enduit superfin sur l’ensemble de la surface à peindre. Un tel enduit est d’une épaisseur de moins d’un millimètre et élimine toutes les petites irrégularités résiduelles pouvant être vues sous la lumière dans une mise en œuvre plus “classique”. Cette opération sera automatiquement suivie d’un léger ponçage (à la girafe ou à la main). La mise en peinture, quant à elle, reste identique à ce qui a été précédemment présenté.

Les travaux de peinture selon le type de support

Comme évoqué lors de la présentation des prix pratiqués, il existe différents types de supports pouvant être mis en peinture. 

Les cloisons et doublages de murs

Les cloisons et autres doublages de murs entrent dans les supports les moins coûteux en termes de mise en peinture, à moins d’attentes spécifiques avec des murs arborant plusieurs teintes (ce qui requiert alors la mise en place de bandes de masquage ou des opérations de rechampissage). 

La raison en est très simple : ces supports n’imposent pas de difficultés particulières ni de posture de travail pénible.

Les plafonds

Concernant les plafonds, si le travail n’est pas plus complexe que pour un mur, il est par contre plus pénible, ce qui fait grimper légèrement le prix des professionnels. Toutefois, il est possible de rendre le travail moins difficile en utilisant les bons matériels (pistolet de peinture, perche).

Dans tous les cas, la mise en peinture d’un plafond impose une parfaite protection des éléments voisins (sols, menuiseries…).

Les menuiseries

Les menuiseries peuvent également faire l’objet d’une mise en peinture afin, notamment, d’être harmonisées avec le nouveau look de la chambre. Ainsi, différents éléments peuvent être pris en compte dont, notamment, les portes, les fenêtres ainsi que leurs encadrements. Mais il est aussi possible de prévoir la peinture d’un plancher dans certains cas.

Pour des menuiseries, il faudra en passer par les étapes suivantes :

  • ponçage du bois
  • si besoin, réparation du support
  • application d’un produit adapté à la situation : neutralisateur de tanins, primaire d’accroche, fond dur
  • application de la peinture (généralement une laque)

Les radiateurs

A l’instar des menuiseries, les radiateurs peuvent recevoir une nouvelle peinture. Dès lors, il faudra procéder selon l’une des méthodes suivantes :

  • peinture au pinceau pour une finition vintage et rustique
  • peinture au pistolet pour une belle finition capable de laisser visible le “vécu” du radiateur
  • sablage et peinture au pistolet pour retrouver un aspect neuf

Les types de peinture

Selon les supports à peindre, il est possible d’opter pour un type de peinture plutôt qu’un autre. Voici les différentes options possibles pour une chambre :

Type de peinture

Présentation

Avantages 

La peinture acrylique

– peinture la plus couramment utilisée

– peinture en phase dite aqueuse (soit à base d’eau)

– très facile à mettre en oeuvre

– excellentes finitions

– peu odorante

– peu d’émanation de COV

– séchage rapide

– compatible avec de nombreux supports

La peinture glycéro

– peinture à base de solvant

– présente un fort taux d’émanation de COV

– polluante 

– excellente qualité de finition (particulièrement avec des teintes vives)

– excellente couvrance

– ne craint pas l’humidité

– offre des teintes éclatantes

La peinture vinylique

– souvent utilisée pour des finitions à effets

– intéressante pour créer des motifs sur des petites surfaces (rechampis)

– offre des teintes éclatantes

– excellent pouvoir de tension

La peinture alkyde

– peinture englobant les composants suivants : eau, silicone, uréthane, vinyle, résine alkyde

– demande un long temps de séchage

– excellent pouvoir de tension

– excellente en version laque

La peinture magnétique

– peinture décorative embarquant des particules dédiées aux aimants 

– généralement proposée dans une teinte foncée

– parfaite pour créer une surface magnétique ou un tableau noir

FAQ

Je souhaite revoir les coloris de ma chambre, sur mur puis-je appliquer la peinture la plus foncée ?

Concrètement, il existe trois grands principes pour déterminer la surface à peindre dans une teinte foncée. La première est simplement de choisir le mur qui accueille une fenêtre. Mais, si l’objectif est de donner une impression de grandeur, la deuxième option est alors de peindre en foncé le mur du fond. Cette technique permet en effet d’agrandir visuellement l’espace disponible. Enfin, si le souhait est d’offrir plus de hauteur à la chambre (cas d’un plafond relativement bas), l’ensemble des murs pourra être peint en foncé en contraste avec un plafond clair.

Quelle est la teinte la plus apaisante pour une chambre ?

Dans une chambre, l’idée est de se reposer. Dès lors, choisir une teinte adaptée est important afin de permettre un réel repos. Pour ce faire, il est possible de jouer sur les couleurs et, celle la plus apaisante possible est, sans aucun doute possible, le beige. Mais il est aussi possible d’opter pour des tonalités douces (pastel) ou neutres (gris pâle, blanc) pour créer un lieu calme et relaxant. Le bleu et le vert, quant à eux, sont des teintes associées au bien-être et à la sérénité. A contrario, il faudra absolument éviter les couleurs violet, rouge, jaune, orange ou encore les teintes vives qui tendent à stimuler l’intellect.

Quel type de peinture faut-il choisir pour une chambre ?

Dans une chambre, il est important de disposer d’une peinture peu émettrice d’odeurs et de polluants. C’est le cas de la peinture acrylique qui offre de très belles performances. Une peinture naturelle, plus onéreuse, pourra aussi répondre à vos attentes. Ensuite, selon qu’il s’agit d’une chambre d’adulte ou d’enfant, vous pourrez faire le choix entre peinture mate ou satinée. Notez que la peinture satinée offre l’avantage d’être lessivable, un point très intéressant face aux éventuels débordements artistiques des plus jeunes. De plus, la version satinée est moins poreuse, ce qui limite l’incrustation des tâches.

On me parle très souvent de l’intérêt d’une peinture mate sans me l’expliquer. Pourquoi est-il préférable de choisir une peinture mate ?

La peinture mate offre de multiples avantages. Elle est particulièrement appréciée lorsqu’il est question de peindre en blanc, que ce soit des murs ou des plafonds. En effet, la vertu première de la peinture mate est qu’elle est capable d’absorber la lumière. De ce fait, puisqu’elle ne réfléchit pas la lumière, elle aide à camoufler les petites irrégularités présentes sur les surfaces peintes.

Comment faire pour éviter de voir des traces de peinture au rouleau ?

Il existe des astuces pour éviter de laisser paraître les traces de rouleau de peinture. En voici quelques-unes qui devraient vous être très utiles. Appliquez votre peinture au rouleau en allant du haut vers le bas. Lissez la peinture de haut en bas si vous souhaitez obtenir une finition de qualité. Pour ne pas repasser plusieurs fois sur la même zone et ainsi limiter le risque de traces, peignez par zones de 1 m². Enfin, pour ne laisser aucune zone non peinte, croisez de la droite vers la gauche.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire