Le ragréage de piscine : mini guide pour tout savoir

Le ragréage de piscine peut être indispensable lors d’une rénovation, que ce soit avant de remettre un nouveau liner ou à l’occasion d’un remplacement de revêtement carrelé. Nos experts vous apportent des infos pertinentes sur ce sujet pour vous aider à mieux le maîtriser !

ragréage sol

Les tarifs d’un ragréage de piscine

Pour commencer, il est intéressant de se pencher sur les tarifs pratiqués dans le cadre d’un ragréage de piscine. Si, en moyenne, un ragréage se situe autour de 20 € le mètre carré, voici les différentes fourchettes de prix auxquelles vous pourriez être confronté :

Type de ragréage

Prix en fourniture et pose

Pour le fond de la piscine

ragréage autolissant 

15 à 30 € par m²

ragréage autonivelant

15 à 35 € par m²

Pour les parois verticales et inclinées

enduit de ciment

15 € par m² 

enduit hydrofuge

30 € par m²

Préalable

primaire d’adhérence

10 à 15 € par m²

Comment poser un ragréage de piscine ?

Avant même de procéder à la mise en œuvre d’un ragréage, il faut d’abord s’assurer que le support est sain et propre

Ensuite, un ragréage étant toujours de faible épaisseur, une fois ce premier pas réalisé, il est fortement recommandé d’appliquer un primaire d’adhérence. Ce dernier a vocation à améliorer nettement l’accroche du ragréage à venir. Ainsi, ce dernier sera plus pérenne. Pour son application, il suffit de disposer d’un rouleau ou d’un large pinceau. 

Concernant la phase de ragréage à proprement parler, il faudra distinguer le fond de la piscine, soit le sol, et les parois inclinées et verticales.

Pour le sol, couler le produit de ragréage et le laisser prendre place en l’aidant éventuellement un peu à s’étaler avant qu’il ne se nivelle ou ne se lisse de lui-même.

Pour les parois verticales et les pans inclinés de la piscine, il conviendra de réaliser le ragréage de la même manière que se réalise un enduit de lissage tel que cela est expliqué dans L’enduit de lissage : Intérêt, prix et pose

Qu’est-ce qu’un ragréage de piscine ?

A l’instar de ce qui se fait dans une maison, un ragréage de piscine est une opération qui consiste à apporter une légère épaisseur complémentaire sur un support présentant quelques petits défauts tels que de microfissures et de petites aspérités. Cette épaisseur sera généralement comprise entre 3 et 10 mm.

Le ragréage de piscine est donc un enduit spécifique, doté de vertus hydrofuges, dédié au rattrapage des irrégularités d’une surface. 

Le plus souvent, un ragréage de piscine est nécessaire lors d’une opération de rénovation de cette dernière, avant de remettre un nouveau liner ou lorsque vous avez décidé de changer le revêtement de carrelage. Mais ce ragréage peut aussi être nécessaire avant la toute première mise en eau, afin de disposer de surfaces (sol et parois) parfaitement lisses pour accueillir un tout premier revêtement ou un liner. Ceci est particulièrement vrai pour les parois verticales lorsqu’elles ont été réalisées avec des parpaings.

FAQ

Comment rattraper une paroi verticale de piscine qui présente des aspérités et quelques petites fissures ?

Si les irrégularités constatées sur les parois sont légères, à savoir que vous ne voyez que des microfissures et des aspérités de très petites ampleurs, alors un ragréage pourra être mis en œuvre pour rattraper l’ensemble et retrouver une surface lisse et plane. Sur ce type de parois, il sera ainsi possible d’appliquer une épaisseur complémentaire allant de 3 à 5 mm. 

J’ai l’intention de poser un carrelage par-dessus mon ragréage de piscine. Faut-il absolument prendre un produit hydrofuge ?

Même si le carrelage est perméable, vous n’êtes pas à l’abri d’un défaut d’étanchéité au niveau d’un joint ou si un des carreaux prend un choc. Dès lors, il est généralement recommandé d’opter pour un produit de ragréage hydrofuge. Toutefois, ce n’est pas une obligation et vous pouvez parfaitement retenir un enduit de ciment plus standard. Dans ce cas, vous devrez absolument veiller à ce que vos joints soient hydrofuges.

Quelle est la différence entre un ragréage autolissant et un ragréage autonivelant ?

Un ragréage autolissant est très liquide. De ce fait, lorsqu’il est versé, il va naturellement aller combler chaque trou et fissure de la dalle, simplement en s’étalant. Il est adapté à des aspérités d’un maximum de 20 mm. Concernant le ragréage autonivelant, il est question d’un produit plus résistant qui pourra accepter des aspérités de 20 à 40 mm.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire