Refaire le carrelage de salle de bains : prix et guide complet

Refaire le carrelage de salle de bains peut s’avérer être un chantier coûteux selon ce que vous souhaitez faire : changer seulement les carreaux abîmés ou effectuer une réfection totale. Le choix des matériaux ou encore le type de pose pourront impacter le prix pour refaire le carrelage de la salle de bains. Toutes les infos sont dans cet article.

carrelage mur

Quel prix compter pour refaire le carrelage de la salle de bains ?

En termes de coût, refaire un carrelage de salle de bains dépendra d’un certain nombre de critères qu’il est important de prendre en compte. Ainsi, ce prix sera fonction :

  • de l’état du support 
  • de la superficie à couvrir
  • du format et du matériau de fabrication du carreau choisi
  • du type de pose et du motif de pose choisi
  • des finitions éventuelles

Prix pour la préparation du support

Le support, que ce soit des murs ou un sol, nécessite un minimum de préparation afin d’en refaire le carrelage. Voici quelques prix pour certaines étapes par lesquelles il vous faudra passer :

Nature des travaux de préparation du support

Tarifs au m²

dépose du carrelage existant

20 à 30 € 

dépose de faïence

10 à 30 € 

ragréage

15 à 35 € 

chape 

15 à 25 € 

traitement humidité (hydrofuge ou anti-moisissure)

10 à 20 € 

Prix en fonction de la nature du carrelage

Le tableau qui suit montre l’impact du matériau sur le prix du carrelage :

Matériau du carreau

Prix au m² (en fourniture seule

carrelage en grés

20 à 120 €

carrelage en pierre naturelle

ardoise

30 à 60 €

granit

60 à 200 €

travertin

30 à 60 €

pierre calcaire

50 à 100 €

carreau de ciment

40 à 150 €

faïence

20 à 150 €

carrelage slim

30 à 75 € 

Prix de la main d’œuvre

Le coût de la main d’œuvre peut sensiblement varier en fonction du type de pose pour lequel vous optez :

Nature de la pose

Tarif au m²

pose collée

35 à 60 € 

pose scellée

50 à 80 €

pose clipsée

30 à 40 €

Ce prix sera aussi fonction du motif de pose. Le tableau qui suit vous donne quelques indications en termes de tarif :

Motif de pose

Tarif au m²

pose droite

30 à 50 €

pose en décalé

40 à 55 €

pose en diagonale

40 à 60 €

pose avec cabochons

50 à 65 €

Enfin, le prix de la main d’œuvre sera fonction de la nature du matériau du carrelage :

Matériau du carreau

Prix de pose au m² 

carrelage en grés

30 à 70 € 

carrelage en pierre naturelle

ardoise





40 à 80 €

granit

travertin

pierre calcaire

carreau de ciment

30 à 70 €

faïence

20 à 30 €

carrelage slim

25 à 50 €

Remplacement des carreaux abîmés : marche à suivre

Si quelques carreaux seulement sont abîmés, sachez qu’il vous est possible de remplacer uniquement ces derniers. En effet, au lieu de décoller l’intégralité du carrelage si la majeure partie se trouve en bon état, il peut être judicieux de ne retirer que les parties en mauvais état. Ceci peut être intéressant notamment si vous disposez encore de stock de carrelage ou que ce modèle se fait toujours dans le commerce et qu’il vous est possible de vous en procurer. 

Pour ce faire, voici comment procéder :

  • retirer le joint du carrelage qu’il faut décoller : un gratte joint ou un tournevis fera l’affaire. Il est nécessaire d’être précautionneux afin de ne pas impacter les carreaux voisins.
  • retirer le carreaux : une pointerolle et un marteau permettront de créer une fissure sur le carrelage puis de décoller les bouts petit à petit. Il faut essayer d’obtenir une surface parfaitement plane. Il faudra donc tenter de retirer le maximum de résidus de colle.
  • mettre en place le nouveau carrelage : en simple ou double encollage, un peigne permettra d’appliquer la colle sur le carreau et/ou sur la surface. Placer le carreau, le mettre de niveau et placer des croisillons. Une fois parfaitement sec, il est possible de jointoyer le carrelage.

Refaire l’intégralité du carrelage de salle de bains

Si vous ne souhaitez pas refaire uniquement les carreaux abîmés, si votre carrelage est démodé ou s’il est très abîmé, il est envisageable de refaire l’intégralité du carrelage de la salle de bains. 

La préparation du support

Pour refaire le carrelage de la salle de bains, il sera essentiel que le support pour la pose soit en bon état. En effet, la mise en place de carrelage se fait sur une surface plane, saine et propre.

Si tel n’est pas le cas, différentes préparations peuvent être effectuées pour obtenir ce support :

  • Sachez qu’il est tout à fait possible de poser un nouveau carrelage par-dessus des carreaux existants si leur état le permet. Si cela n’est pas le cas, il faudra procéder à une dépose de l’existant. Une fois cette opération réalisée, si des imperfections restent notables, un ragréage pourra être de mise afin de camoufler ces irrégularités.
  • L’humidité est un problème récalcitrant qu’il est important de traiter à la source. Si c’est le cas de votre salle de bains, sachez qu’il est possible de la traiter au moment de refaire le carrelage. 
    • Si des traces d’humidité sont visibles, un traitement hydrofuge sera de mise.
    • Si des tâches de moisissures apparaissent, un traitement anti-moisissure pourra être appliqué.
  • Une fois ces diverses opérations effectuées, il sera possible de passer à l’étape suivante, à savoir celle de la pose du carrelage en lui-même. 

Les différents matériaux de carrelage et leurs caractéristiques

Le choix du carrelage pour refaire votre salle de bains peut porter sur le matériau de ce dernier. C’est lui qui donnera le style que vous souhaitez pour votre pièce d’eau. 

  • Les carrelages en grès : il s’agit des carrelages les plus souvent posés. Ceci s’explique par le large panel de modèles, le très bon rapport qualité/prix, la solidité de ce matériau et sa facilité d’entretien. Il est possible de trouver des carreaux en grès imitant le bois, la pierre ou encore le béton. 
  • Le carrelage en pierre naturelle : très esthétique, c’est un type de carrelage qui offre un aspect authentique. 

Il se décline en plusieurs matériaux : 

Type de carrelage en pierre naturelle

Caractéristiques

ardoise

Bonne résistance aux tâches et aux froid

Facile d’entretien

Peu poreuse

granit

Solidité hors pair

Facile d’entretien 

Grand choix de modèles

travertin

Assez fragile

Nécessite un traitement contre l’humidité et les tâches

Aspect naturel et authentique

pierre calcaire

Sensible aux tâches mais très facile d’entretien

Disponible en de nombreuses teintes

  • Les carreaux de ciment : très esthétiques, ils offrent de nombreux motifs, coloris et formes. Leur résistance est optimale et l’entretien très facile.
  • La faïence : c’est un carrelage qui prend place sur les murs des pièces humides. Elle a donc toute sa place sur les murs de votre salle de bains. L’entretien est simple. Les carreaux sont généralement disponibles en plusieurs formes et coloris. 
  • Le carrelage slim : il s’agit d’un carrelage dont l’épaisseur est inférieure à celle d’un carrelage classique. Il faut compter environ 5 mm contre 10 mm en général. Il permet de prendre place par-dessus un carrelage existant, sans gêner les ouvertures. 

A noter : pour une salle de bains, il peut être intéressant de se tourner vers un carrelage anti-dérapant pour refaire le sol afin d’éviter tout risque de chute. 

Les types de pose

Il sera aussi nécessaire de choisir le type de pose pour votre carrelage de salle de bains. Il est possible de distinguer principalement 3 types de pose dont la difficulté de mise en œuvre varie.

Nature de la pose

Définition

pose collée

Il s’agit de la pose la plus simple à effectuer. La pose du carrelage s’effectue toutefois sur une surface saine, propre et plane. Elle consiste à encoller le support puis à venir appliquer les carreaux dessus. Si nécessaire, le carreau peut lui aussi être encollé. Il s’agira alors d’un double encollage. Cette technique s’adapte aussi bien aux sols qu’aux murs.

pose scellée

La pose scellée nécessite de couler une chape de béton sur laquelle viendront prendre place les carreaux. C’est une solution idéale pour rattraper les imperfections d’un support, mais aussi pour les pièces humides comme la salle de bains. Il faut noter que cette méthode est uniquement adaptée aux sols. 

pose clipsée

Les carreaux sont posés et clipsés les uns aux autres, de la même manière que des lames de plancher. Un carrelage clipsable est donc nécessaire pour ce faire, mais ils sont peu répandus. L’avantage majeur de cette pose est de ne pas avoir besoin de réaliser de joints. 

Les différents motifs de pose

En sus du type de pose, pour refaire votre carrelage de salle de bains, il faudra aussi choisir le motif ou le sens de la pose. Voici les principaux motifs parmi lesquels il vous sera possible de choisir :

Motif de pose

Caractéristiques

pose droite

Il s’agit de la méthode la plus simple à réaliser et la plus courante. Elle consiste à poser des carrelages de taille identique côte à côte et alignés par rapport à un mur à angle droit. 

pose en décalé

C’est une pose droite, mais chaque rangée se trouve décalée d’au moins ½ carreau par rapport à la précédente afin de casser cet effet de linéarité. 

pose en diagonale

Elle permet de donner une sensation de profondeur à la pièce. Sa pose suit un axe incliné à 45° par rapport à l’angle du mur qui sert de point de départ.

pose avec cabochons

Un cabochon est un petit carrelage (de 2 à 3 cm) qui vient généralement s’intercaler à la croisée de 4 grands carreaux. 

Les solutions complémentaires pour refaire un carrelage de salle de bains

Si refaire le carrelage de salle de bains n’est pas une solution pour vous, sachez qu’il existe d’autres options qui colleront plus à vos préférences ou à votre budget.

Voici les solutions annexes qu’il est possible d’envisager :

  • peindre le carrelage : si les carreaux sont en bon état, une peinture de carrelage pour le sol comme pour les murs est possible. Elle permet une rénovation rapide et à moindre frais. Toutefois, comme il s’agit d’une pièce d’eau, il faudra opter pour une peinture spéciale pièce humide. De plus, si vous souhaitez recouvrir le carrelage au sol, il faudra alors préférer une peinture haute résistance pour le passage et l’entretien de ce dernier.
  • parquet PVC : au sol, si vous ne souhaitez pas entrer dans de gros travaux en cassant le carrelage, en faisant un ragréage afin de reposer un nouveau carrelage, sachez qu’il est possible de choisir un parquet en PVC, parfaitement adapté aux pièces d’eau, qui pourra prendre place sur le carrelage actuel si l’état de ce dernier le permet. 
  • lambris PVC/plaque auto adhésive : pour les murs, si votre faïence ne vous convient plus ou qu’elle possède quelques imperfections, il est également possible de la recouvrir. Cela permet d’éviter de tout décoller et de remettre en place un carrelage mural qui est souvent long et fastidieux à mettre en place. Le lambris PVC ou les plaques PVC auto adhésives ou à coller sont des solutions parfaites pour une salle de bains et même pour recouvrir le carrelage mural d’une douche ou d’une baignoire. 

FAQ

Est-il possible de recoller du carrelage par-dessus un carrelage déjà existant ?

En effet, il est tout à fait possible de poser un carrelage sur des carreaux déjà existants. Il faudra simplement s’assurer que ce dernier est en bon état et plat. Il ne faudra pas oublier que poser un carrelage par-dessus un modèle déjà en place créera une hauteur supplémentaire. Ceci est notamment important pour les ouvertures pour lesquelles cela peut poser problème. Il est aussi possible d’opter pour un carrelage slim, c’est-à-dire des carreaux moins épais que des carrelages classiques.

Est-il automatiquement nécessaire de réaliser un double encollage ?

Non, le double encollage n’est pas forcément nécessaire. Le mieux reste de se référer aux indications présentes sur l’emballage de votre carrelage. Le double encollage permet avant tout de créer un effet ventouse et donc, une meilleure adhérence. Il comble également mieux les imperfections.

Quelle solution de pose est-il préférable d’utiliser pour refaire le carrelage de ma salle de bains ?

Une pose scellée peut être intéressante pour refaire le carrelage au sol de votre salle de bains, car elle est parfaitement adaptée aux pièces humides. Toutefois, elle reste fastidieuse à mettre en place et surtout salissante pour les murs.

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire