Rénovation d’une charpente en bois préfabriquée (fermettes)

Vous souhaitez tout savoir sur la rénovation de charpente bois préfabriquée, à savoir la fermette ? Nos experts en couverture et charpente vous apportent des réponses et vous aident à mieux cerner ce sujet très particulier et technique qui ne doit pas être pris à la légère et encore moins négligé.

Charpente fermette en bois

Quand prévoir une rénovation de charpente bois préfabriquée ?

Il existe un certain nombre de raisons qui peuvent vous pousser à envisager une rénovation de charpente bois préfabriquée.

  • Le vieillissement naturel : Le bois est un matériau qui vieillit au fil des années. Même avec un entretien régulier, les charpentes finissent par subir les effets du temps. 
    • Il est alors possible de prévoir des opérations de blanchiment (avec une peinture spéciale microporeuse) ou de sablage des poutres afin de retrouver leur superbe d’origine.
    • Des problèmes en lien avec l’humidité peuvent aussi survenir, que ce soit par effet de condensation, en raison de catastrophes climatiques ou suite à des fuites. 
    • Des mouvements de terrain peuvent encore être à l’origine de certaines dégradations de la charpente.
  • La présence de champignons : Lorsqu’elle est attaquée par la pousse de certains champignons, la charpente se fragilise. 
  • La présence de nuisibles : Des dégradations plus ou moins sérieuses et rapides peuvent aussi être infligées par des insectes xylophages (qui mangent le bois). 
    • Les mites et autres capricornes causent des dommages parfois réparables, notamment avec un cerclage métallique et un traitement adapté. 
    • Dans les cas les plus extrêmes, il faudra remplacer les poutres atteintes.

Mais, au-delà de ces motifs, il est aussi possible de prévoir une rénovation de charpente à l’occasion d’un projet de réaménagement des lieux. C’est notamment le cas lorsqu’un aménagement des combles est lancé ou qu’un nouvel étage est créé.

En moyenne, la charpente doit être rénovée tous les 20 à 30 ans. 

Le prix d’une rénovation de charpente bois préfabriquée

Les prix pour une rénovation de charpente bois préfabriquée peuvent entrer dans une fourchette extrêmement variable. En effet, un grand nombre de critères vont devoir être pris en compte depuis la surface à prendre en charge à l’ampleur des travaux à mettre en œuvre et à la configuration de cette charpente.

Un simple traitement contre les termites ne demandera pas les mêmes budgets que le remplacement d’une partie de la charpente par exemple.

Ainsi, la dépense peut débuter autour de 15 € pour un traitement simple, mais aller jusqu’à 20 000 € pour des interventions conséquentes.

Sachez alors que, en moyenne, il faudra prévoir une enveloppe de l’ordre de 40 à 60 € de l’heure pour rémunérer un charpentier.

Pour aller un peu plus loin, voici quelques idées de tarifs qui se pratiquent actuellement selon certains types de prestations :

Postes de dépense

Prix en fourniture et pose

Diagnostic préalable

réalisation d’un diagnostic sur la charpente

200 €

Traitements

traitement hydrofuge pour lutter contre un souci en lien avec l’humidité

20 à 30 € par m²

traitement fongicide pour lutter contre un souci en lien avec des moisissures ou des champignons

15 à 30 € par m², voire plus selon le type de champignons

traitement insecticide pour lutter contre un souci en lien avec les nuisibles xylophages

20 à 50 € par m²

Modifications

modification

350 € par m²

rehausse

1 300 à 1 500 € par m²

Prévoir et préparer les travaux : Des travaux de rénovation de charpente demandent d’être correctement planifiés, et ce plus particulièrement dans le cas de remplacement d’une partie, d’une modification ou encore d’une rehausse. En effet, de telles interventions demandent un temps d’action et un budget plus ou moins important par des professionnels. 

Les travaux de rénovation d’une charpente bois préfabriquée

Comme évoqué en début d’article, il existe différents cas de figure et donc différentes solutions pour assurer une rénovation de charpente dans les règles de l’art. 

Dans tous les cas, s’en remettre à un artisan qualifié permettra un travail adapté et de qualité. En effet, intervenir sur une charpente nécessite un réel savoir-faire et une parfaite connaissance des techniques de construction de ces dernières. 

Voici, donc, ce que vous devez savoir :

Situation

Ce que vous devez savoir

Que faire pour donner un peu d’éclat aux poutres apparentes ?

Une intervention très simple est, dans ce cas, réalisable. Il s’agit en effet de :

– procéder à un sablage : le sablage consiste à retrouver l’aspect originel du bois en effectuant un décapage à la sableuse (qui projette donc du sable).

– blanchir les poutres : cela se fait grâce à l’utilisation d’une peinture spéciale, à savoir micro-poreuse (imperméable mais respirante).

Comment renforcer un bois affaibli ?

En présence de poutre montrant des signes d’affaiblissement ou rongées, il est alors envisageable de procéder à :

– un bûchage, décapage, mise à nu du bois sain : il est question, ici, d’une opération visant à supprimer les zones vermoulues. Ensuite, il est possible de renforcer les parties qui le requièrent. Au moment du traitement, le produit pourra, en outre, parfaitement pénétrer le bois. 

– un cerclage métallique : une telle installation permet d’empêcher l’éclatement de la poutre lorsqu’elle est affaiblie.

– un remplacement de la poutre : dans les cas les plus graves, la poutre sera totalement remplacée.

Quels sont les niveaux de rénovation ?

partielle

La rénovation sera partielle si seules certaines pièces sont touchées ou dans le cas d’une modification de charpente n’impactant pas l’intégralité de la surface.

intégrale

Mais, parfois, que ce soit en modification ou en rattrapage suite à des dégâts très importants nécessitant un remplacement complet, la totalité de la charpente peut être à rénover.

Quelles aides pour rénover une charpente en bois ?

Si l’entretien et la rénovation de charpente, à proprement parler, n’ouvre pas droit à des aides ou autres subventions, il reste toutefois possible de prétendre à certains dispositifs selon la nature des travaux engagés. 

  • L’aide dans le cadre de la rénovation des combles : en procédant à une isolation des combles dans le même temps, vous pourrez alors devenir éligible à différents dispositifs 
    • aides de l’ANAH
    • Eco prêt à taux 0
    • MaPrimeRénov’
    • Certificat d’Economie d’Energie
    • Tva réduite à 5.5 % automatiquement associée aux travaux d’amélioration énergétique
    • éventuelles aides locales, régionales ou départementales
  • L’aide pour rénover la toiture : là encore, différents dispositifs existent 
    • crédit d’impôt de 30 %
    • Eco prêt à taux zéro
    • aides de l’ANAH
    • aides des collectivités territoriales

Dans tous les cas, il faudra absolument faire appel, pour ces travaux, aux compétences d’un professionnel disposant de la certification RGE (reconnu garant de l’environnement).

Formulez une demande de devis!
1
2 Mon projet:
3 Moi:
Je souhaite recevoir par email les informations des partenaires pour m’aider dans mes projets de travaux.

Laisser un commentaire