Comment refaire les murs d’une salle de bains ? A quel prix ?

La rénovation d’une salle de bains passe par plusieurs postes de travaux. La rénovation des murs en fait partie intégrante et peut être plus ou moins complexe selon les envies. Trouvez les informations nécessaires pour refaire les murs de votre salle de bains, les solutions et les prix.

Prix peinture salle de bain

Prix pour la réfection des murs d’une salle de bains

Voici un tableau qui présente les prix des différentes solutions pour refaire un mur de salle de bains :

Intervention

Prix

Dépose de carrelage seule

20  € / m²

Dépose de carrelage accompagnée d’autres travaux

10  € / m²

Traitement de l’humidité par capillarité

50 à 100 € / mètre linéaire

Pose de natte d’étanchéité

40  € / m²

Pose de plaques hydrofuges

20 à 40  € / m²

Enduit des murs

25 à 50  € / m²

Installation d’un nouveau revêtement

Prix en fournitures et pose

Mise en peinture

20 à 60  € / m²

Pose de faïence, carrelage

40 à 140  € / m²

Pose pierre naturelle

60 à 190  € / m²

Béton ciré

80 à 150  € / m²

PVC

20 à 60  € / m²

Plaque de rénovation salle de bains

140  € / m²

Autres travaux

Prix en fournitures et en pose 

Peinture sur carrelage

35 à 60 € / m²

La dépose complète du revêtement

La rénovation des murs d’une salle de bains peut se faire de différentes manières. On retrouvera parmi les plus appréciées, la dépose complète de l’ancien revêtement mural, généralement de la faïence, afin de reposer un revêtement neuf et qui répond aux envies de décoration de la nouvelle salle de bains. 

Pour reposer du carrelage, il est préférable que le support soit sain et, donc, dépourvu de l’ancien revêtement. Il faut alors s’atteler à la dépose du vieux carrelage. S’il est possible de faire cette tâche par vos soins, il est aussi possible de la déléguer à un professionnel qui saura retirer la faïence sans abîmer le support. 

Pour une dépose seule du carrelage, un artisan prendra environ 20 € / m². Si vous lui confiez la pose du nouveau revêtement et la rénovation du support, ce montant descend à environ 10 € / m². Le tarif comprend l’extraction des gravats

La rénovation du support

Une fois l’ancien carrelage retiré, ou bien la cabine de douche que vous ne vouliez plus extraite de la pièce, il se peut que vous ayez à faire face à un support abîmé et/ou humide

Pour refaire les murs de la salle de bains, il est impossible de laisser les supports avec des aspérités ou pire encore, de l’humidité. Pourtant, ces situations sont courantes lors de la réfection d’une salle de bains. Un défaut d’étanchéité et le mur a accumulé de l’humidité ? Une dépose de carrelage qui laisse place à des traces de colle ou des éclats dans le plâtre ? Pas de panique, des solutions existent. 

Le traitement de l’humidité

Avant de rénover un mur humide, il est indispensable de traiter la source de l’humidité. 

Le problème peut provenir :

  • d’un défaut d’étanchéité de la douche ou la baignoire
  • de la vapeur liée à une mauvaise aération
  • de la structure (remontée capillaire

Des méthodes existent, plus ou moins coûteuses selon la provenance de l’humidité. Un problème d’aération sera traité par la mise en place d’une VMC, la capillarité est plus difficile et implique la venue d’un spécialiste qui pourra alors traiter le mur avec des injections de résine. Si l’humidité provient simplement de votre baignoire qui laissait s’infiltrer l’eau sur le mur, il faudra attendre que ce dernier sèche naturellement. 

La réfection 

Une fois la source du problème traité, il est possible de rénover le support et ensuite disposer d’un mur lisse pour attaquer la pose d’un nouveau revêtement. 

  • Sur un ancien mur humide ou sur une surface très abîmée par le décollage d’une faïence, la pose de nouvelles plaques de plâtre hydrofuges (plaques vertes), est la solution idéale pour repartir sur des bases saines. Il faut alors compter 20 à 40 € / m² en fournitures et en pose. La pose d’une natte d’étanchéité permet aussi de traiter les problèmes liés à l’humidité des murs. 
  • Sur un ancien support avec de légères aspérités, il faudra en amont, éliminer les traces de colle ou d’enduit, réaliser de nouveaux enduits pour reboucher les trous et lisser le mur, avant de poncer le tout. Un professionnel prendra entre 25 et 50 € / m² en fonction de la charge de travail à réaliser. 

Choisir un nouveau revêtement

Une fois le mur rénové, il est prêt à accueillir un nouveau revêtement. Il est alors possible de choisir parmi différents matériaux :

  • une peinture adaptée pour les espaces qui ne sont pas en contact direct avec l’eau 
  • un carrelage
  • la pierre naturelle, appréciée pour son aspect décoratif, sa texture et les différences de teinte
  • le béton ciré qui apporte des nuances 
  • le PVC en plaque ou lambris
  • les enduits décoratifs spéciaux pour douche et salle de bains, hydrofuges, adaptés pour un contact direct avec l’eau 

Le nouveau revêtement doit être bien choisi pour une adaptation parfaite dans la salle de bains et en fonction de son emplacement. La pose par un professionnel sera idéale pour disposer d’un résultat durable.  

Poser par-dessus l’ancien support, c’est possible !

Vous souhaitez rénover rapidement les murs de votre salle de bains dans le cadre du home staging ? Vous ne souhaitez pas dépenser trop d’argent ni de temps pour retrouver une salle de bains aux goûts du jour ? 

La pose par-dessus l’ancien revêtement est possible. Ce dernier doit toutefois répondre à différents critères. 

Il doit être :

  • stable et de bonne qualité
  • sans différences de niveaux
  • non poreux

Si votre mur de salle de bains répond à ces exigences, il est alors tout à fait possible de procéder à la pose d’un revêtement adapté par-dessus un ancien carrelage, une ancienne peinture…

Préparer le support

Même si le support est en bon état général, il faut le préparer avant la pose d’un nouveau matériau. 

Il faut alors :

  • dégraisser le support à l’aide d’un détergent
  • selon les conseils de pose du nouveau revêtement, il peut être nécessaire de poncer légèrement, voire de rayer l’ancienne faïence pour une meilleure accroche de la colle. 

Le PVC, un allié de taille

Le PVC est un matériau léger, facile à mettre en œuvre et adapté à une pause par-dessus un ancien carrelage. 

On retrouve le PVC sous 2 formes principales :

  • la plaque
  • le lambris

La plaque PVC est clipsable. Elle peut être auto-adhésive ou à coller. Dans sa configuration auto-adhésive, il convient simplement de positionner la plaque sur le support, d’appuyer et le tour est joué. Si sa mise en place est très rapide, sa durabilité est discutable. 

La version à coller est de meilleure qualité, mais plus coûteuse. Il faut compter environ 30 € / m² sans la colle ni la main d’œuvre. Une colle néoprène doit alors être appliquée en serpentin au dos de la plaque avant de venir la poser au mur. La prise est rapide. 

Le lambris aussi peut venir se coller directement dans la douche ou autour de la baignoire avec une colle néoprène. Il faudra attendre avant la mise en eau de la salle de bain pour s’assurer de la bonne adhérence de la colle et de son séchage complet. 

Les avantages du PVC sont nombreux :

  • léger
  • rapide à poser
  • coupe facile au cutter
  • un matériau chaud au touché 
  • facile à entretenir
  • de nombreuses finitions, couleurs et aspects sont disponibles du marbre à l’effet béton en passant par le bois et les coloris unis

Les plaques de rénovation

La plaque de rénovation a révolutionné le milieu de la réfection des murs de la salle de bains. 

Solution coûteuse, mais très rapide à mettre en place, elle se caractérise sous la forme de panneaux de bois compressés, hydrofuges et revêtus d’un habillage imputrescible, décoratifs, avec des coloris variés pour personnaliser la rénovation. Les panneaux sont de grande taille, recoupables, et viennent se coller au support, en plus d’un clipsage dans des rails à placer au sol et au plafond pour une stabilité parfaite 

Le panneau de 2,5 m² coûte en revanche aux alentours de 300 € sans la fixation ni la main d’œuvre. Ils sont encore peu accessibles bien qu’il soit possible de trouver quelques références en grandes surfaces de bricolage. 

Peindre son carrelage 

La peinture pour carrelage a connu un véritable essor ces dernières années avec des peintures de bonne qualité, résistantes, et faciles à mettre en œuvre. 

La mise en peinture d’un carrelage nécessite que ce dernier soit en parfait état, non ébréché, bien fixé et propre. Il sera ensuite possible d’appliquer des peintures sans sous-couche et sans primaire d’accrochage, plus chères à l’achat, mais plus agréables à appliquer. Les peintures traditionnelles nécessitent quant à elles une primaire d’accrochage, une sous-couche blanche puis la peinture finale. 

Même si cette tâche paraît fastidieuse, elle l’est bien moins qu’une rénovation complète du carrelage avec une dépose et repose de faïence. 

Il faut toutefois choisir des peintures de qualité et procéder à une application dans les règles de l’art pour garantir une bonne durabilité face à l’eau, au nettoyage et au temps.

FAQ

Mes carreaux de carrelage sonnent creux lorsque je tape dessus, est-il possible de procéder à une pose de PVC par-dessus l’ancien support ? 

Si vous avez un doute sur la qualité du carrelage déjà présent sur vos murs (poreux, instables, cassés…), il est préférable de procéder à une rénovation complète avec la dépose de ce dernier. Le résultat sera alors plus qualitatif et durable. 

Je suis locataire, ai-je le droit de refaire les murs de ma salle de bains ? 

N’engagez pas les travaux de rénovation des murs de votre salle de bains sans un accord préalable de votre propriétaire. La modification est en effet irréversible et il se peut que vous soyez contraint de payer des pénalités lors de la fin du bail. 

Le carrelage peut-il se poser par-dessus un autre carrelage ? 

S’il est facile de poser un revêtement PVC sur un ancien carrelage, la pose de carrelage par-dessus un carrelage pose quelques problèmes :

  • le poids important qui peut mettre à rude épreuve le carrelage initial et le support en plâtre
  • la surépaisseur 
  • la durabilité et la stabilité du nouveau carrelage

Sur un mur, il n’est donc pas conseillé de poser un carrelage neuf par-dessus un ancien. 

J’ai des lacunes en bricolage, la rénovation des murs de ma salle de bains est-elle accessible aux débutants ? 

Vous pouvez vous lancer vous-même dans la rénovation des murs de votre salle de bains. Toutefois, l’intervention d’un professionnel vous assurera un résultat optimal dans le temps. 

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire